Avis sur

Zombie - Le Crépuscule des morts-vivants par FlyingMan

Avatar FlyingMan
Critique publiée par le

Zombie n'est pas un simple film de morts-vivants. A l'instar de la Nuit des Morts-Vivants qui traitait du sujet plus profond qu'est la guerre du Vietnam, le second opus de Romero délivre lui aussi un autre message, la société de consommation à outrance. Le message est d'autant plus claire que l'histoire se déroule au sein d'un Supermarché dans lequel ont trouvé refuge 4 âmes désespérés. Des survivants qui n'hésiteront pas à se faire plaisir, essayer fringues, patiner, écouter des vinyles, bien manger et installer un joli petit salon dernier cris (pour l'époque) dans leur repère et ce, malgré la terreur qui se déroule à l'extérieur. Le message est d'autant plus clair lorsqu'une bande de pillard perd raison et est prêt à tuer ces humains pour avoir eux aussi, des possessions. Si le fond est irréprochable et tellement annonciateur de ce que sera la décennie 80, celle du "moi je" , on regrettera que Romero n'applique pas cette leçon à lui-même. Le film est effectivement, à l'inverse de la Nuit des Morts-Vivants absent de toute tension et fait plutôt la part belle au gore. Ici vous apprendrez 100 façons d'éradiquer un zombie, du tournevis dans l'oreille au sniper, en passant par le coup de machette ou encore de marteau dans le crane, au poids lourd qui fait un carnage sur le parking du supermarché. Vous l'avez compris, il en ressort des scènes cultes et très gore, aux effets bien foutu (mmmh les intestins...) et qui iront crescendo jusque dans son final. Un rythme qui n'habite pas hélas tout le film. Il faudra attendre une bonne heure pour voir cette situation s'installer et devenir intéressante tant sur le fond que sur la forme. Zombie est effectivement lent dans sa première partie, du moins dans la version US, celle qui est 100% Romero. L'apport de la couleur n'apporte pas non plus toujours de la crédibilité et révèle des défauts surtout dans le maquillage des zombies. Le casting est de plus mauvais. On regrettera aussi un scénario qui n'a pas vraiment de début ni de fin. Zombie est tantôt ridicule, tantôt grandiose. C'est un film qui se voit finalement gâcher par pleins de petites "erreurs" qui, même si cela ne l'a pas empêché de devenir culte, sans cela, aurait pu devenir le film de zombies ultime. Il en résulte un très bon moment et de multitudes de scènes gores et révolutionnaires, qui seront le maître étalon en la matière. Un peu comme a pu l'être, dans un autre style, La Nuit des Morts-Vivants, mais sans l'égaliser hélas dans son intelligence et sa finesse.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 679 fois
6 apprécient

Autres actions de FlyingMan Zombie - Le Crépuscule des morts-vivants