👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Peu importe qu'il soit d'une autre espèce ou qu'il soit accro à la marmelade, j'aime Paddington

Vu en avant-première dans mon cinéma CGR. Je veux témoigner un véritable hymne au cinéma que j'aime à travers une critique de Paddington en rendant hommage aux films de 2014 qui ont marqué ma vie. Déjà en guise de préambule je souhaite répondre à une pique que l'on me lance. Lorsque je me suis considéré cinéphile, il y a certaines critiques qui ont émergées à mon égard, assurant que mes films favoris ne sont que des films dits récents. Mais je ne veux pas aimer des films simplement pour le fait qu'ils sont anciens et que j'aurais le mérite "de les avoir vus". Le cinéma fait battre mon coeur, me fait passer d'extraordinaires moments et l'année 2014 restera imprimée de cette mission totalement réussie. Après Walter Mitty, Monuments Men, Les Gardiens de la Galaxie, Le Juge, Interstellar et un Illustre Inconnu, Paddington frappe très fort et s'inscrira pour toujours dans mes mémoires cinématographiques.

Simplement il faut reconnaître du travail bien fait. Paddington réussi ce qu'il entreprends. Il est très certainement le meilleur film pour enfants de l'année avec Dragons 2, et le meilleur film original avec un personnage en images de synthèses. J'ai adoré Paddington, et je ne serais donc clairement pas objectif sur ma critique. Le petit ourson est craquant et Guillaume Gallienne que je n'aime pas du tout remonte clairement dans mon estime en lui prêtant sa voix. L'intrigue est toute simple, pourvue d'une incroyable créativité avec les frasques multiples du petit ours et la traque impitoyable de la méchante jouée par Nicole Kidman qui franchement ne sert pas à grand chose, pour le retrouver. J'ai ri à de nombreux moments et gardé un sourire aux lèvres toute la séance. Parce que le cinéma c'est pour nous faire vivre de beaux moments. Le film est bien rythmé et ne nous ennuie jamais. Quand aux autres acteurs humains (Hugh Bonneville, Sally Hawkins entre autre), j'ai envie de les suivre davantage. Je n'ai aucune objection et point négatif quelconque si ce n'est que j'aurais aimé que le film dure longtemps, beaucoup plus longtemps. Mais j'attendrais un deuxième opus avec plaisir ! J'ai tellement hâte de débuter mes vidéos youtube pour défendre le cinéma que j'aime...
Merci Paddington, Merci le cinéma !

il y a 7 ans

20 j'aime

Paddington
Mathieu_Aleins
10
Paddington

Peu importe qu'il soit d'une autre espèce ou qu'il soit accro à la marmelade, j'aime Paddington

Vu en avant-première dans mon cinéma CGR. Je veux témoigner un véritable hymne au cinéma que j'aime à travers une critique de Paddington en rendant hommage aux films de 2014 qui ont marqué ma vie...

Lire la critique

il y a 7 ans

20 j'aime

Paddington
Moizi
7
Paddington

Toi aussi accueille un migrant

Je ne connaissais ni Paddington, ni son histoire, mais visiblement les anglais aiment bien le personnage. En voyant le film je comprends pourquoi. Si nous avons clairement un film pour enfants, avec...

Lire la critique

il y a 2 ans

13 j'aime

Paddington
EricDebarnot
5
Paddington

Un plaidoyer en faveur de l'accueil des migrants. Ou pas.

S'il ne datait pas de déjà près de deux ans, il serait tentant de lire l'histoire de "Paddington" comme un plaidoyer humaniste en faveur de l'accueil des migrants : voici un "réfugié climatique"...

Lire la critique

il y a 6 ans

10 j'aime

1

Forrest Gump
Mathieu_Aleins
10
Forrest Gump

Magique.

Si je prends le clavier à minuit pour écrire cette critique c'est que le film en vaut la peine. Il est tout simplement fabuleux et magique. Aux allures de feel-good movie, ce film nous transporte et...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

1

Lucy
Mathieu_Aleins
3
Lucy

Malgré ce flop, Luc ne mérite pas que nous Besson notre admiration pour son travail.

Malgré un pitch de départ alléchant et un casting de rêve, ce Lucy n'est qu'une vague série B de science-fiction lourde à démarrer avec des effets pour le moins moyen. On retiendras juste la grande...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime

5

Interstellar
Mathieu_Aleins
10
Interstellar

Une incroyable gifle esthétique.

Le maestro Christopher Nolan, mon réalisateur préféré est de retour avec Interstellar, grand projet visuellement époustouflant de réalisme et de réussite. C'est de l'art oui, du grand art, d'un...

Lire la critique

il y a 7 ans

8 j'aime

4