homdepaille

de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Beaucoup de ciné japonais, le reste en fonction de mes lubies. Quelques plaisirs coupables dans l'action.

Répartition des notes

  1. 75
  2. 147
  3. 281
  4. 370
  5. 502
  6. 673
  7. 687
  8. 376
  9. 134
  10. 51

Comparez votre collection avec homdepaille

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de homdepaille
Sondages de homdepaille
Critiques de homdepaille

Dernières critiques

6.4
Comme un homme-poulet décapité

Masumura a rendez-vous avec le grand patron du studio : Masaichi Nagata. Derrière la porte du bureau apparaît l’écrivain Yukio Mishima avec qui il n’a pas échangé plus de deux mots durant leur scolarité commune en fac de droit. Surprise, Mishima, probablement fier des effets de son récent body building qu’il veut exhiber, désire débuter dans un premier rôle au cinéma. Et pas un film littéraire.... Lire la critique de Le Gars des vents froids

2
Avatar homdepaille
6
homdepaille ·
Bande-annonce
8.0
Œillet blanc dans un champ d'œillères

Ladite femme, Okane, est un personnage sans nom propre assez proche de celui de Confessions d’une épouse (1961). Femme à la sexualité affirmée qui échouerait à atteindre son indépendance. Trop moderne pour son époque et mise à l'écart de la société, elle fuit la solitude en s'enfermant dans la passion. Fatalité de tragédienne à l'opposé de sa nature première... Lire l'avis à propos de La Femme de Seisaku

3
Avatar homdepaille
9
homdepaille ·
Mentions J'aime de homdepaille

Activité récente

Statuts d'humeurs

Les Menottes rouges (1974) En voilà un qui a échappé à la nouvelle consigne. Qui se dévoue pour mettre sa très classe 1ère affiche française avec l'aubergine fendue et la carotte ?
L'armée de l'empereur s'avance (1988) Rambo vs Rashōmon
Elvira Madigan (1967) Sauf erreur les ressorties de certains Widerberg, dont Elvira, sont recadrées et aucun journaliste pour s'en émouvoir.
Glass (2019) Donc le personnage à l'intellect supérieur agit comme Jim Carrey dans Dumb and Dumber to ?