Suffit pas de s'appeler ainsi pour l'être

Avis sur ABZÛ sur PlayStation 4

Avatar XiiX
Test publié par le
Version PlayStation 4

Si Journey devait avoir une suite ratée, ce serait ce jeu. Au même titre que cette œuvre magistrale - et je pèse mes mots - Abzû a sa performance technique. Ce n'est plus le sable mais la faune marine, représentée ici avec une délicatesse et une puissance incroyable, et comme dirait Bellamy, le coloriste, s'il veut choisir mes papiers peints, il a carte blanche. Bien, voici le reste : le rythme de la narration, car c'est une expérience narrative et pas vraiment un jeu, est proche de son maitre mais raté. Alors que son prédécesseur n'a réellement qu'un seul changement de rythme, unique mais incroyablement pertinent, son fiston veut faire mieux mais sa vanité est creuse. Passons à la suite. Musique ! Austin Wintory se cherche sur cette bande sonore et cela ne marche pas. Attention jeune homme, génie ne peut s'écrire sur un curriculum vitae. Et puis voilà : notre ami a oublié un truc, ceux qui savent ont découvert Journey quand, dans le lointain, une créature jouait avec les gentilles coupures d'énergie et, sans vouloir être finalement des vôtres, venait tranquillement enrouler son écharpe autour de votre corps gracile et aussitôt plus rien n'existait sauf elle. Habsou n"existe plus.

Essayez le quand même, c'est une expérience rare...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 721 fois
4 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de XiiX ABZÛ