Take me down, guy !

Avis sur Burnout Paradise: The Ultimate Box sur PC

Avatar auty
Test publié par le
Version PC

Burnout Paradise, c'est un peu la crème du jeu de caisse arcade. C'est fun, par moment jouissif, on y revient sans cesse avec plaisir. Une espèce de classique instantané du jeu de bagnole arcade.

On est plongé dans une map open-world de très grande taille, ce qu'on ne se rend pas forcément compte quand on roule à tombeau ouvert et qu'on va d'un bout à l'autre en quelques minutes. Mais prenez le temps de chercher les multiples embranchements, raccourcis, et surtout d'observer les nombreux détails de l'environnement, notamment au niveau des constructions en tout genre, et vous avez déjà une meilleure idée du boulot abattue par les développeurs. On peut reprocher plein de choses à nos amis d'EA, mais quand il décident de faire un jeu, ils y mettent les moyens. Et c’est beau. Certes, certaines textures font cheapos et certains détails n'ont pas bénéficiés de toute l'attention nécessaire, mais le tout reste impressionnant à voir. D'autant plus pour open-world qui généralement ne sont pas très connus pour briller d'un point de vue graphique.

Le gameplay du jeu très arcade se prend en main immédiatement. Faire des tonneaux, vrilles à plat, dérapage à 180° avec le frein à main et des sauts digne de cascadeur de cinéma reste à porté du plus grand nombre. Les crashs en bagnole s'accompagne d’animations aux ralentis montrant d'impressionnantes déformations sur la carrosserie. On en prend plein les yeux.

De nombreuses épreuves différentes ont de quoi occuper un sacré moment. Il y a un répétitivité malheureusement prévisible. Mais pour un jeu de caisse, il reste très varié. On est loin des nombreux jeux de course se contentant de vous faire faire des tours de circuits avec comme seul but finir devant vos concurrents. Dire que Burnout Paradise n'a pas le mérite de proposer plus de variété que la moyenne du genre relève juste de l'hypocrisie. C'est seulement le nombre trop élevé d’épreuves qui vient ternir le tableau et imposer la répétitivité du soft. Les défis en ligne souffrent malheureusement du même problème. Beaucoup de situations et de choses à faire différentes, mais une réutilisation des mêmes épreuves en fonction du nombre de joueur dans la partie en cours.

La bande-son reste très rock de base. Les Guns N'Roses bien sur en tant que superstar ouvre irrémédiablement chacune de vos parties avec leur "Paradise City", mais d'autres grands noms viennent pointés le bout de leur nez. Twisted Sister, Alice in Chains, Jane's Addiction, Killswitch Engage, Faith no More, Soundgarden ou Airbourne, il y a l'embarras du choix, d'autant que vous pouvez faire le tri de ce que vous voulez écouter ou ne pas écouter. Il y a aussi de la musique classique, qui bizarrement passe bien quand vous êtes en pleine nuit (il y a cycle jour/nuit). Le jeu sait surprendre en mélangeant hard rock et symphonies apaisantes.

On regrettera que cette version Ultimate Box ne soit pas si ultime que ça, une partie des voitures DLCs manquant à l'appel, et Big Surf Island, cette zone cours de récré proposant des sauts et autres cascades plus délirantes les unes que les autres est le grand absent de cette édition. Il existe bien un mod qui recrée la zone mais celui-ci n'est pas terminé totalement à l'heure actuelle. Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 316 fois
2 apprécient

Autres actions de auty Burnout Paradise: The Ultimate Box