👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Chère Catherine,

Depuis le jour où l’on m’a parlé de toi, je t’ai toujours désirée. J’ai toujours voulu que tu m’appartiennes mais ton tarif était trop élevé pour moi. Alors j’ai décidé d’attendre. J’ai patienté longuement, plusieurs semaines, mois, années… Et voilà que je t’ai retrouvée dans un magasin. Je t’ai approchée, tu m’as paru abordable alors j’ai décidé de te prendre avec moi.

A peine rentré, j’ai voulu jouer avec toi car je savais que tout ce que tu allais me proposer ne pouvait faire qu’une chose : me plaire.
Catherine j’ai passé deux nuits entières avec toi, deux nuits enflammées où tu m’as fait monter plus haut que je ne pouvais l’imaginer. Et même si parfois tu mettais des pièges sur ma route, je réussissais toujours à aller jusqu’au bout du tunnel avec une certaine fierté personnelle. Tous les deux nous avons pris beaucoup de plaisir, nous nous sommes beaucoup amusés même si durant les parties plus « action » tu te révélais parfois frustrante, m’empêchant d’atteindre le plaisir ultime que je convoitais en jouant avec toi.

Catherine, tu m’as proposé des choses que je n’avais vues nulle part ailleurs, tu m’as raconté des histoires passionnantes. J’ai trouvé ta prose et ton élocution parfaites. Tu étais cohérente et arrivais à me parler de thèmes graves et sérieux sans jamais tomber dans une morale boiteuse. Tu t’es révélée plus intéressante que prévu, plus inattendue et par la même occasion encore plus jouissive. Mais je l’avoue, ce que tu m’as raconté ne me suffit pas, il me faut découvrir tes autres secrets cachés au plus profond de ton être. Il va falloir se résoudre à te rouvrir et accepter tes services encore une fois mais tu veux savoir ? Cela ne me dérange aucunement car je te sais suffisamment attentionnée envers moi pour me proposer quelque chose d’encore plus recherché car malgré le fait que je connaisse ce que tu m’as désormais conté je veux découvrir les autres finalités de nos actions.

Catherine, j’aurai presque oublié de le mentionner mais tu es une créature sublime, pleine de charme et de grâce. Ta beauté singulière m’a charmé et sans crier gare m’a envouté. Oui Catherine, tu étais belle, encore plus lorsqu’on se parlait simplement ou lorsque tu décidais de me raconter ton histoire au travers de magnifiques images. Dieu Catherine que tu étais superbe dans tes différents apparats tous plus recherchés les uns que les autres. Tu auras su me surprendre à de nombreuses reprises même si souvent je te trouvais glauque, te préférant en habits normaux.

Mais voilà Catherine, ton intelligence n’était pas seulement de montrer ta beauté sous différents angles, mais c’était aussi de me proposer des jeux différents à chaque fois, allant graduellement dans la difficulté où tu me frustrais puis me récompensais. Je t’ai fait mentir plus d’une fois lorsque tu m’as dit que c’était terminé. Je me suis accroché, je n’ai pas lâché prise et au final j’ai réussi. Mais voilà la frustration causée par ton exigence était parfois trop forte me coupant toute sensation. Je me souvenais alors que tu ne m’appartenais pas, que ce n’était qu’un rôle, que tu avais déjà fait cela avec de nombreuses personnes… Je n’étais plus avec toi.

Tu m’auras fait grincer des dents mais ton ensemble m’a charmé. Tu étais intelligente, incroyablement profonde et beaucoup plus spirituelle qu’il n’y parait. Au cours de ces longues heures de plaisir, j’ai trouvé mon bonheur et c’est ici le principal. Je t’aurai aimé plus égale, plus juste mais tu m’as fait vivre une expérience incroyable, inédite et inattendue. Pour tout cela et surtout pour tes courbes superbes, je suis obligé de le dire :
Catherine, je t’aime !

Sincèrement,

Ray

Catherine
Benoukat
9
Catherine

Nerfs is over

Catherine, c'est l'histoire d'un jeu qui va mettre vos nerfs à rude épreuve. Vous incarnez le rôle de Vincent, presque trentenaire et légèrement pilier de bar qui va devoir faire un choix difficile...

Lire la critique

il y a 11 ans

30 j'aime

2

Catherine
Ray
8
Catherine

Lettre à Catherine

Chère Catherine, Depuis le jour où l’on m’a parlé de toi, je t’ai toujours désirée. J’ai toujours voulu que tu m’appartiennes mais ton tarif était trop élevé pour moi. Alors j’ai décidé d’attendre...

Lire la critique

il y a 8 ans

29 j'aime

4

Catherine
Shora
9
Catherine

Analyse psychologique

Franchement, je m'y attendais, mais pas à ce point. Obtenu pour la somme de 25€, Catherine m'aura fait rêver (ou cauchemarder, plutôt) pendant une petite semaine. Le jeu va bien au de là de son point...

Lire la critique

il y a 10 ans

27 j'aime

3

Far Cry 4
Ray
7
Far Cry 4

Jeu Kyrat un peu le coche

N’y allons pas par quatre chemins, j’ai adoré Far Cry 3. Plusieurs raisons à cela : c’était fun et surtout complètement inattendu. Je sais qu'avec le temps et les critiques dithyrambiques, le jeu...

Lire la critique

il y a 7 ans

53 j'aime

12

Kill la Kill
Ray
8
Kill la Kill

Soyons sérieux... 2 minutes

Alors qu’en est-il de Kill la Kill ? Qu’en est-il de cet animé qui, avant même sa sortie, était déjà considéré comme le sauveur de la japanimation par des mecs qui avaient vu Gurren Lagann sans...

Lire la critique

il y a 8 ans

46 j'aime

7

Seven Mortal Sins
Ray
1

#Jordannarienfaitdemal

Si j'écris cette critique aujourd'hui c'est pour faire entendre ma voix face à une injustice de notre société : le renvoi scolaire de Jordan, mon cousin de 12 ans, de l'école maternelle...

Lire la critique

il y a 5 ans

31 j'aime

4