Avis sur

Command & Conquer : Alerte Rouge 3 sur PC par leo03emu

Avatar leo03emu
Test publié par le
Version PC

Les dirigeant de l'Union Soviétique utilisent une machine pour remonter le temps et restaurent la gloire de la Russie. L'opération ne se déroule pas comme prévue et une ligne temporelle alternative est créée. Dans cet univers parallèle, un nouveau super pouvoir émerge et la troisième guerre mondiale fait rage entre l'Empire, les Sovietiques et les Alliés. De nouvelles technologies comme des tanks transformables, des ours armés, des dauphins intelligents... sont disponibles.

Holy shit ! Bon, Alerte rouge 3 fait dans la grosse déconne. Il n'y a qu'à voir les vidéos complètement loufoques qui ponctuent le jeu, à bases de mannequins qui vous font le briefing des missions pour s'en convaincre. Suites aux terribles événements cités ci-dessus, vous aurez le choix d'aider au choix les soviétiques, les alliés (américains) et l'empire du soleil levant (les japonais). C'est le joueur, alias le commandeur, qui va changer le court du destin. Alerte rouge 3 est un str très classique dans l'absolue : vous construisez votre base, vous collectez du minerais, vous recrutez des unités... Et l'originalité dans tout ça ? On s'en fout, car justement, c'est la concurrence qui s'en occupe ! Enfin, je ne sais pas vous, mais moi, j'ai clairement l'impression, que la plupart des str ces derniers temps ont cherché à changer la formule, de sorte qu'il n'y a que command & conquer et alerte rouge qui soit vraiment dans la catégorie str classique. Tant mieux donc. Mais Alerte rouge 3 se bouge tout de même un peu afin de ne pas être que ça. Tout d'abord, la débilité extrême de l'univers...Ha, pardon, ce n'est pas un argument. Dans ce cas, je vais parler du mode coop. En fait, toute la campagne solo est construite pour être jouer en coop, si bien que même en solo, vous aurez un bot qui fera office d'aide de camp, bot à qui vous pourrez donner des ordres...Et avec qui vous partagerez vos ressources ! Pas de panique de toute façon, car au début, vous commencez tout les deux avec strictement les mêmes ressources. Et quand je dis strict, c'est strict, car ça se voit même sur les cartes du jeu, qui sont alors faites de façon symétrique (afin que chacun ait sa partie égale). Bref, la partie coop, c'est déjà un point. Maintenant, la collecte des ressources ne se fait pas avec des paysans à envoyer cueillir du bois ( wut ?), mais avec des raffineries. Ca change pas grand-chose vous me direz, si ce n'est que du coup, on n'a pas à se prendre la tête de combien de paysans il nous faut pour optimiser au moins la collecte selon tout un tas de paramètre. De même, il n'y a qu'une seule ressource à collecter. Voilà voilà, sinon, je crois que j'ai déjà fait le tour. Ha ouai, à chaque élément ennemie détruit, on fait monter une barre qui donne accès à de la technologie secrète comme des attaques spéciales ou des améliorations.

Le gameplay est d'autant plus classique que les combats pataugent complètement dans le style pierre/ciseau/papier. En effet, les unités attaques soit ce qui est au sol, soit ce qui est dans les airs. Il ne doit y avoir que les anges qui sont capable de faire les deux à la fois. Mais alors, il suffit de créer un gros tas de tank qui attaquent les airs et un autre qui attaquent au sol ? Et bien non, ce n'est pas toujours aussi simple, car il y a tout de même divers subtilités à remarquer. Déjà, la différence entre l'infanterie et les véhicules. L'infanterie peut se faire écraser par les véhicules ennemis, coûtent moins cher, est moins puissant, peut se faire transporter, et peut infiltrer des bâtiments neutre. Mieux, il existe aussi l'ingénieur qui a la particularité de capturer un bâtiment ennemi ( !) pour peu qu'il arrive à y entrer. Pas grand-chose à dire à propos des véhicules blindés, ils sont plus rapides, plus forts...C'est généralement grâce à eux qu'on va finir les missions. Il existe aussi l'unité star : Natasha pour les soviets, Tania pour les alliés, et Yukiro pour les japonais. Une unité spéciale très puissante mais qu'on ne peut avoir qu'en un seul exemplaire !

Bien sûr, chaque camp à ses propres particularités, même si je les trouve plutôt timides dans ce jeu. Les camps restent tout de même très similaires. Cependant, on retiendra que les constructions japonaises se font via des drones mobiles qui peuvent se déployez où ils veulent, pour peu qu'ils puissent accéder à l'endroit souhaité. Le système de constructions soviétiques est plus classique : on choisit d'abord l'emplacement du bâtiment et ensuite sa construction se fait. Idem pour les alliés, sauf la construction se fait AVANT le choix de l'emplacement, ce qui demande alors un peu plus d'attention de notre part, mais en contrepartie, permet une apparition du bâtiment beaucoup plus rapide. Pour ce qui est des unités, je retiens pour les soviets le véhicule transporteur qui permet d'éjecter au loin l'infanterie, ainsi que les sous marins qui permettent d'avoir une force de frappe puissante et discrète. Pour les alliés, la star est le porte avion qui permet un bombardement à très longue distance, mais aussi l'espion qui permet de corrompre les unités à proximités. Enfin, le japon a les anges, qui non seulement peuvent attaquer aussi bien les terres que les airs, mais en plus, ne sont pas gêner par le terrain ou par la mer car ils volent ! Aussi, ils ont deux sortent de robots bipède, qui peuvent se changer à tout moment en avion pour les uns, en hélicoptère pour les autres, ce qui fait que les japonais sont dispensé de bâtiment dédié à l'aviation. Ce sera tout !

Mais en fait, la vrai force d'Alerte Rouge 3, c'est l'espèce de colonel Popov de la défense qui matte le cul de la secrétaire, ou bien le président des Etats unies d'Amérique qui a une haine farouche contre les soviétique car ils ne partagent pas les valeurs de l'hamburger, avec son pot de dragibus sur son bureau, ou bien encore la babe qui vous drague entre deux missions, sans compter les rebondissements absurdes, ou bien encore... Bref, la vrai force d'Alerte Rouge 3, c'est l'ambiance grosse déconne digne d'un Hot Shot ou presque ! C'est vraiment un plaisir d'accomplir les diverses missions qui ont des cartes vraiment bien foutu et original, si bien même que des fois, j'ai gagné non pas en rasant le camp adverses à coup de canon, mais en capturant de façon très minutieuses les bâtiments clés de la mission. Et une fois la mission remplie, c'est la récompense avec la vidéo, un peu comme lors de la génération 32 bits. Seul regret de ce côté-là, la campagne du soleil levant, très clairement en retrait par rapport au deux autres campagnes. En plus, la nana qu'ils ont choisit pour ce camp est moche. N'avaient ils pas de belles asiatiques sous la main à EA Los Angeles ? Aussi, si la vf est bonne, la synchronisation labiale est bien raté. Quoi qu'il en soit, l'ambiance d'Alerte Rouge 3 marque les esprits, avec ses musiques de métal et de choeurs de l'armée rouge, mais aussi de la musique japonaise ou du rock californien selon les missions. On a cependant le droit de trouver qu'ils en font un peu trop, surtout au niveau des couleurs. En effet, je pense que la première chose qui choque avec Alerte Rouge 3, c'est les couleurs ultra flashy ! C'est bien simple, on a un peu l'impression d'être en face d'un nouveau Coaster Tycoon ou une connerie du genre.

Alerte Rouge 3 est donc un str classique avec quelques ajouts qui sont les bienvenus et avec une ambiance débilo-délirante. Pour ceux qui voudraient un bon str pop corn qui restent sur les bases classiques de gameplay du genre, alors Alerte Rouge 3 est tout indiqué. Sinon, je recommande tout de même World in Conflict en premier, lui aussi très pop corn, mais plus spectaculaire dans sa mise en scène, plus original dans son gameplay, et plus beau (et moins aggressif !) visuellement. Après, pour ce qui est du mode coop, je dois avouer que si l'initiative est toujours sympa, je ne suis pas sur que ce soit une idée très extraordinaire pour un str (mais bon, si je n'ai pas essayé...). Enfin, le mode multi est toujours de la partie, mais je me suis fait balayer par mon adversaire en quelques minutes seulement. Tant pis !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 434 fois
Aucun vote pour le moment

leo03emu a ajouté ce jeu à 1 liste Command & Conquer : Alerte Rouge 3

  • Jeux vidéo
    Illustration Jeux psychédélique

    Jeux psychédélique

    "OH! I wonder what playing games is going to be like while high." Ici vous trouverez des jeux aux univers bizarres, dont les...

Autres actions de leo03emu Command & Conquer : Alerte Rouge 3