Crash Test

Avis sur Crash Bandicoot N. Sane Trilogy sur PlayStation 4

Avatar Rutabaga
Test publié par le
Version PlayStation 4

Soyons clair dès le début : j'ai un certain attachement pour la série Crash Bandicoot (pour les jeux concernés par ce remake en tout cas) sur laquelle j'ai passé un bon nombre d'heures étant petit. Et revenir sur ces jeux qui ont marqué mon enfance a donc été un vrai plaisir, d'abord grâce à l'effet "nostalgie", ensuite grâce au travail apporté par Vicarious Vision qui vient sublimer celui de Naughty Dog.

Ce Remake propose donc les trois premiers Crash Bandicoot, sortis sur PS1, entièrement retravaillés au niveau graphique et le plus proche possible des originaux pour le gameplay. Pour les yeux c'est un vrai bonheur : si on y retrouve le respect des artworks originaux de Naughty Dog, le moteur est parfaitement à jour pour la génération de console actuelle et on se régale réellement en affrontant ces adversaires cartoonesques dans des décors ultra-colorés et diversifiés (pour Crash 2 et 3 en tout cas).

Contrairement à Mario 64, sorti peu de temps avant le premier Crash, cette série ne propose pas un jeu en pseudo monde ouvert mais bien du jeu de plateforme old-school qui essayait à l'époque de tirer parti de l'arrivée de la 3D dans les jeux vidéo pour proposer des variantes de gameplay et de positionnement de caméra.

Il semble être de bon ton de taper sur la licence Crash ces derniers temps, et ce qui revient le plus souvent est qu'il s'agit de jeux injouables car le gameplay est complètement hasardeux, antique, imprécis, bref, nul à chier. Il est vrai que; malgré toute l'affection que je lui porte, le premier Crash Bandicoot est un épisode bancal : difficulté en dents de scie, problèmes réguliers de placement de caméra, passages Die & Retry... Je peux difficilement conseiller ce premier volet à quelqu'un qui n'y aurait aucun attachement nostalgique et qui voudrait découvrir la série. Cela dit, contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire, le jeu n'est pas infaisable pour autant, il compense ses passages difficiles par un nombre généreux de vies ramassées lors des niveaux les plus simples, offre des "exploits" qui permettent d'échapper aux passages très compliqués facilement... Il ressemble en réalité à un brouillon pour les épisodes suivants, qui lui sont bien supérieurs et corrigent la totalité de ces problèmes.

Dès le deuxième Crash Bandicoot, notre héros parcourra de nombreux environnements différents, proposant des phases de jeux avec des variantes de gameplay et un panel de mouvement plus agréable à utiliser. Dans le 3, les développeurs ont été encore plus loin, faisant voyager nos personnages à travers le temps, lui offrant de nouveaux véhicules et de nouveaux mouvements à débloquer. Par rapport au premier épisode, on y perd en difficulté pure et dure lors d'un run simple, mais le challenge dans ces deux jeux se trouve dans le nombre de cristaux bonus à découvrir et à remporter, qui demandera au joueur de passer des heures à tenter et retenter des niveaux jusqu'à les connaître sur le bout des doigts.

J'ai donc pris un grand plaisir à jouer à cette N. Sane Trilogy, qui propose environ 16h de jeux pour en venir à bout en run simple. Les Crash Bandicoot n'ont jamais proposé de réinventer la roue, ce sont simplement des jeux de plateformes classiques en 3D, parfois exigeants, parfois non, dans des univers chatoyants et avec des personnages attachants. Et c'est tout ce qu'on leur demande.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1293 fois
13 apprécient · 1 n'apprécie pas

Rutabaga a ajouté ce jeu à 1 liste Crash Bandicoot N. Sane Trilogy

  • Jeux vidéo
    Cover Let's play

    Let's play

    La liste des jeux joués jusqu'au bout sur ma chaîne Twitch : https://www.twitch.tv/AngryRutabagaFR

Autres actions de Rutabaga Crash Bandicoot N. Sane Trilogy