yikes

Avis sur Cyberpunk 2077 sur PC

Avatar 21 Zoomer
Test publié par le
Version PC

Contexte: Difficulté "Very Hard", Joué sur PC en ultra RTX ON etc, 50H au compteur et je n'ai pas encore terminé le jeu. Je ne vais pas traiter des versions console car à mes yeux c'est juste une énorme carrote sur ces plateformes. Dans un monde honnête CP77 aurait été une exclu PC.

Ce jeu me rends profondément triste, non pas parceque je l'attendais depuis x années ou que j'avais des apréhensions démesurées à son propos. Bien au contraire, dernièrement j'étais bien trop occupé avec un autre jeu et un beau jour CP77 a finit par pointé le bout de son nez et j'y ai joué, juste pour voir ce que ça donne et... Ce jeu a beaucoup a offrir en terme de contenu, il déborde de potentiel, il a des fondations suffisament solide sur certains aspects, le story telling est intéréssant et bien ficelé. Même au delà de la main story on trouves des personnages attachants et travaillés. D'ailleurs j'ai pris plus de plaisir à faire les quêtes secondaires que principal, je trouvent qu'elles ont tendance a mieux tirer parti de l'aspect open world du jeu. Les missions principales sont très similaire aux niveaux d'un Deus Ex qui consistent en une succesion d'espaces relativement confinés avec une naration linéaire.

J'en suis à 50h de jeu et même en l'état très imparfait qu'est le jeu, j'ai réussie à m'immerger en fermant les yeux sur ses défauts, en toute franchise certains moments qu'offre CP77 sont simplement magique et mémorables. Je trouves que ce jeu a véritablement du charme, la prouesse visuel que CDP a réalisé avec Night City y est pour beaucoup. C'est de loin la map la plus impressionante que j'ai vu dans un jeu vidéo, toute comparaisons avec GTA est obsoléte.

Mais comme vous l'avez probablement dèjà entendu, CP77 n'était absolument pas prêt à une release. Ce jeu déborde de bugs, certaines features pourtant basique comme un système de transmog, des shops (coifures, chirugie esthétique, implants visuels ?) ne sont pas là, c'est pourtant le minimum syndical pour pouvoir façonner son avatar dans un jeu de cette envergure.

Evidemment les fameux bots ont 1/5 de l'IA de FEAR (datant de 2005), encore pire une fois qu'ils posent leur cul dans un véhicule où leurs semblant de neurones restants se désintègrent dans une faille spatio-temporelle.
En dehors des NPCs principaux qui eux sont très consistant: toute la population dans ce jeu est purement superficiel, elle n'est là que pour remplir l'espace et le jeu ne fais quasiment aucun effort pour tromper l'oeil.

CP77 n'est tout simplement pas terminé, quand on commence à fouiller dans les archives on se rends compte que les devs ont bien une vision pour les aspects manquants du jeu, mais que ça n'a tout simplement pas était implémenté. Par exemple l'IA que nous avous actuellement n'est ni plus ni moins qu'un truc de racollage implémenté au dernier moment faute de mieux, c'est évident.

Bref, c'est triste d'assister à un lancement aussi chaotique mais je suis convaincu que c'est loin d'être terminé pour Cyberpunk 2077. Quand on vois tout le travail qui a été effectué sur le jeu, on s'imagine bien que non seulement il va être subbir une avalanche de patchs, d'ajouts de features manquantes dans un futur proche mais que Night City est une fondation ultra solide pour une bonne poignée de DLC et... D'un mode multijoueur, dont ils n'ont pas intéret a rusher la sortie cette fois ci.

Mon conseil: achetez le jeu dans 1 ans, de préférence sur un PC haut de gamme.
Ma note refléte mon intéret et le plaisir que m'a procuré le jeu, c'est simplement l'une des meilleures expérience solo que j'ai vécu dans un jeu vidéo. J'ai égallement un gros penchant pour les jeux qui se veulent ambitieux et j'arrives à fermer les yeux sur les bugs... Joueur de Tarkov, à force on s'y fait blyat.

Edit: j'ai terminé le jeu, +1. Aucune objectivité mais blc

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 62 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 21 Zoomer Cyberpunk 2077