Droit de vivre

Avis sur Detroit : Become Human sur PlayStation 4

Avatar VinceShepard
Test publié par le
Version PlayStation 4

Il en aura fallu des années, des jeux pour arriver à Detroit Become Human. Quel chemin parcouru depuis Heavy Rain Un jeu dans la gestion des personnages et sur le fil scénaristique mais trop contraignant sur l’aspect gameplay. Les QTE beaucoup trop rigides gâchant l’immersion. La dualshock 3 n’arrangeant pas les choses. Ensuite Beyond, une catastrophe niveau gameplay, une caméra insupportable et un récit trop inégal. Autant dire qu’on partait de loin.

Mais le travail finit par payer. Tout de suite Detroit surprend par sa réalisation nettement au-dessus. Des plans très cinématographiques, travaillés, élégants, le souci du détail. On sent que les progrès techniques dus à l’évolution du hardware de la PS4 mais que. La motion capture est incroyablement fidèle. Jamais les personnages n’ont semblé aussi réels. L’environnement aussi est excellent. Le Detroit futuriste fourmille de détails, d’idées. Je vous invite expressément à parcourir les bonus du jeu et voir le travail sur les artworks et la bande son. Une merveille.

Concernant le récit. Évidemment que Quantic Dream s’est inspiré des classiques de la littérature et surtout du cinéma. Mais ils ont su créer leur histoire avec un background propre à chacun des 3 protagonistes que nous incarnons. Ils sont surtout allés très loin dans des prises de positions tranchées. Le parallèle avec des évènements de l’histoire humaine sont explicites. Au point d’aller là où le JV ne s’était pas aventuré. Certains chapitres m’ont profondément marqué sur ce point.

On n’était pas loin du chef d’œuvre si des incohérences scénaristiques et autres points noirs ne parsemaient pas l’histoire. Par exemple le PNJ Josh qui revendique une chose et son contraire dans la minute suivante. Hank qui malgré une bonne écriture peut avoir un comportement déroutant voir agaçant par moment. Un timer sur des choix de dialogues à des moments où pourtant il n’y a aucune urgence. Quelques moments où on nous force la main sur des choix. Plus gênant, certains éléments de réponse qui induisent en erreur l’interprétation du joueur. Frustrant quand on s’aperçoit plus tard que ce n’est pas ce qu’on pensait avoir choisi. L’aspect curieux d’incarner dans le même jeu des personnages aux intérêts opposés, surtout si on la joue RP. Un chapitre final un peu trop action et QTE à mon gout.

La réussite est belle et bien là. Clairement je n’étais pas prêt à me recevoir une telle claque. Il n’aurait pas volé le titre de jeu de l’année 2018. Vraiment l’avenir du JV passe aussi par le narratif et je suis convaincu que le meilleur reste à venir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 253 fois
1 apprécie

VinceShepard a ajouté ce jeu à 3 listes Detroit : Become Human

Autres actions de VinceShepard Detroit : Become Human