Un FF qui manque de moyen, de peaufinage... bref de tout

Avis sur Final Fantasy Type-0 HD sur PlayStation 4

Avatar Kujathemas
Test publié par le
Version PlayStation 4

Points positifs :
- On retrouve plein de choses des anciens FF, plein de clins d'oeil.
- L'histoire est intéressante, le fait de suivre une classe entière de magicien aussi.
- Le système de progression des persos, l'amélioration de magie, les compétences et sort très nombreux...
- Les musiques sont sympas, avec des reprises de thèmes d'anciens FF. Un peu un genre de mix.
- La durée de vie. En ligne droite il faut plus d'une vingtaine d'heure, mais en faisant un peu tous les à côté, on monte dans les 40h.

Points négatifs :
- Pourquoi la même touche pour ramasser les animas et attaquer ? Pourquoi la même touche pour utiliser une compétence et ouvrir les coffres/portes (ça m'a occasionné quelques pétages de plombs).
- La caméra qui part dans tous les sens parfois et son lock vraiment vomitif.
- L'utilisation des compétences : des dizaines de comp, de sorts... mais on peut en équiper que 3 ! Justifié (et encore) sur PSP, pourquoi ne pas avoir utilisé les touches L2/R2 pour rajouter des combinaisons ?
- Pareil pour les objets. On ne peut en avoir qu'un en raccourci ! Vous avez une potion d'équiper, mais votre allié meurt ? Hop on repasse par le menu. Vous avez une queue de phénix d'équiper, mais plus de MP ? Hop on repasse par le menu...
- Le temps limité qui va à l'encontre d'un RPG : on est constamment frustré, parce qu'on rate des événements qui approfondissent les persos, on rate des requêtes rapportant des objets intéressants... Comme si l'idée des développeurs étaient qu'on devait recommencer le jeu plusieurs fois pour tout voir : bah non désolé !
- On peut prendre qu'une requête à la fois !!! Mais c'est quoi ce système ?? Faire 3 aller-retour à la suite dans la grotte de Corsi, super !
- La narration et le scénario qui mettent pas vraiment en valeur l'histoire et l'univers qu'ils ont développé. Je parle pas de la mise en scène ultra plate.
- Certains doublages ratés à la limite même énervant avec une synchro labiale complètement absente (c'est bien de remodeliser le visage des persos pour rien en faire).
- Les chocobos en nombre limités qui se font la malle après 500m sur leur dos...
- Un système de combat qui se veut RPG, mais qui se joue à la Metal Gear Rising : ça sert à rien d'utiliser des sorts ou des spéciaux, il suffit juste de taper l'ennemi au bon moment et hop one shoot ! Même sur des ennemis comme les flans d'habitude insensibles aux attaques physiques. Du coup, la difficulté peut varier de difficile à facile, selon qu'on utilise ce gameplay ou pas.
- Une difficulté mal dosée déjà à cause du système de combat, mais aussi par le niveau des ennemis. On peut tomber sur un boss et galérer comme un porc (le robot du chapitre 3) puis tomber sur un autre et le vaincre du premier coup en 20 secondes sans qu'il vous touche (l'araignée du chapitre 4). Pareil, certains ennemis vous font peu de dégâts, là où d'autres du même niveau vous tuent en 2 coups.
- Les invocations mal foutues ! Déjà il faut choisir entre invocations, attaques de groupe à 3, etc. et en plus cela sacrifie votre perso ! Donc adieu au rang A pour les missions, vu que le nombre de morts est comptabilisé...
- Le changement d'équipement et de perso qui nécessite d'aller à un cristal ! On peut pas le faire depuis le menu. C'est quoi ces idées débiles ? J'ai jamais vu ça dans aucun RPG ! Et en plus, on peut pas changer de perso pendant les combats à moins qu'un meurt ! Pratique quand vous vous retrouvez face à un adversaire à distance, vous devez sacrifié un de vos perso pour en prendre un avec un fusil...
- Le portail à l'intérieur de l'académie. Quand vous allez dans une des ailes par son intermédiaire, si vous souhaitez aller dans une autre aile, il faut d'abord se retéléporter dans le hall...
- Les espèces de batailles de territoire, pas passionnantes et qui apportent rien.
- L'IA complètement aux fraises. Celle des alliés attaquent l'ennemi quand ça lui chante, cours dans les murs, vous soigne une fois que vous êtes mort, meurt bêtement contre les boss (comme celui du chapitre 3 où faut se réfugier dans un coin pour ne pas se faire tuer par son attaque, ce que l'IA ne fait pas). Celle des ennemis consistent à vous foncer dessus et que sur vous, ils en ont rien à faire de vos alliés, quand ces derniers meurent, c'est parce que l'IA les à toucher par accident ou par un sort de zone qui vous visait.
- Des personnages plus ou moins utiles. La joueuse de flûte ne sert strictement à rien, elle se fait écraser dans le moindre combat. Celle qui manie la masse met 3 plombes à attaquer, injouable. Un autre qui manie les katana se déplace aussi vite qu'un vieux en déambulateur, comme si son katana pesait 100 kilos...
- La carte du monde pas sexy pour un sou et découpée en mini zones. En plus, on se perd facilement car contrairement aux précédents FF où il y avait une carte accessible dans le menu avec l'indication des lieux, villes et j'en passe dessus, ici que dalle ! Comment faire moins bien qu'il y a 15 ans !
- Etc. etc. etc.

Bref, ce FF avait un vrai potentiel avec un côté nostalgique et le retour de pleins de choses disparues depuis plusieurs épisodes, mais on sent qu'en plus de la limitation technique de la PSP (qui aurait dû sauter sur ce remake PS4), il y a eu un gros manque de moyen et surtout un gros soucis dans le développement du jeu. On se retrouve avec tellement de petits problèmes et d'éléments inutiles ou mal implémentés que le jeu devient bancal, frustrant, énervant, mal équilibré...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 772 fois
8 apprécient

Kujathemas a ajouté ce jeu à 1 liste Final Fantasy Type-0 HD

Autres actions de Kujathemas Final Fantasy Type-0 HD