Un bon jeu, avec quelques défauts mais aussi beaucoup de qualité

Avis sur Final Fantasy XV sur PlayStation 4

Avatar Jodu
Test publié par le
Version PlayStation 4

Je vais rédiger une critique un peu sympa pour ce jeu, que je trouve trop attaqué sur beaucoup d'aspects.

Nous sommes sur un jeu sorti en 2017, faisant parti des grands titres AAA attendus à chaque opus avec une exigence certaine.

Que dire lorsqu'un vieux fan de la saga comme moi ouvre ce jeu et l'essaie pour la première fois ? Eh bien beaucoup d'envie, et quelques claques dès les premières minutes. On est très vite mis dans le bain, petite cinématique d'introduction que nous voilà en voiture dans un désert avec des personnages que l'on ne connait pas du tout. Bon l'aventure démarre vite !

On se retrouve dans une région monstrueuse, à pouvoir suivre la trame, ou bien faire des quêtes secondaires dès le début. C'est un peu étrange comme sensation d'avoir affaire à un open world dès le début, mais pourquoi pas ! Amoureux de l'exploration, je fonce de partout pour apprendre à dompter le système de combat, et surtout à me familiariser avec ce que me réserve ce monde si gigantesque. Bon, cette première zone ne me met pas de grosse claque, mais quand même, c'est joli. En même temps, c'est le désert, c'est probablement difficile de faire des décors sublimes dans ce cadre !

Le jeu se décompose clairement en deux temps : une première partie laissant place à l'exploration, et une seconde très (trop ?) linéaire. Chacune des parties pouvant plaire ou ne pas plaire aux différents publics et habitués. Personnellement, la première partie m'a siphonné une bonne 70aine d'heures, et j'ai pris mon pied.

Certes, les quêtes secondaires sont très stupides : aller cherchez des légumes, aller tuer des horribles monstres, prendre en photo un paysage... Mince, c'est un jeu de rôle ! Il faut justifier l'open world, il faut bien s'occuper là-dedans. Je suis content que le studio ait mis l'accent sur les décors plutôt que sur la richesse des quêtes secondaire. A chaque quête, j'en profite pour me balader, savourer les paysages, découvrir des trésors, des donjons ! Non sincèrement, c'est pas du temps perdu.

Alors oui, on peut reprocher au jeu quelque chose de grave, probablement son pire défaut : le scénario. Non pas qu'il ne soit pas prometteur ! Non au contraire, pour moi l'histoire est bien plus intéressante et réfléchie que celles d'un FF8/FF9/FF12/FF13 ! Le principal problème est qu'elle n'est absolument pas creusée dans le détail, et ça oui, c'est dommageable car il y aurait beaucoup de choses à développer dans ce scénario. C'est dommage.

Concernant les personnages, je me suis senti personnellement touché par leur caractère. Contrairement à beaucoup, je les trouvais très présents, très différents. Chacun avait sa particularité, sans aller dans des stéréotypes, mais je me suis senti avec des vrais personnages auxquels je me suis relativement attaché.
Le dénouement m'a fendu le coeur, vraiment je me sentais proche de chacun (moins de Notis qui est quand même le moins présent). Est-ce grâce à toutes les quêtes annexes que j'ai pu découvrir les facettes de chacun ? Je ne le sais pas, mais ça faisait bien longtemps que j'avais pas vécu une aventure au travers de ses personnages comme ça.

Que dire de la musique ? Ce jeu est un bijou musical ! Elles sont toutes sublimes et elles participent tous à l'ambiance du jeu ! Mention spéciale à stand by me de Florence & the machine ! Sur un home-cinema c'est juste du délire de jouer à ce titre, de vivre les combats et les donjons au travers des musiques et également de l'atmosphère régnant dans ces lieux.
J'ai d'ailleurs eu une énorme première surprise en explorant le premier donjon auquel on peut accéder : les mines de Balouve ! Entre la musique, la méfiance des personnages, les démons, les chariots qui bougent tout seul, le décor... C'est une vraie exploration de mine ! J'ai adoré ! Les autres donjons ne sont évidemment pas en reste, mais celui-ci restera à jamais dans ma mémoire !

Le défaut flagrant que je peux voir, c'est la pauvreté des combats à haut niveau... L'adamankhélone est tout simplement inintéressante à combattre, et beaucoup de monstres haut niveaux sont tout bonnement insupportables à combattre, n'est-ce pas les coeurls ? J'ai souvenir d'une baston de level 99 contre 3 coeurls level 67, c'était juste infâme, et je trouve ça dommage car la dimension stratégique n'y est plus trop. Autant j'ai adoré le dernier chapitre pour tous ses boss dont les combats sont terriblement épiques (et même trop faciles & trop courts lorsqu'on a accompli toutes les quêtes secondaires).

Egalement, le système de trophées est très gentil. On n'a aucun mal à platiner le jeu, alors qu'on est loin de l'avoir fini à 100%. Aucun trophée pour le dernier grade de chasse, aucun trophée pour l'exploration des profondeurs de chaque donjon... Aucun trophée pour l'abomination sortie de l'esprit d'un détraqué qu'est le donjon de Pitioss : n'allez pas là c'est un piège !!! Parlons en de ce donjon trop long, trop pénible, trop rien à voir avec le jeu, trop rien à voir avec le système de jeu, trop d'impossibilité de sauvegarder : pour une récompense moyenne à la fin !

On pourrait aussi parler des aptitudes : compétences hors combat que l'on peut augmenter au fur et à mesure assez linéairement et automatiquement, pêche exclue, elle demandera un effort de plus. Bon honnêtement, on sent que c'est du remplissage, même si j'ai quand même passé un peu de temps à la pêche, pour la fierté de monter mon niveau, d'attraper de plus gros poissons, et de pouvoir préparer des repas donnant des statistiques complètement pétées ! Le système n'est pas transcendant, mais ils ont le mérite d'avoir tenté quelque chose, totalement optionnel et qui ne demande pas des centaines d'heures pour être monté à fond (je pense par exemple à l'esquive des 200 éclairs dans FF10...). Je trouvais également le talent des photos de Prompto totalement inutile... Jusqu'à la fin du jeu... Ca participe de manière forte aux émotion de la fin du jeu.

J'aimerais rajouter quelque chose sur les invocations : elles sont impressionnantes, et vraiment puissantes ! Depuis FF12 les invocations ne servent strictement à rien, enfin je trouve que maintenant elles ont une réelle utilité, elles sont pétées aussi, mais n'apparaissent pas à la demande ! Et c'est tout à fait cohérent avec le scénario.

N'oublions pas d'où vient Final Fantasy 15 : il a du succéder à l'immense gâchis de FF13, dont la pauvreté de son histoire n'avait d'égal que l'intérêt médiocre de son système de combat . Comparativement à ce précédent titre, il est blindé de qualités !

Nous conservons tous en nous une nostalgie de Final Fantasy 7, mais objectivement, même si pour l'époque le jeu était superbe, peut-on dire que les combats étaient si intéressants à jouer ? Peut-on affirmer que le scénario est creusé correctement ? Une histoire est une histoire. Nous avons changé, nous avons grandi, les standards du jeu vidéo ont évolué. Oui ça demande beaucoup plus de travail technique désormais de développer un jeu vidéo. Soyons heureux d'avoir une histoire qui, bien qu'effleurée, est qualitative à mon sens.

N'oublions pas non plus tous les remous qu'il y a eu pendant le développement du jeu, et que finalement il n'a pas été fait en 10 ans, mais en moins que ça au vu des remises à zéro perpétuelles des décideurs.

C'est pour ces défauts de scénario que je ne peux pas lui mettre plus de 8 car malgré tout, cela gâche un peu le jeu. Mais sincèrement, le retour d'expérience fera que nous aurons sûrement un système de combat mieux travaillé pour FF7 remake, voire pour les opus suivant.

Soyons indulgents, et n'oublions pas que l'on joue à un jeu vidéo, ce n'est pas une simple histoire, c'est tout un univers dans lequel on peut évoluer, jouer, combattre, et savourer via l'image et le son.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 151 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jodu Final Fantasy XV