Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Clicker addict

Avis sur Forge of Empires sur Navigateur

Avatar Athom
Test publié par le
Version Navigateur

Plus jeu de construction que de stratégie, Forge of Empire fait de nous un bâtisseur de cité qui va devoir évoluer en traversant les différents âges (de l'âge de pierre à l'époque contemporaine) en recherchant des technologies et amassant des richesses et autres marchandises.
Afin de progresser, nous sommes épaulés par des aides, un conseiller, un stratège, une princesse, un savant, et un...bouffon ! Ces derniers nous donnent des quêtes à mener qui sont comme un fil directeur et insuffle un côté scénario au jeu.

Niveau Gameplay : Le jeu est un temps réel, vous pouvez programmer des marchandises entre 5min et une journée entière, mais les plus courtes réalisations sont plus rentables une fois ramenées à la même durée (Exemple : un bâtiment produira 1500 marchandises en 1h et seulement 7500 en 1 jour complet). Cela peut inciter les gros joueurs à rester sur le jeu, et les joueurs occasionnels à n'y passer que 10 minutes par jour, le temps de récolter leurs richesses, d'en programmer d'autres à nouveau et de remettre un peu d'ordre dans la cité. Attention ) la dépendance sur le moyen terme quand même.
Dans son style, le jeu est très inspiré par la série des Age of Empires ou Civilization, mais s'en distingue par le côté guerrier que vous pouvez très bien laisser de côté. Dans l'interface, une carte du monde nous aide à nous étendre et prospérer, bien qu'une armée ne soit pas nécessaire, et acquérir des secteurs en les négociant avec des marchandises est tout à ait possible.
Cependant cela retire quasiment tout aspect dynamique au jeu, en sachant qu'il n'en a déjà pas beaucoup. En effet, les batailles n'ont rien d'exceptionnelles, se limitant à 8 unités en face à face avec chacune ses forces et ses faiblesses. Si vous ne jouez pas un tant soit peu le côté militaire, le jeu se limitera à de la construction et deviendra encore plus monotone. A éviter selon moi.
Un système de marché permet d'échanger ses marchandises avec d'autres joueurs afin de ne pas rester bloqué dans notre arbre technologique, ou pour acquérir les dernière ressources à échanger contre un secteur en guerre.
Le jeu se rémunère en proposant des bâtiments plus rentables moyennant quelques €uros, sur l'impulsivité des joueurs à vouloir plus pour avoir plus,

Côté graphique, le jeu fonctionne en Flash, nous gratifiant d'animations différentes selon les bâtiments. Attention toutefois si vous jouez sur portable ou un vieux pc, l'affichage risque de prendre un certain temps.

Niveau suivi, un système de jeu communautaire a vu le jour au cours de l'année 2014, le système de Guilde contre Guilde, qui consiste à prendre des territoires sur une carte en les assiégeant. La guilde ayant conquis un secteur peut se voir assiégée à son tour et doit donc le défendre en postant des armées et en les renouvelant continuellement si elle veut le conserver. Ceci a relancé l'intérêt du jeu qui peinait à se démarquer de son aspect "plan-plan" bien tranquille (à part des voisins offensifs, c'est tout ce qui pouvait nous inquiéter).
C'est la preuve que les développeurs continuent de suivre de près leur jeu en le mettant régulièrement à jour, corrigeant des bugs et apportant du contenu nouveau au fur et à mesure. Pour compléter ce suivi, le jeu propose régulièrement pour toutes les fêtes du calendrier (Noël, Saint Valentin, Thanksgiving, vacances d'été...)un événement, un jeu ou une petite série de quêtes permettant au final d'obtenir un objet ou un bâtiment unique.

Le jeu étant totalement gratuit et étant mis à jour, il est difficile de lui faire une critique virulente, les familiers des jeux de stratégie pourront y trouver une récréation, et beaucoup un petit jeu pour se distraire. Le risque de ce genre de jeu est de le laisser prendre un rendez-vous quotidien de plus en plus grand avec vous !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 360 fois
1 apprécie

Autres actions de Athom Forge of Empires