Un jeu réussi avec une finition indécente faite à la truelle

Avis sur Forza Horizon 3 sur PC

Avatar Voussoir27
Test publié par le
Version PC

Introduction

Forza Horizon 3 : 3ème épisode de la série des horizon. Un jeu de caisse dans un univers simili open world avec un gameplay orienté arcade et fun. Un jeu de caisse conçu pour la détente pure et le fun. On pourrait croire qu’il a un certain don pour réconcilier les joueurs pas forcément friand de jeux de « tutures » habituellement.
NOTA : Version de test : version PC 1.0.35 Config : i5 6600 et GTX 1060

Le gameplay

En terme de gameplay, pas de quoi révolutionner le genre ou la série. On retrouve très vite ce gameplay propre aux épisodes Horizon avec une orientation très arcade. Cependant le gameplay n’en est pas moins fin ou désagréable. La conduite est tout de suite très instinctive et on apprécie de pouvoir jouer avec les différentes voitures en les faisant glisser en sortie de virage. On se rapproche d’un gameplay très adapté pour un jeu du genre comme un Project Gotham Racing par exemple. Les néophytes apprécieront la prise en main rapide et les plus ardues apprécieront de pouvoir améliorer leurs chronos en rétrécissant leurs distances de freinage et en grignotant dans les bas cotés pour optimiser les trajectoires.

La partie graphique, le sound et le level design (points positifs)

Le rendu graphique global du jeu est plutôt agréable pour les yeux. Certains effets de lumières sont particulièrement réussis ; de même que pour les effets de pluie et de boue très sympa. Les modélisations des voitures sont elles aussi très bien rendus et on appréciera pouvoir observer chaque détail des autos dans le mode photo, en pleine course, ou dans notre garage. Coté environnement c’est assez variés et appréciable. Zone cotière d’Australie oblige, on se retrouve avec des paysages côtiers paradisiaques ; mais également avec des zones de vastes forêts denses tropicales, des zones de désert de terre rouge, des zones urbaines entourées de buildings. On appréciera particulièrement le fait de ne pas être cantonnés aux tracés des routes et de pouvoir « couper à travers champs » pour se déplacer. Les différentes courses et épreuves proposent même des tracés mixtes avec des surfaces différentes et changeantes pour une même course. Votre tour de circuit peut passer à la fois au milieu d’une vigne, sur la route, sur un sentier forestier ou sur une zone côtière sableuse. Ce level design permet de casser la monotonie qu’il pouvait y avoir par exemple dans un test drive unlimited ou il fallait se contenter uniquement des routes. Coté sound design, les habitués de Forza en tout genre retrouveront leurs marques auditives. Les sons moteurs sont très bien retranscrit à quelques exceptions près, et on frémie devant tous les petits détails d’effets sonores en sus (bruits des pneus, crépitement de l’échappement, etc.).
Partie technique et ergonomie (points négatifs)
Coté frame rate, même rengaine que pour Forza 6 Apex, il est bloqué à 60 ips. Les options et réglages graphiques sont plutôt complets. Cependant, chaque modification de l’une d’elle oblige à un redémarrage complet du jeu (c’est cool, non ?). Parlons maintenant des choses qui fâchent fortement pour cette version PC : l’optimisation et la stabilité du soft.
Avec ma config avec un Core I5 6600 et une GTX 1060, le jeu ne pourra tourner que « au mieux » avec tous les niveaux de détails en niveau intermédiaire. Laissant devant le « haut » et « l’ultra ». En acceptant que fait que je joue en « mid » et que le jeu est optimisé avec les pieds, on se dit : jusqu’ici, tout va bien. Le compteur de FPS affiche 60 et le jeu est fluide. Sauf qu’il faut s’attendre à des énormes drops de frame rate par moments ; où l’image freeze à intervalles réguliers. Tous les moyens sont bons pour faire ramer le PC comme un mec dans une barque avec une rame trop courte. On alterne entre 60 images/sec et pédalage dans la semoule le plus complet. On pourra ajouter le fait qu’il faille s’attendre à des « retours bureau windows » de temps à autre, sans trop d’explications. Côté technique on notera les temps de chargement omniprésents et horriblement long (même avec le jeu installé sur SSD). Il faut s’attendre à pleins de petits temps de chargement toutes les 5 min qui viennent casser l’expérience de jeux et les noix du joueur. Des probables temps de chargement maqués également dans plusieurs phases « contemplatives » de notre véhicule, qu’il est évidemment impossible de skiper. Le plus désolant qui vient s’ajouter à ce bilan technique indécent, est une distance d’affiche aux fraises (quelques soient les options graphiques). Les objets de l’environnement « popent » à des distances hyper proches et le clipping est impossible à éviter. On a du clipping sur l’environnement (végétation), la routes, les reflets des routes et même pour les PNJ dans les cinématiques. Une véritable honte.

L’interface et l’enrobage du jeu

Ce Forza Horizon possède une interface moderne mais bien trop lourde à mon gout. Les menus sont surchargés et pas du tout clairs. Il faut souvent revenir plusieurs fois dans le même menu quand on cherche une option, ce n’est pas bien pratique. Coté contenu, on a des voitures à la pelle et une superbe sélections de belles carrosseries qui s’étendent des années 40 jusqu’aux années 2010. Les fans d’automobiles adoreront retrouver toutes leurs voitures préférées. On retrouve également les habituelles possibilités de personnalisation esthétiques et mécaniques, de toutes les voitures. Coté positifs, la communauté peut facilement partager aux autres joueurs ses décorations fétiches. Concernant le terrain de jeu, et en plus d’être varié, l’étendue de la carte est assez imposante. Il faut un certain temps pour en faire le tour.

Conclusion

Comme pour la version PC de Forza 6 (Apex), ce Forza Horizon 3 version PC est un peu le cul entre deux chaises. D’un côté on a le jeu de voiture arcade et simili open world le mieux réussi de ces dernières années depuis Test Drive Unlimited. Il reprend tous les bons côtés de TDU et vient apporter pleins de choses bénéfiques en plus pour l’expérience de jeu. Le level design est particulièrement réussi. Les environnements sont travaillés et le titre est super plaisant à jouer pour n’importe quel joueur un minimum intéressé par le genre. D’un autre côté, le jeu est honteusement vendue bien plus cher que la version Xbox One bien plus réussie. L’optimisation du jeu est indécente, tout comme la stabilité. A 3 mois de la sortie, on en est toujours à la version 1.0.35, mais aucune version 1.1 venant gommer les défauts qui sont clairement dus à un laxisme de la part de Microsoft. Même les possesseurs de supercalculateurs et autres PC de la NASA, auront les mêmes problèmes de crash, plantages et ralentissements inexpliqués que les autres. Sans parler du clipping digne d’un jeu des années 2000. On remerciera Microsoft de venir essuyer ses chaussures pleines de bouse, sur notre paillasson tout neuf, et de nous sortir un jeu fini avec une truelle. Un très beau geste pour la communauté Windows 10. C’est bien dommage à une époque ou Microsoft cherche à rassembler et vendre du contenu fait maison…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 594 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Voussoir27 Forza Horizon 3