Je suis DECEPTION.

Avis sur Halo 2 sur Xbox

Avatar Grenur
Test publié par le
Version Xbox

Halo 2, je l'ai eu J-7. C'était encore une époque ou je ne tenais plus en place en attendant tel ou tel jeu, surtout lorsque ce dernier était la suite d'un jeu culte qui ne demandait qu'a développer son univers mysterieux. Chronique d'un ratage.

+++
Halo 2 c'est plus d'armes. Halo 2, c'est plus d'ennemis, nouvelles races. Halo 2, c'est plus de cinématiques. Halo 2, c'est tout +, et il y a même une partie de la campagne jouable du coté des aliens (qui gagnent au passage des voix traduites, expliquées par une pseudo traduction automatique par les humains, je crois...). Novateur ? Que nenni :

BUNGIE NE SAIT PAS FAIRE DE LEVEL-DESIGN. Le nombre de shitty maps a carrément augmenté et on se retrouve cloitré dans des niveaux insipides, répétitifs et parfois 'au mieux' faussement ouverts. Le coté liberté-errance du survivant perdu dans Halo 1 est complètement passé à la trappe et si c'est expliqué par l'histoire se déroulant maintenant sur Terre, ça n'est contrebalancé par rien. Pas de grandiloquent en vue, juste de l'insipide. Quelques moments forts, bien trop rares.

Alors certes, un tas de petites choses sont modifiées, on peut maintenant (enfin !!!) utiliser l'energy sword, nos alliés n'ont plus de barre de vie (pour nous obliger à ne pas les choisir lorsqu'on les place sur les Warthog maintenant destructibles ?), les dégats sont mieux gérés, le jeu est un peu plus dynamique, les véhicules ennemis car-jackables... Mais non, décidément, ça manque d'envergure, en plus de trahir l'esprit du premier opus.

Les graphismes ? Ils sont meilleurs. Mais le bump-mapping, grande marotte des développeurs à cette époque, c'est un peu de la merde : On a l'impression que les personnages sont en plastique. Un coup dur pour le Master Chief qui perd en carrure ce qu'il gagne en vitesse, à l'image du nouveau coup de crosse. Et un coup bien plus dur pour les armes, modélisées 'en plastique' pour un effet paintball du plus mauvais effet. Halo 2, un jeu vidéo ou un jouet vidéo ?

L'EFFET EPISODE 2
Ce second Halo commençait pourtant sous les meilleurs auspices. Avant sa sortie, previews enthousiastes, engouement certain, et lorsqu'on lance la galette, la cinématique développée et surprenante se trouve etre des plus excitantes.
En effet, la narration fut clairement améliorée ici, pour un résultat loin d'etre transcendant mais clairement meilleur que d'habitude. Le scénario apporte bien plus de questions que de réponses à l'original mais les différents conflits intra-muraux chez les Covenant sont interessants.
Mais l'effet épisode 2 entre en jeu sur deux points : D'abord, on complexifie l'intrigue sans éléments de réponse, juste en étoffant l'univers (très bien, ça) et en faisant tout peser sur l'épisode 3, qui a interet à assurer derriere, sans quoi ce jeu perdrait toute sa valeur. Sauf que vous savez quoi ? Nous sommes en 2011, je fais ma critique alors qu'Halo 3 est sorti depuis belle lurette et ce dernier n'a rien assuré du tout. Halo 2 perd alors toute sa valeur scénaristique... Et le deuxieme point, comme dans tout épisode 2 de toute trilogie, c'est la fin du jeu. Une fin de merde, un bon "Hold your breath et attends cent cinquante ans pour la suite de l'histoire, en attendant on te mets une queue de poisson en guise de fin histoire que t'aies bien les glandes."

ONLINE
Le xbox live, à l'époque de la premiere xbox, c'était un ancetre. Loin du jeu en ligne sur PC. Halo 2 a fait de son mieux sur son support, pour un résultat supérieur à toutes les attentes. Jeu vif, maps bien foutues, Bungie a l'écoute, fun au rendez-vous, interface aux petits oignons, modes de jeu très sympas,Online et splitté mélengeables, bref que du bonheur. Si on ne devait retenir Halo 2 que pour une chose, ce serait bien pour son multijoueur !!!

Sauf que moi, j'm'en fous de son multijoueur. Il passe APRES le solo, après ce que laissait entrevoir l'histoire du premier. La déception l'emporte sur le fun des parties entre amis, même si à l'époque, le coté fan-boy m'a fait apprécier (grandement) le jeu, animé pas mal de soirées-geek et que je misais beaucoup sur l'épisode 3. Grand mal m'en a pris...
On critique beaucoup ce à quoi on tenait, et je tenais beaucoup à cet univers dont on aurait pu tirer beaucoup de choses, et d'un FPS qui aurait pu tirer un max des consoles, si l'innovation était au rendez-vous. Halo 2 n'est pas fainéant, loin de là, il est simplement bourré d'erreurs et de maladresses, tout en oubliant de faire évoluer le jeu de tir console. On régresse pour un gameplay Brainless.

Un ancien coup de coeur qui ne fait pas le poids face au recul des années.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 763 fois
4 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Grenur Halo 2