Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

En fait c'est cool.

Avis sur Horizon : Zero Dawn sur PlayStation 4

Avatar val990
Test publié par le
Version PlayStation 4

Parce qu'à la base c'était pas très bien parti. Développé par les gus qui nous ont pondu Killzone: Shadow Fall, qui était quand même bien fumé de la gueule, le jeu avait en plus l'air de reprendre tous les poncifs du blockbuster open world, avec ses tours à grimper et ses buissons où se cacher. Et Assassin's Creed avec des dinobots, ça me faisait pas bien envie.

Si on peut bien reprocher à Horizon sa structure surannée et quelques mécaniques un peu nulles qui ne feraient pas tâche dans un jeu ubi sans idées, il parvient aisément à se démarquer de la morne concurrence, déjà parce que c'est beaucoup moins mal écrit, et surtout parce qu'il a un vrai gameplay, plutôt original (on sent un peu de MH, mais ça reste différent), et assez varié, intéressant et diversifié pour tenir la route sur toute la durée de l'aventure (en dehors du DLC, qui a du mal à se renouveler je trouve). Les machines sont presque toutes très cool à affronter (les étincelles sont de vraies saloperies par contre), requérant un peu de stratégie et de planification, en tout cas en difficulté supérieure, et les combinaisons entre différentes bestioles et types de terrains donne assez de variété à l'ensemble pour tenir sur la durée. Le tout est perfectible, j'aurais bien aimé voir une plus grande possibilité d'utiliser le terrain à son avantage notamment (en utilisant des flèches électriques dans l'eau ou en foutant le feu à une forêt, par exemple), et le corps à corps n'est pas vraiment au point, mais les combats restent très prenants même après 25 heures de jeu, et c'est suffisamment rare dans ce type de jeu pour être souligné. D'ailleurs, si il y a une progression par niveau (qui sert un peu à rien), les machines ne disposent quant à elles pas de niveau, le challenge augmentant par l'affrontement avec des machines plus fortes et nombreuses, plutôt que de taper sur les mêmes mobs avec plus de PV, ce qui est plutôt chouette.

Après, la castagne avec les machines n'est pas la seule activité, et c'est là que ça pêche un peu. Il y a un peu de plate-forme nulle, c'est pas bien grave, mais il y a surtout pas mal d'affrontements avec les humains, dont l'IA est à peu près aussi crédible que celle d'Alien: Colonial Marines. En un mot, c'est nul. En plus de mots, ont tire dans des sacs à PV qui nous foncent dessus comme des abrutis jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus, ou fait de l'infiltration insipide. Si la map n'est heureusement pas surchargée de camps de bandits, le scénario vous imposera assez régulièrement de planter votre prochain dans des joutes sans intérêt, c'est dommage et ça fait tâche en comparaison avec les combats contre les machines. J'ai aussi trouvé dommage que le jeu n'aille pas jusqu'au bout au niveau de la cohérence de son univers. C'est quand même un peu bête de voir que dans ce monde post-apocalyptique, les inventaires des vendeurs soient partagés (on peut même racheter un objet vendu à un vendeur différent), et que même le clampin du fin fond de la pampa propose les même armes que celui de la plus grosse ville du jeu. Pareil pour les récompenses de fin de quête, qui sont des lootboxes remplies de ressources, c'est quand même assez moyen. C'est pas non plus très grave, mais c'est clairement une opportunité manquée de pousser l'immersion un peu plus loin.

Cependant, le gameplay reste en général une réussite. Autre point fort du titre, son atmosphère. Parce que niveau panoramas qui défoncent, ça se pose là. Que ce soit dans un désert pendant une tempête de sable, une jungle dans l'obscurité ou les ruines glacées de notre civilisation, le jeu multiplie les ambiances avec brio, sublimées par une technique impeccable (au niveau des décors, hein, parce que les visages sont pas dingo) et un sound design très réussi (rien de mémorable niveau musique, par contre). Je n'attendais pas grand chose du jeu à ce niveau (je savais que c'était joli, mais rien de plus), et j'ai été encore une fois agréablement surpris.

Le jeu propose quête principale et secondaires (pas trop nombreuses) qui ne sont pas merveilleusement bien écrites mais plutôt efficaces; c'est pas dingue, mais j'ai trouvé les personnages centraux plutôt chouettes. Bon, ils ont leur rôle écrit sur leur tronche et leurs arcs sont assez prévisibles, mais ça marche bien, y compris pour Aloy. En revanche les méchants sont assez nuls. Quant à l'univers, les révélations données sont plutôt cohérentes et fonctionnent plus ou moins bien (oui parce que pour arriver là où ils en sont vraiment arrivés, les grands de ce monde devaient vraiment être finis au Schnaps). Si les raisons de la chute de la civilisation ne m'ont pas convaincus, la mise en scène de cette dernière est plutôt réussie (on découvre le sort de l'humanité via logs personnels, ce genre de choses).

Horizon: Zero Dawn (titre à la con d'ailleurs) paraissait n'avoir que son univers d’original (qui ne m'attirait pas beaucoup à la base), mais m'a convaincu grâce à son gameplay et son atmosphère, soutenue par un scénar pas trop mal ficelé à défaut de faire des merveilles. Reste un Open World un peu vieillot et des combats entre humains tout moisis, trop présents mais finalement assez loin d'être rédhibitoire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 8 fois
Aucun vote pour le moment

val990 a ajouté ce jeu à 1 liste Horizon : Zero Dawn

  • Jeux vidéo
    Cover Les jeux à l'univers intéressant.

    Les jeux à l'univers intéressant.

    Les jeux possédants un univers méritant d'être découvert, un jeu par univers (sauf en cas de changement majeur entre deux opus)...

Autres actions de val990 Horizon : Zero Dawn