👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

BO éléctro accrocheuse, graphismes chatoyants et lumineux, gameplay aux petits oignons (malgré quelques bugs et autres collisions), Hotline Miami est l'exemple typique d'un jeu indépendant qui a su trouver la bonne idée sans s'embarrasser d'une recherche de performance graphique ou d'un scénario béton.

Le style Amstrad est du plus bel effet et donne un formidable cachet au jeu de Dennaton Games. L'ambiance des clubs miteux et des hôtels de luxe, où l'on viendra prendre la tension des clients à coup de tout ce que Monsieur Bricolage ou l'armurerie du coin peut nous fournir, est eighties au possible.

Atmosphère underground, personnages ne s'embarrassant d'aucuns détails, violence, drogues... Le dur - et passablement WTFesque - quotidien d'un tueur à gages masqué qui semble avoir pas mal de soucis avec son cerveau... Rapide, intuitif mais difficile, addictif et apte à la recherche du meilleur score pour les plus acharnés des joueurs, Hotline Miami est une réussite.

Merci le Humble Bundle !
FinalFlorent
8
Écrit par

il y a 9 ans

5 j'aime

Hotline Miami
IIILazarusIII
9

Un délice pour philosophe.

Alors là faut pas déconner. Hotline Miami est énorme. É-no-rmeuh. C'est une expérience intraitable sur la représentation de la violence. Mais attention : bien qu'ils soient délicieux, je ne parle ni...

Lire la critique

il y a 9 ans

86 j'aime

10

Hotline Miami
Inactiviste
9

Dangereux

Eloignez Laurent Bègue, il va faire un malheur. Ecartez les enfants. Prévenez les associations familiales, ça urge. Hotline Miami est une boucherie. Pis, il rend la violence swag à mort, comme disent...

Lire la critique

il y a 9 ans

75 j'aime

13

Hotline Miami
MauriceLapon
1

Ils ne disent pas qu'il s'agit de: un ludiciel de 1991 :(

Bonjour! J'acquis ce ludiciel en 2012 grâce au "Vapeur" parce qu'il ne fut pas onéreux. Mais véridiquement: il est un ludiciel ancien (1991) de l'appareil "la console Nintendo" de l'ancien...

Lire la critique

il y a 9 ans

53 j'aime

22

Korgoth of Barbaria
FinalFlorent
8

They call him... Korgoth !

Korgoth of Barbaria, pilote d’un projet avorté de dessin animé d’héroic-fantasy comique. Genre jalousement défendu par ses hordes de fans dont je fais à jamais parti, je vois donc toujours d’un œil...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

L'Écume des jours
FinalFlorent
7

Duke (Nukem') Ellington

Une plongée dans les eaux tumultueuses et surréalistes de l'Écume des jours, sous le scaphandre de Michel Gondry. Je n'ai aucune prétention à analyser le film, connaissant très mal l'auteur et...

Lire la critique

il y a 9 ans

4 j'aime

À l'Ouest, rien de nouveau
FinalFlorent
9

La guerre n'est pas leur jeu

Adaptation monochrome du roman éponyme d’Erich Maria Remarque. Comment passer deux heures sur un film en noir et blanc âgé de 80 ans sans s’ennuyer une seconde ? C’est simple, faire une adaptation...

Lire la critique

il y a 9 ans

4 j'aime