Avis sur

Lara Croft and the Guardian of Light sur Xbox 360 par Julien Camblan

Avatar Julien Camblan
Test publié par le
Version Xbox 360

Bien différente de la saga Tomb Raider, cette aventure de Lara Croft n'est pas pour autant dénuée de points communs ni d'attaches à la série d'origine. Dès le début déjà, on savoure l'introduction par la douce voix de Lara, petit plaisir coupable, puis on retrouve cette ambiance de temples oubliés prêts à s'effondrer, comme on en a tant visité par le passé. Enfin, l'aspect énigme/puzzle déjà présent dans les Tomb Raider est ici poussé plus en profondeur.

Car si les combats Hack & Slash de ce jeu sont très corrects, dynamiques et dans quelques cas assez jouissifs (massacre d'araignées au lance-flamme ou tête à tête avec un tyrannosaure de magma, lance-roquette sur l'épaule), ce sont clairement les énigmes qui font la force du jeu.

Parfois puzzle, parfois casse-tête, parfois plate-forme, il y en a pour tous les goûts. La difficulté est d'ailleurs savamment dosée pour une licence comme celle-ci, à l'image d'un Portal : les énigmes sont suffisamment complexes pour qu'on y passe quelques minutes à réfléchir, mais suffisamment logiques pour qu'on n'y passe pas des heures à se cogner la tête sans comprendre quoi faire.

Ayant d'abord terminé le jeu seul, et le recommençant ensuite en coopération, je constate également le soin apporté à ce mode multi-joueurs. Si le scénario et le gros des niveaux sont identiques, chaque énigme a été retravaillée pour offrir une expérience et une réflexion différente. Là où l'on doit se débrouiller seul pour franchir les étapes à l'aide d'objets du décor dans la version solo, le multi axe les énigmes sur la synergie entre Lara et Totec et les combinaisons d'actions que permettent leurs différentes capacités (grappin, corde, planter des lances dans les murs, utilisation du bouclier à la manière d'Assurancetourix...). On peut vraiment refaire deux fois le jeu sans avoir de sentiment désagréable de déjà-vu.

Et encore, même sans se pencher sur les différences entre le solo et le coop, le système de défi interne au jeu est tellement accessible (possibilité de recommencer chaque chapitre indépendamment des autres) et les défis eux-même étant relativement variés (des classiques courses contre la montre à la récolte de crânes en passant par la destruction de piliers ou de véhicules) que même les plus casuals d'entre nous (moi le premiers) pourront se surprendre à recommencer chaque niveau pour débloquer chaque succès (qui donnent accès à de nouveaux artéfacts, reliques ou armes).

En bref, malgré un scénario à pleurer tant il ne décolle jamais, on retrouve l'ambiance Tomb Raider, et rien que ça ça fait plaisir, et on s'amuse beaucoup à travers toutes ces énigmes.

Très satisfait, j'espère qu'il y aura tout plein de DLC rajoutant de nouveaux chapitres !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 422 fois
3 apprécient

Julien Camblan a ajouté ce jeu à 2 listes Lara Croft and the Guardian of Light

Autres actions de Julien Camblan Lara Croft and the Guardian of Light