Deux fins possibles = deux sur dix

Avis sur Life is Strange sur PlayStation 4

Avatar Rebinami
Test publié par le
Version PlayStation 4

Ce film est mauvais, vraiment mauvais. Et n'allez pas vous méprendre, je suis une fan incontestée de ce genre de jeu vidéo, je suis la défenderesse de ceux qui le qualifie de "film interactif" (sauf que là le terme interactif est limite de trop).

Par rapport au scénario
Parce que oui tout d'abord il y a un effet quasi insupportable de déjà vu.

Déjà vu par rapport au film l'Effet Papillon qui fonctionne sur un schéma identique ; les indices étant flagrants tout au long du jeu : le pouvoir de remonter dans le temps, changer un élément et avoir l'impression d'avoir bien fait les choses mais se retrouver avec pire (notamment, scène pompée avec Chloé en fauteuil / le personnage principal en fauteuil, à tel point que j'avais prédit cette scène de manière ironique, sans avoir vu le moindre élément au préalable sur le jeu).

Ensuite, l'issue, la solution est la même : la mort. Pour résoudre le problème dans l'Effet Papillon, le personne principal doit se sacrifier (ce qui parait tout à faire logique étant donné qu'il s'agit de l'élément central perturbateur qui vient changer l'ordre des choses) et dans Life is Strange il faut laisser Chloé mourir (pas très très logique, sachant que tous les choix opérés par Max ne dépendent pas forcément de Chloé, pourquoi sa seule "survie" poserait tous ces problèmes ? Pourquoi pas le fait de sauver son père ?

En somme ces éléments conduisent à rendre le jeu très niait : il s'agit d'une histoire d'amitié, où le personnage principal n'est pas l’insipide Max mais la détestable Chloé. Oui parce que bon, chaque scène où le personnage de Chloé était en danger ou mort ne me faisait ni chaud ni froid. Cette adolescente rebelle sur les bords qui semble ne rester avec Max que par intérêt m'a vite agacée : toujours à vouloir lui faire utiliser son pouvoir, à avoir des comportements de gamine imprudente et inutile (du genre entrer dans la piscine de l'école la nuit etc.) Et surtout, son égocentrisme, elle fait de ses problèmes des montagnes alors que le jeu traite de sujets beaucoup plus sérieux à travers des personnages comme Kate et Nathan.

Ensuite, par rapport à Veronica Mars ; l'influence est indéniable. La première partie du jeu, plus intéressante à mon goût, semble vraiment issue de la saison 1 de Veronica Mars. On enquête sur la disparition d'une fille (même si pour Veronica, Lili est morte), la personne présumée coupable est l'adolescent perturbé parfait (Duncan / Nathan). Mais de manière beaucoup plus explicite : tout commence par une vidéo postée en ligne (ici à la soirée de Nathan / dans Veronica Mars à la soirée de Shelly Pomroy), les deux personnages ont été drogués et humiliés en ligne (les scènes sont tournés exactement de la même manière).

Enfin, par rapport au **dénouement** : le tueur en série est ridicule, personnage creux et inintéressant, très voir trop cliché (la prestation de l'acteur doubleur est médiocre). On croirait voir un film pour adolescents sur M6 à 20h30. Malheureusement je m'attendais à une histoire très complexe et intéressante vu la réception extraordinaire du jeu sur SC mais en fait non, c'est juste un prof complètement psycho lol qui aime photographier des étudiantes droguées et faire des photos so d4rk ; autant dire que l'histoire principale est inintéressante, Max enquête sur une fille qu'on ne connait pas, dont personnellement je m'en foutais un peu, je voulais juste avoir un twist un peu plus puissant que ça.

Par rapport à l'univers du jeu

Je ne suis vraiment pas fan des graphismes, surtout en ayant terminé le jeu. Je pensais que ce côté enfantin contrebalancerait avec une histoire assez sombre mon non : ambiance de gamin pour film gamin.
Le jeu tente tant bien que mal de se rattraper en essayant de jouer la carte de l'émotion mais c'est d'un cliché...
Aussi une ambiance encore une fois largement empruntée à Veronica Mars, avec la domination des riches, qui restent tous ensemble ; et la saison 3.

Par rapport au système de jeu

La seule raison pour laquelle j'ai acheté ce jeu c'est bien parce qu'il est à choix multiples. Mais mon Dieu qu'est ce qu'ils sont dénués d'intérêt, déjà les choix n'ont aucune valeur étant donné qu'on peut remonter dans le temps à n'importe quel moment pour les changer ; ensuite il n'y a que deux fins principales (d'après ce que j'en ai pu lire, et loin de moi l'envie de recommencer ce jeu, me retaper des dialogues en boucles, qui n'apportent absolument rien au déroulement du jeu qui est d'une lenteur, qui tourne en rond, et qui stagne pour tout envoyer dans la gueule au dernier épisode ; parce que oui les dialogues en plus d'être barbants doivent être répétés plusieurs fois) ; et qu'il n'y a pas de game over, certains choix sont directement imposés, comme celui de sauver Chloé tout simplement parce que sinon bah pas de tempête (même Fahrenheit, jeu de Ps2 proposait des game over). Aussi, il est impossible de laisser Chloé handicapée, chose évidente dès la fin du chapitre laissé en suspens car l'intrigue principale de Rachel n'aurait plus lieu d'être ; impossible aussi de laisser Chloé crever et de vivre sa réussite !

En somme, je n'avais pas l'impression de pouvoir faire mes choix, souvent les dialogues proposant des éléments voulant dire la même chose "s'énerver" ou "se mettre en colère" laissant sinon place à des choix complètements antithétiques, ne permettant pas de créer le caractère de notre personnage.

Pour revenir à notre propos, l'élément qui m'a le plus choquée étant l'absence de QTE, absolument rien dans ce jeu ne nous donne au moins l'illusion de jouer : faible possibilité d'actions (on peut regarder des objets ou regarder notre personnage interagir avec eux), la participation aux dialogues est parfois secondaire (un dialogue de 10 min avec David laisse place à 3 choix, j'ai failli m'endormir).

Le jeu reposant pour les 3/4 sur des missions aussi chiantes les unes que les autres, ayant toutes un point commun : aller chercher des objets. Oui, tous les personnages de ce jeu sont paraplégiques (aller chercher un tournevis alors qu'on est chez Chloé, elle ne peut pas bouger son cul, aller chercher des bouteilles dans la décharges, cette scène étant soit dit au passant, la pire du jeu, aller chercher des clefs, un livre etc.)
A cet élément se combine le fait que dès qu'on est bloqué, bah faut remonter dans le temps (le jeu n'est ABSOLUMENT pas répétitif non, non. Sachant qu'en plus tout aurait pu être résolu au tout début du jeu, ce jeu est un gâchis immense de temps). J'avais l'impression d'être bloquée comme Buffy dans la saison 6, victime des tours du trio de Warren, notamment avec celui de Jonathan et la main momifiée : Buffy étant contrainte de refaire en boucle cette vente.

Le système de jeu (notamment la possibilité de remonter en arrière) présente également certaines failles : parfois quand cela arrange le scénario Max ne se téléporte pas et reste bien à l'endroit où elle était en remontant le temps (mais pourquoi aurait-il alors plusieurs Max ?)

Ma note a considérablement baissé surtout à la fin, fin à la rallonge où je priais très fort pour que le jeu se termine et arrête de tourner en rond, de se perdre sur des éléments inintéressants.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1902 fois
18 apprécient · 12 n'apprécient pas

Autres actions de Rebinami Life is Strange