La noirceur de l'âme

Avis sur Little Nightmares sur PC

Avatar LinkRoi
Test publié par le
Version PC

Parlons de Little Nightmares !

Little Nightmares est un jeu qui m'a toujours fait de l'oeil (comme Inside, Limbo et tant d'autres) avec une atmosphère noir et malsaine évoquant la peur et la solitude dans chacune de ses images. Je n'ai pas été déçu ! pour le coup, ce fut une expérience encore plus intense que Limbo en terme de folie !

Première chose concernant le scénario, on ne comprend pas grand chose. Little Nightmares fait partie de cette catégorie de jeu sans histoire, du moins sans histoire narrée. Ça commence de façon étrange et l'aventure se termine de façon étrange, rien de plus et rien de moins. Pourtant, comme la plupart des jeux du genres, l'histoire se "comprend" par le biais de l'aventure, des images et des environnements. Chaque joueur aura, je pense, sa propre expérience et sa propre idée sur les aboutissants du jeu, le pourquoi du comment de tout ce cirque ? Difficile de rentrer dans le détail sans spoil (donc je ferai une partie avec spoil pour donner mon point de vue), mais sachez que l'ambiance et l'envie d'en savoir plus est prenant de bout en bout !

Section SPOIL ici, pour ma pomme, j'ai vécu le jeu de deux manières. Enfin, pas vraiment de deux manières, mais j'ai deux hypothèses (peut-être complètement conne qui sait ?) sur ce petit scénario. La première est juste la quête d'un enfant pur qui vivra les pires cauchemars jusqu'à devenir lui-même son propre reflet de la méchanceté. Pour sûr, on commence le jeu en ayant une grande empathie pour le personnage, elle semble si impuissante, petite, triste. Pourtant, la fin du jeu démontre bien le monstre ou du moins, l'être "méchant" qu'elle est devenue (un cannibale entre autres). Ma deuxième hypothèse, c'est juste le reflet de notre société qui consomme sans même savoir d'où provient la nourriture qu'on mange. On peut prendre le bateau pour un restaurant à l'ambiance glauque avec un thème très malsain, mais pas forcément illégal (on ne voit pas toujours l'arrière-scène) avec des humains (dégueulasse) qui viennent manger de la bonne viande d'enfant wtf. Mais bon, ça fonctionne moyen comme hypothèse tant les humains semblent vraiment vouloir manger la petite. Peut-être une quête de leur humanité perdue ? un enfant, c'est supposément parfaitement pure.

Little Nightmares n'a pas une mise en scène extravagante et repose essentiellement sur la pesanteur de ce qui nous entoure. Chaque bruit, chaque personnage, chaque action rendent vraiment chaque scène (tableau) d'une intensité folle.

Il y a des illustrations qu'on doit encore une fois débloquer en faisant des objectifs ingame... j'aime pas.

Tout comme le scénario, le personnage qu'on contrôle est complètement énigmatique. Grosso modo, hormis son petit nom (SIX), on ne connaît absolument rien du personnage. Son style visuel étant très pauvre (habit de pluie quoi) sans jamais réellement voir son visage. La seule chose qui ressort du personnage est la peur.

Par contre, niveau antagoniste (surtout du bestiaire en fait) le jeu nous sert un plat des plus malsains purée ! Premièrement, le design de chaque monstre est extrêmement bien soigné en plus de vraiment faire ressentir une peur malsaine a leur rencontre. Leur taille imposante vient tout de suite rajoute une couche de morbidité forcément bienvenue. Leur modélisation (comme le personnage) est du 10/10, il est impossible d'être de mauvaise foi tant ça force le respect, un vrai boulot d'artiste pour le coup. On pourrait aussi parler de l'animation de ce putain de petit monstre... ça fait flipper sérieux, incroyablement fluide !

Le jeu n'a aucun réel doublage si ce n'est du bruitage chelou.

Little Nightmares est donc un jeu dans la même lignée que Limbo ou Inside (populaire dans le genre). On nage dans un Die and Retry assez gentil (la marge d'erreur est assez grosse) mais demande quand même plusieurs morts avant de passer certains passages. Comme le genre le veut, c'est une aventure extrêmement linéaire, on avance de gauche a droite en découvrant ce que le jeu nous réserve sans jamais dévier de notre route. Le jeu propose certains collectibles par mondes (demande un minimum d'attention et de recherche) mais ce n'est pas important et seulement ceux voulant faire le 100% trouveront un vrai intérêt a la chose.

Le plus gros défaut qui me vient a l'esprit lorsqu'on parle de Little Nigthmares est bien les temps de chargements... comme vous le savez peut-être, c'est un die and retry assez simple, mais qui vous procurera son lot de petite mort d'inattention ou autre, mais le problème dans ce genre de jeu est qu'il se doit d'avoir le moins de temps de chargement possible, ce qui n'est pas le cas de ce jeu sur Switch. Chaque mort vous fera attendre pas loin de 30-45 secondes, autant dire que mourir bêtement 3-4 fois peut devenir vite redondant avec l'attente que ça engendre.

La plus grande qualité de Little Nightmares est très certainement son ambiance et sa plastique. Le jeu fonce directement dans une direction, l'univers du malsain, du putride, de l'impur, de la malfaisance, vous avez compris, on nage dans quelque chose de noir et dégueulasse. C'est important d'être capable d'aller au fond de son sujet, ce jeu le fait. Chaque environnement (tableau) est une vraie passion d'horreur et de malsain. Rien n'est laissé au hasard, l'atmosphère pesante, grise et sombre vient donner un sentiment de malaise palpable durant TOUTE l'aventure. Ça, c'est uniquement via le décor, car mixé avec les monstres, ça fait peur, vraiment. Le jeu ne tombe pas aussi dans la facilité du genre (sombre = recyclage d'environnement souvent) mais non, il sait dans ses 4h de durée de vie se diversifié 4-5 fois, ce qui m'a forcément surpris positivement. Mais ce n'est pas terminé, car ce qui donne ce cachet si parfait aux environnements du jeu est bien l'immensité qui en découle, SIX est tellement petite comparée L'IMMENSITÉ des lieux, que ça donne une perspective de ouf.

On notera pour couronner le tout, que la physique globale du jeu est extrêmement bien rendu (on peut bouger la plupart des objets) avec un rendu très réaliste.

Le gameplay de Little Nightmares est très simpliste, tout comme Limbo, on ne peut que marcher/courir, interagir avec l'environnement (grimper, attraper) et sauter. Le jeu mise tout sur son ambiance et le gameplay est très basique. Basique certes, mais excellent, car le personnage répond parfaitement bien et fait toujours ce que le joueur a en tête de faire. On regrettera seulement un léger problème au niveau de la perspective, mais on passe facilement au-dessus. Le jeu n'a pas non plus de systèmes de combat, tout est basé sur l'interaction possible avec l'environnement !

Le jeu n'est pas très difficile, la difficulté étant la même que dans un Die and Retry classique, c'est-à-dire bien analyser son environnement et essayer de réfléchir plus vite que le jeu. La mort est présente (frustrante par moment dû au chargement longuet) mais jamais exagérée.

On notera aussi la présence d'énigme assez simpliste, rien de bien casse-tête, mais le jeu est basé sur ça. Chaque pièce est une petite énigme environnementale en soit, j'ai bien apprécié.

Little Nightmares propose une bande sonore extrêmement calme et jamais intrusive. Pourtant, ça fonctionne parfaitement bien avec des thèmes qui viennent rajouter cette touche de peur et de tristesse. Comme par exemple le thème de la faim (https://www.youtube.com/watch?v=ZiTfyvmRLb0) vous voulez quoi de mieux ?

Conclusion : oui, ce jeu est vraiment un coup de coeur pour moi, l'ambiance, les musiques, tout est parfaitement bien retranscrit pour offrir un spectacle horrifique du début à la fin, un chef d'oeuvre du malsain ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 649 fois
3 apprécient

Autres actions de LinkRoi Little Nightmares