Mario Party 8

Avis sur Mario Party 8 sur Wii

Avatar Yoshi
Test publié par le
Version Wii

Mario Party 8... mais Mario revient toujours, telle est la devise de Mario Party, une franchise réputée pour ses nombreux épisodes et son manque d'originalité. Le dernier épisode ne déroge pas à la règle et les fans de la première heure ne trouveront rien de nouveau dans Mario Party 8. Faut-il l'acheter si l'on possède déjà un ou plusieurs anciens épisodes. Ce test va essayer de vous aiguiller vers la réponse.
Le scénario n'est franchement pas le point fort des Mario Party mais là, les développeurs ont fait un effort surhumain pour essayer de nous en proposer un (et d'ailleurs nous les en remerciant ... ou pas) : le joueur doit remporter un tournoi intitulé l'Arène Bataille Stellaire pour gagner un an de bonbons à volonté. Cette pauvreté scénaristique nuit gravement à l'intérêt du jeu et il faut vraiment être un forcené pour revenir à ce mode présenté comme principal après l'avoir terminé. Le but sera de gagner des duels sur 6 plateaux afin de remporter le tournoi. Vous aurez le choix entre 14 personnages dont 2 sont cachés, comme dans tous les autres modes, mais ces personnages indisponibles au début du jeu sont révélés dès le début car ils sont seulement plus sombre à l'écran de sélection des personnages. Dommage car cela gâche la surprise ! Je ne vais donc pas m'attarder sur ce mode car vous pouvez tout aussi bien jouer des duels sans l'Arène Bataille Stellaire, sauf que vous ne débloquerez rien à la fin.

Intéressons nous plutôt à ce qui fait la renommée de la série, le multijoueur. Vous aurez trois modes qui vous permettront de défier vos amis ou de jouer un match comme ça contre la console.

Tout d'abord, le Chapiteau de la Fête vous permettra de faire des matchs à quatre chacun pour soi, deux contre deux ou un contre un, les adversaires manquant étant contrôlés par la console. Les plateaux sont riches, variés, colorés et bien pensés. Vous pourrez explorer un temple en pleine forêt, une île, un manoir hanté ou un train mais le plateau le mieux réussi à mon goût est La Cité des Hôtels de Koopa qui ressemble un peu au Monopoly. En effet, les étoiles s'obtiennent en investissant dans des hôtels et plus les investissements sont grands, plus vous remportez d'Etoiles. Mais vous pouvez tout perdre si un joueur paye le locataire plus cher. Un plateau avec de fréquents retournements de situation et gagner à un tour de la fin n'est donc pas synonyme de victoire ! Le problème, c'est que le jeu tourne au ralenti et que les personnages dirigés par la console prennent tout leur temps et qu'on ne peut pas passer leurs tours. A la fin de chaque tour, vous aurez droit à un mini-jeux se jouant seulement à la Wiimote que ce soit avec les boutons, la visée ou bien les mouvements mais les boutons sont plus solicités. Dommage que le jeu n'exploite pas le nunchuck car certains mini-jeux en aurait été plus intéressant. Le problème, c'est que le jeu ne masque pas un défaut de la majorité des épisodes de la série, le manque d'originalité et ce n'est pas en jouant majoritairement avec les boutons que ça va s'arranger. La maniabilité est réactive et intuitive mais beaucoup d'épreuves se ressemblent et je trouve ça bien dommage. Les musiques des plateaux sont bien au premiers abords mais elles deviennent vite répétitives et lassantes. Les bruitages sont, comme d'habitude, excellents.

Vous pourrez refaire les mini-jeux débloqués dans la Salle des Mini-Jeux que ce soit en Jeu libre ou lors de plateau spécialement créés pour l'occasion. Vous pourrez ainsi jouer au Morpion des Champions, où chaque victoire vous donnera le droit de placer une boule de votre couleur sur la grille, le but étant de faire une ligne ou une diagonale de trois boules comme au morpion, ou à l'Echiquier Chic où après chaque victoire les cases de trouvant à la verticale ou à l'horizontale de celle que vous avez choisi se changeront en votre couleur. Le vainqueur est celui ayant le plus de cases de sa couleur à la fin.
Pour finir, la Zone des Extras vous permettra de vous amusez dans huit mini-jeux spéciaux. Quatre seront à débloquer parmi ceux-ci. Vous pourrez ainsi jouer à un bowling ressemblant fortement à celui de Wii Sports mais beaucoup moins abouti ou une course de vaisseaux dans un désert. Certains mini-jeux de ce mode utilise le nunchuck.

Ces modes variés vous permettront de toujours vous amuser si vous avez des amis à proximité car en solo, on s'ennuie un peu et les bonus proposés sont tellement inintéressants à part de nouveau jeux à débloquer que l'on y revient rarement. Ces bonus se dévérouillent dans le dernier mode du jeu, le Bazar Bizarre. A chaque fois que vous jouez à un mini-jeu, vous gagnez une carte du Carnaval mais jouer un mode Fête est beaucoup plus intéressant car ce seront vingt cartes que vous empocherez. Ces cartes seront à échanger contre des musiques, des figurines ou des mini-jeux de la Zone des Extras au Kiosque à Bonus ; la roulotte à Mini-jeux, comme son nom l'indique, débloquera les mini-jeux auquels vous n'aurez pas encore joué. Par contre, elle n'est disponible qu'une fois l'Arène Bataille Stellaire gagnée. Vous pourrez bien sûr admirer aussi votre collection dans ce bazar.

Finissons par la durée de vie. Si vos amis sont là ou si vous avez des frères et/ou des soeurs, vous ne vous ennuierez jamais mais seul, le jeu est insipide et ennuyeux. Les bonus ne font guère envie d'y rejouer...

+ Une réalisation au poil
+ Une durée de vie infinie à plusieurs
+ Facile à prendre en main...
- ... mais trop répétitif dans la maniabilité
- Ennuyeux en solo
- Mélodies répétitives
- Lent (impossible de passer le tour de la console)

Pour conclure :

En clair, une ode à la convivialité qui correspond bien à la majorité des jeux Wii qui misent tout sur le multijoueur. Si vous avez un autre épisode sur console de salon, n'achetez pas celui-là, l'ancien vous suffira amplement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 434 fois
3 apprécient

Autres actions de Yoshi Mario Party 8