Le grand retour

Avis sur Might & Magic : Heroes VII sur PC

Avatar Phung Ygg'
Test publié par le
Version PC

Tadadaaaaaaaam! Alors ceux qui me connaissent (et/ou qui ont vu mes critiques sur les précédents opus) savent que j'adore Heroes of Might and Magic (sauf le IV, le vilain petit canard e.e Non, en plus je dois reconnaître qu'il était pas si mal à condition de connaitre la série grâce à celui là, enfin bref, c'est pas le sujet) et que mon opus préféré (comme 99% des fans de la série) est le III.
Donc, je base mes attentes à partir de ce dernier (et évidemment, pas que celui-là, mais tout de même).
Autant dire que je suis plutôt exigeant sur la série (la preuve, j'ai carrément pas joué au VI tant le peu que j'en ai vu ne m'a absolument pas vendu du rêve.). Mais trêve de parenthèses, passons au vif du sujet.

Heroes of Might and Magic VII se passe dans le monde d'Ashan (c'est à dire le monde du V et du VI), visiblement quelques siècles avant le V (et après le VI si je ne m'abuse). Tout d'abord, je dois avouer que j'étais plus fan du monde d'Enroth (bien que le V était quand même bien cool, je regrettait l'ambiance) mais tout de même, il y a une sorte de pont qui a été fait avec les 3 premiers opus : On y retrouve des héros d'Enroth notamment. Pour ce qui est de l'ambiance, c'est pas mal, les musiques, les screens des cités qui sont plutôt belles elles aussi, donc tout ça, ça va, j'approuve.

Ensuite, il y a les créatures (niveau ambiance/design, etc). Alors dans l'ensemble, c'est très classe ! J'aime surtout le design des créatures orques (le grand retour du behemoth <3), et en règle générale, toutes les créatures sont plutôt réussies. Petit bémol pour les dragons (enfin voilà quoi, celui des elfe, c'est un arbre en dragon, celui des elfes noirs c'est un dragon cosmique, etc..) qui sont, à mon sens, un peu foirés. Ça casse un peu l'ambiance, mais rien de bien gravissime. Il y a également le fait que l'on puisse ajouter (ou non) la couleur du joueur (si vous n'êtes pas familier au jeu, chaque joueur a une couleur qu'il appose sur ses villes, mines et autres bâtiments de la map qu'il possède) aux créature, qui, hormis un aspect esthétique, nous permet de savoir où sont nos créatures sur le terrain, surtout quand elles se battent contre des pelotons d'un même style de créatures.

Il y a eu une nette amélioration du système de combat : Les attaques de flanc, à revers par exemple. Les sensibilisation à tel type de magie, etc.. Sans compter les spécialisation des héros qui permettent une personnalisation et un combo de compétences assez vaste (les arbres par factions sont d'ailleurs très avantageux et relativement équilibrés), vous avez vraiment de quoi faire, car chaque type de héros et chaque héros peut être joué différemment. Le système de défense de ville avec garnison intégrées (en somme, si vous avez fait les bâtiments prérequis, vous avez une garnison qui se remplira au fur et à mesure jusqu'à une certaine limite sans avoir à recruter vous même votre garnison, ce qui est un sacré avantage) est quelque chose que beaucoup de fan attendaient (ENFIN!)
et enfin, les sorts, qui sont assez nombreux et plutôt efficaces. Je suis sûr que j'oublie plein de fonctionnalités du combat (à l'heure où j'écris cette critique, ça doit faire 6 mois que je n'y ai pas joué) mais c'est franchement bien optimisé, je n'ai vraiment pas grand chose à redire sur ça.

Coté gestion, et bien, il y a également une grosse amélioration au niveau du territoire (du Lebensraum, comme je disais avec mon frère, non sans une certaine dose d'humour noir, pour parler de la zone "contrôlée" autour de la ville, incluant les bâtiments possédés). Avant, rien ne disait que telle ou telle parcelle entre la ville et vos mines n'était à vous, le territoire que vous aviez, vous deviez vous l'imaginait et d'ailleurs, ça ne voulait pas dire grand chose, c'était juste l'endroit où vous aviez vos mines, créateurs d'unités et bâtiments bonus habituels. Mais à présent, le jeu a inclu un système territorial, qui fait que lorsque vous capturez un bâtiments (une mine par exemple) non loin de votre ville, la partie entre votre ville et la mine vous appartient également. Donc, lorsque vous possédez tous les bâtiments non loin de votre ville, votre territoire se définit en fonction de ce que vous avez capturé. Alors, ça peut paraître bête et inutile, mais ça vous permet premièrement de situer ce que vous possédez ou non, et secondement, ça justifie la fonction de gouverneur que peuvent avoir les héros. Ces fonctions de gouverneur s’appliquent lorsqu'un héros avec des capacités de gouverneur est nommé gouverneur dans une ville (par exemple, votre première ville, tous les bâtiments rattachés obtiennent donc les améliorations que donne votre gouverneur). Et ces capacités changent tout, car certaines permettent d'augmenter la vitesse de déplacement des héros sur le territoire, augmentent la production de ressource, et tout un tas d'améliorations appliqué au territoire. C'est donc une réelle amélioration du gameplay qui, utilisée intelligemment, peut vous permettre de prendre l'avantage lorsqu'un ennemi tente d'attaquer votre ville, car vos héros et votre cité profiterons des bonus de gouverneur qui lui sont appliqués.

Petit mot sur l'éditeur qui est pas mal du tout, bien que compliqué depuis l'ère des maps en 3D, la possibilité de pouvoir créer des champs de bataille, je trouve ça plutôt cool.

Bon, cette critique est longue, mais comme on dit, quand on aime on ne compte pas, alors je vais donner un avis général à cet opus.
Je pourrais y passer des heures et des heures, vous donnant toutes les nouveauté, parce qu'il est évident que j'ai manqué des trucs, mais pour résumer, Might & Magic : Heroes VII (pourquoi ça se présente comme ça plutôt que Heroes of Might and Magic VII comme avant, aucune idée, mais ça change pas l'contenu) est pour moi le grand retour de cette franchise (non pas que le V était mauvais, mais il n'a pas non plus apporté d'immenses innovations, le VI ne m'a pas plus en termes de design mais également parce qu'à l'instar du IV, il a beaucoup chamboulé l'univers de Might and Magic, je regrette d'ailleurs l'aspect qui est un peu resté dans le VII mais rien de bien méchant, et evidemment le IV que j'ai descendu sans pitié) apportant du neuf sans chambouler le vieux qui était bien.
Selon moi, il est le plus digne héritier du III, se tirant un peu la bourre avec le V, qui a l'excuse d'être tout de même plus vieux, il faut le reconnaître.
Je n'ai pas encore testé l'extension, mais si vous pouvez jouer à celui ci (si vous découvrez ou que vous êtes comme moi nostalgique du III) je vous le recommande vivement.

Après, il y a toujours quelques petits bémol communs à cette série : Le manque de map multi, combiné avec le fait que, certes, il y a un éditeur, mais si vous voulez créer une belle map fonctionnelle, et bien, vous n'êtes pas prêt d'y jouer (si vous êtes casual, je sais qu'il y a des dingues qui s'en sortent bien et vite), le retour des héros sur le champ de bataille pourrait être remis au goût du jour, mais il est cependant toujours utile à lancer ses sorts depuis son canasson, et peut être un peu le manque de clarté de l'interface pour les beginners, mais bon. Dans l'ensemble, le jeu est plutôt abouti.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1239 fois
2 apprécient

Autres actions de Phung Ygg' Might & Magic : Heroes VII