Le chef d'oeuvre boum-boum

Avis sur Nuclear Throne sur Mac

Avatar ur_best
Test publié par le
Version Mac

L'idée de Nuclear Throne est très simple. Amener son mutant que l'on contrôle avec deux sticks (l'un pour viser, l'autre pour se déplacer) jusqu'au fameux Trone Nucléaire. Pourquoi ? Ce n'est pas clair, de même que le passé des horribles protagonistes que l'on incarne et que l'on dirige à travers une succession de niveaux qui nous laissent penser que quelque chose de moche est survenu sur terre.

On dirige des mutants, donc, qui ont chacun un pouvoir spécial (le poisson fait des roulades pour se déplacer vite, "yeux" peut attirer des objets vers lui et repousser les balles) et certaines caractéristiques (la plante se déplace vite, le Crystal a plus de points de vie que les autres). A mesure que l'on parcours les niveaux en dégommant le monde, on ramasse de la radiation qui nous permettra d'acquérir des capacités supplémentaires. Plus de points de vie, la possibilité de ramasser plus de munitions...

On trouve des armes sur son parcours, mais on choisira avec ce que l'on garde car on ne peut en porter que deux à la fois. Les armes se classent par genre, en fonction du type de munition utilisé (balles, cartouches, flèches, etc).

Certains niveaux ont des boss, plus coriaces et agressif que le reste de la population d'un niveau. En tuant tout le monde, on ouvre un passage vers le niveau suivant.

Simple non ?

En effet, mais tellement plaisant, tellement maîtrisé et addictif !
Chaque action du jeu est un plaisir sensoriel. L'écran tremble à chaque balle tirée, les sons sont forts et ont de l'impact qui va au delà de l'auditif. Chaque mutant a une petite voix spéciale et charmante au début de chaque niveaux (le robot fait un bruit de modem) ou lors de certaines actions ( en trouvant une arme un peu plus destructrice que la moyenne). Chaque ennemi tué -et il y en aura beaucoup- procure une immense satisfaction en plus d'un mignon cadavre. C'est un travail d'orfèvre qui nous est livré, par des créateurs qui saisissent parfaitement ce plaisir de la boucle et de la répétition.

Je n'ai pas parlé des graphismes: c'est du pixel art sublime. Les animations sont délicieuses. C'est toujours bon goût, super cohérent et très lisibles.

Impossible de ne pas parler de la difficulté, épouvantable ! Ce qui fait qu'après 60 heures de jeu, je n'ai toujours pas vu le trône, même si plusieurs fois je l'ai approché. Malgré ça, je continue à comprendre des nouvelles astuces, des nouveaux secrets et des raccourcis. Je prends plaisir à jouer avec des personnages que je détestais de prime abord, je choisis d'autres arbres de mutation pour des techniques de jeu différentes (par exemple, privilégier le corps à corps plutôt que le balles, ou bien tenter de jouer à l'explosif - ce qui est toujours très compliqué).

En bref, je vois de nombreux détracteurs mais Nuclear Throne - dont j'avais entendu parler dans "Silence on Joue" il y a des années, reste LA valeur sûre de ma bibliothèque Steam, et je ne remercierais jamais assez la talentueuse équipe de Vlambeer pour l'avoir créé.

C'est jouer au très médiocre "Enter the Gungeon" qui m'a poussé à écrire cette critique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 208 fois
2 apprécient

ur_best a ajouté ce jeu à 4 listes Nuclear Throne

Autres actions de ur_best Nuclear Throne