"Saute, et réfléchis après !"

Avis sur Ōkami sur Wii

Avatar Kajin
Test publié par le
Version Wii

Okami, Okami, Okami... Perle du jeu vidéo, petit bijou à lui tout seul... Mon Dieu, qu'est-ce que c'est beau ! Des graphismes à couper le souffle, une touche délicate, une bande son à tomber par terre, une histoire excellente et une héroïne attachante (Ama est, pour moi, une louve). En somme, ce jeu est une oeuvre d'art à lui tout seul ! Un style graphique inspirée du japon et je pense des estampes japonaises, des musiques qui vous font voir un peu du pays et... Bah, que dire de plus, ce jeu est magnifique !

A dire vrai, j'en avais un peu entendu parler, ça me tentait un peu, on incarnait une louve blanche avec des marques rouges sur le corps, une étrange arme sur le dos (j'ai saisi après qu'il s'agissait d'un "miroir"). Et j'ai ensuite découvert Issun, une sorte de liliputien (le nom de son peuple est assez compliqué) qui a un caractère de fou, survoltée et un peu égoïste mais qui finira par évoluer au fil du jeu. Bon, j'avoue, mon personnage favori reste Ushiwaka, un prophète dont le thème est à tomber par terre et qui a un caractère bien à lui, excentrique de première qualité. J'ai entendu de bonnes critiques sur ce jeu et j'ai décidé de le prendre.

Alors après, j'avoue, sur wii, la maniabilité n'est pas la même que sur PS2. Sur notre bonne vieille console dont les manettes ont des fils, il n'y a pas de possibilité de mort accidentelle en bougeant un peu trop la manette, ce qui nous fait chuter d'une falaise, alors qu'on voulait se gratter le nez, ou de maniabilité tordue du miroir qui est l'arme la moins pratique du jeu, avec les manettes de Wii (heureusement, les rosaires remontent le niveau). Sinon, le jeu a une très bonne durée de vie, on pense au départ l'avoir fini assez tôt une fois Orochi vaincu... Mais en fait non, ça continue pour notre immense plaisir ! Ah, ce jeu... Tout un monde, tout un univers à explorer et re-explorer, encore et encore, on s'en lasse pas ! Les 13 animaux du zodiaques chinois, repris comme notre amie louve en blanc avec des marques rouges et qui vous enseignent les techniques du Pinceau Celeste, qui vous aideront à vaincre vos ennemis, car vous ne combattrez pas qu'avec des miroirs (ou boucliers) des rosaires (apparentés à des fouets) et des épées. La mythologie japonaise est exploitée de manière particulièrement riche (pour avoir fait mon TPE sur le Japon) et les traducteurs français ont respectés les noms des lieux, des personnages, n'ont rien écorchés ni quoi que ce soit... Nous avons droit à des noms importants comme Orochi, Izanami, Izanagi, Susano, Amaterasu (et oui, l'héroïne est la Déesse du Soleil !), bref, beaucoup de personnages des mythes du Nippon, des objets appartenant au Japon ou à sa mythologie (des pots d'encres, des plats ou encore le Maillet qui te fait rétrécir parce qu'il vous apprécie depuis que vous l'avez sorti d'un bâteau naufragé). Et, c'est l'un des rares jeux vidéos qui a su me faire pleurer comme une fontaine à la fin. Les larmes coulaient toutes seules, mais je ne pouvais pas m'en empêcher. Je suis peut-être une fille un peu sensible et sujette assez facilement aux larmes (quoique...) mais là, j'ai trempé ma chemise... La scène que j'ai trouvé assez émouvante et la musique... Bon sang, la MUSIQUE ! Avec tous les personnages qu'on a aimé (ou oublié, y'en a je m'en souvenais plus) qui reviennent et enfin, notre belle louve qui atteint enfin la pleine puissance ! Bon sang, qu'est-ce que j'ai pleuré... Et je tiens à préciser que cet effet ne s'est pas dissipé ! Bien que je connaisse la fin du jeu, lorsque je l'ai terminé une seconde fois, rebelote, j'ai pleuré. Bon, un peu moins... Mais quand même...

Ce jeu est une perle, il est magnifique, pour ses graphismes directement issus de l'univers Japonais, ses musiques qui vous plongent dedans, ses personnages attachants, ou au contraire, qu'on a envie de tuer (Tsuzurao, je te ferai la peau ! (ceux qui ont joué me comprendront, peut-être)). C'est un monde à part entière magique et magnifique... Un vrai petit bijou, de ceux qu'on aimerait voir plus souvent, tant il est particulier... Au passage, pour finir, le titre est l'une des phrases cultes d'Issun qui pousse toujours notre amie louve à foncer tête baissée et à se poser des questions ensuites ! J'ai rarement joué à un aussi bon jeu... Néanmoins je suis prête à le recommencer encore et encore, tant il est ... magnifique !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 872 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

Kajin a ajouté ce jeu à 1 liste Ōkami

  • Jeux vidéo
    Illustration

    Top 10 Jeux vidéo

    Avec : The Legend of Zelda: Twilight Princess, Ōkami, Xenoblade Chronicles

Autres actions de Kajin Ōkami