Aire de bataille pour joueur inconnus

Avis sur PUBG: Battlegrounds sur PC

Avatar ZetaOrionis
Test publié par le
Version PC

Playerunknown's Battlegrounds alias PUBG ou le roi des jeux du genre "battle royale".

GAMEPLAY

Ce jeu est unique en son genre de par sa volonté d'aller vers un certain réalisme, de calquer son gameplay sur le monde réel.

Tout d'abord, il se différencie des autres, non pas par sa physique très réaliste, présent sur presque tout les FPS/TPS de nos jours (ball dropping, recul plus ou moins important selon l'arme, etc etc), mais bien par les quelques détails de gameplay.
En effet, dans ce jeu, pas de hitmarker pour vous dire que vous avez bien blessé le méchant. Ni même de repère pour vous dire par où l'ennemi vous canarde.
Il faudra vous fier à vos sens primaire : l'ouïe, la vue et le goût. (pour ce bon vieux paquet de chips à l'ancienne à côté du PC) Il se différencie aussi des autres battles royales, par les dégâts infligés en fonction des parties du corps touchées. Et non comme certains autres battles royales davantage axé "casu" ou seule la tête est différenciée du corps.

La sensation d'adrénaline et d'anxiété se fait, facilement, ressentir par l'extrême vulnérabilité du personnage. Ce jeu est, effectivement, difficile car il nécessite une certaine maîtrise du jeu. Le rythme de jeu est relativement lent et très peu nerveux mais cela est amplement justifié car chaque tir, chaque pas mérite une certaines réflexions sur les répercussions qu'il pourrait avoir pour le reste de la partie ou sur les probables ennemis qui marchent dans les alentours. (Certains iraient même jusqu'à retirer leurs chausses et marcher pied nu sur le goudron brûlant d'Erangel afin d'améliorer leur furtivité, jusqu'où ira la folie de la compétition ?!)
Ennemis qui pourraient être partout, voire même nulle part autour de vous puisque la carte est tellement énorme que la dispersion des joueurs ou l'attroupement dans les grandes villes est quelques choses d'inévitable. Concernant la grandeur de la map, la marche à pied est un acte à proscrire sauf dans certains cas. En effet, ne pas trouver de véhicule ou être à court de carburant est très handicapant voire mortel, mais rouler fais énormément de bruit, ce qui pourrait également être mortel.

De plus, le panel d'armement et leurs équipements sont très larges. Ce qui permet à tous d'avoir son arme de prédilection, l'arme assorti à sa personnalité.
Certes, il peut-être quelques fois facile d'obtenir de l'équipement et des consommables mais sans une prise en main suffisamment et des connaissances tactiques robustes, gagner et manger le "chicken dinner" est une utopie. Cela pourrait en devenir frustrant pour certains au point d'abandonner le bataillon, pour d'autres cela les ferait redoubler d'effort au point de vouloir une inégalable maîtrise des mécaniques du jeu.

Cependant, c'est l'une de ses plus grosses qualité. En effet, je vous pose la question : Est-ce que gagner une bataille contre 99 joueurs inconnus, certains avec un vécu de soldats, d'autres avec un vécu davantage sédentaire, devrait être une mince affaire ?

Personnellement, je pense que non. Un battle royale est, avant-tout par principe, une compétition, une arène où chacun se bat pour gagner le mérite de vivre.

GRAPHISME

Ensuite, la direction artistique reste très sobre pour ne pas dire simplet. En effet, sa volonté de ressembler au monde réel est certes une qualité pour le gameplay mais pour se démarquer visuellement, c'est, hélas, un échec total. En effet, les mouvements ne sont pas très fluides, ce qui donne un certain aspect plastique et mécanique au jeu. Le seul point qui pourrait le faire démarquer est sa météo dynamique.

Malgré tout, les graphismes pourraient être assez beaux mais le jeu reste très exigeants et très gourmand même pour des configurations moyenne-haut de gamme. Ainsi pour avoir un jeu fluide et apte à la compétition contre d'autres joueurs, il est nécessaire de sacrifier cette partie graphique et de mettre les graphismes au minimum, ce qui rends le jeu tristement moche.

DONC ?

Ainsi, les défauts les plus remarquables de ce jeu sont, à l'heure actuelle, l'instabilité des serveurs, les hackers, les bugs et l'optimisation pour les moyennes configurations qui gangrènent le jeu malgré le travail acharné des devs mais aussi les graphismes qui n'est plus trop dans l'ère du temps contrairement à d'autres jeux FPS ou TPS.

Néanmoins, suffit-il réellement de se démarquer graphiquement pour avoir l'honneur d'être un bon battle royale ?

En effet, PUBG reste, malgré tout les reproches, assez plaisant à jouer et mérite amplement son titre de pilier du genre "battle royale", lui qui en a lancé la mode et qui a révolutionné le genre. Il s'affirme parfaitement dans le domaine du combat royal grâce à son gameplay très compétitif et son réalisme inébranlable. En effet, à contrario, de certains autres battle royale, nous n'incarnons pas un commando, mais un individu inconnu avec un passé inconnu qui se bat contre d'autre joueurs inconnus et s'il y a bien un point sur lequel il excelle, c'est bien l'authenticité de son gameplay et de son ambiance de jeu.

PS: N'empêche, on va pas se mentir, 30 balles ça fend un peu le fessier pour un jeu de ce type :/

Edit 2020: Ce jeu est un peu au point mort en ce moment, avec la montée de tout les autres battles royales gratuits et la désertification du jeu, Requiescat in pace mon p'tit PUBG.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 264 fois
4 apprécient

Autres actions de ZetaOrionis PUBG: Battlegrounds