La contre-utopie

Avis sur Papers, Please sur PC

Avatar smithfield01
Test publié par le
Version PC

“Papers, Please” est peut-être la pièce la plus subtile que je pourrais commenter. Désole d'avance, mais il le mérite bien, alors attendez-vous à un peu d'emphase.
Jamais quarante-deux Mo. n'auront été aussi ténus, aussi denses dans mon histoire des jeux vidéo. Il n'y a pas un pan, pas un seul aspect sur lequel “Papers, Please” soit faible (excepté le "grand spectacle" haha... ).
Design, mécanique interne, exigence envers le joueur, message véhiculé, subtilité dans le traitement du sujet, maturité, c'est un carton plein et ce, je le rappelle en quarante-deux Mo. (soit un screenshot 5K lossless non compressé).

Avant de le détailler, je souligne qu'il est l'un des rares titres à offrir un thème politique engagé, un thème qui pourrait déranger un ordre établi, un système... Cette prouesse il l'accompli en su du reste.
Assez de dithyrambes, on passe à un peu de dissection.

Vous êtes un garde frontière, le jeu propose une scène unique, le point d'entrée entre 2 états qui ont toutes les caractéristiques de ceux qui ont éclaté de l'intérieur du bloc soviétique après la chute du Mur.
La situation ? Les frontières s'ouvrent, des immigrants arrivent de votre côté du monde, en tant que joueur vous contrôlez leur passeport et tout autre document de voyage susceptible de justifier le passage de la frontière.
... et ça, ce mécanisme qui intuitivement semble absolument impropre à une transposition en tant que jeu fonctionnel opère d'une façon fulgurante.

C'est votre premier jour, on vous a sorti de votre condition précaire pour vous propulser fonctionnaire de la patrie. Dans votre aquarium vitré, en face duquel chaque migrant se présente, vous trouverez un petit manuel à lire. Il reprend les règles de base : qui peut passer, avec quoi, sous quelles conditions... La population défile alors. D’où le passeport a-t-il été émit , sa date de validité, morphologie de la personne, son sexe, sa dégaine, son parlé... Tout est élément de gameplay ! Si vous laissez passer un homme alors que son passeport mentionnait un sexe féminin alors une pénalité s'applique à votre salaire. Si vous refusez ladite personne : parfait, mais quid d'une femme qui ressemblerait à un homme ou bien si c'est un transgenre dans ce cas le refus d'entrer sur le territoire sera tout autant pénalisé... Vous pouvez interroger la personne qui sera plus ou moins coopérative (et plus ou moins vexée) pour vous donner les infos. dont vous avez besoin.
Bientôt des nationalistes furieux attaquent votre poste-frontière, la sécurité se renforce, certains pays sont désormais sur liste et noir et leurs ressortissants doivent être refoulés.
Un autre jour, une femme se présente à vous, elle craint pour sa vie et vous explique qu'elle a été trompée par un homme qui se révèle être à la tête d'un réseau de prostitution, elle vous demande de ne pas le laisser passer, vous indiquant qu'il passera bientôt. Que faites-vous ?

Passeport contrefait, fraude en tout genre viendront à vous avec le temps la situation géopolique se fragilise davantage et implique plus de règles, plus drastiques, plus autoritaires....
Le passeport initial comporte plus d'une dizaine de champs à contrôler et très vite s'ajouteront permis de travail, ticket d'entrée, dérogation spéciale, faussaire de plus en plus subtile...

Et après ? Comme mentionnez plus haut, il y a des pénalités de salaireL'intere ? Chaque phase de jeu représente "un jour", après la fermeture... vous rentrez chez vous où vive votre femme, votre fils et un aïeul quelconque. Il vous appartient d'allouer vos maigres ressources financières pour maintenir tout ce petit à flot. Chauffage, médicament, repas chaud, économie ? Vous faites quoi, c'est là une phase de micromanagement cornélienne et exigeante.
Le plus important c'est que plus vous abattez de cas dans votre journée de travail, plus vous avez d'argent, du coup vous allez vite devoir apprendre à expédier les gens qui vous arrivent. Allez-vous encore interroger cette personne dont vous ne parvenez à déterminer le sexe, ou bien cette femme provenant d'une région à risque ? allez-vous prendre le temps de lui imposer un scanner... ? Quoiqu'il arrive si en fin de journée vous rentrez chez vous pour découvrir que votre fils à la grippe, mais que vous n'avez pas l'argent pour le faire soigner, vous avez perdu.

“ Le lien entre votre abattage quotidien et votre famille est
terriblement et brillamment tendu. ”

Les situations délicates se succèdent et le lien entre votre abattage quotidien et votre famille est terriblement et brillamment tendu. Même votre famille à part, nombre de cas subtils s'offrent à vous. Tous ces cas sont aléatoires, générés dynamiquement, tout comme l'apparence des personnes. Si quelque chose cloche, comme la date de validité comparez la date du passe-port et la date de votre horloge pour ouvrir les options d'incohérences, déclencher la ligne de dialogue permettant à la personne d'expliquer le problème ou de la renvoyer directement; à vous de devenir expérimenté de parvenir en clin d'oeil à sentir si la personne peut ou non passer la frontière.

Politiquement engagé, subtile, incisif. Unique

Notez q'un early access gratuit du prochain jeu "Return of the Obra Dinn" du créateur peut être trouvé ici : http://dukope.itch.io/return-of-the-obra-dinn

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 274 fois
1 apprécie

Autres actions de smithfield01 Papers, Please