The name's Dark, Joanna Dark

Avis sur Perfect Dark sur Nintendo 64

Avatar Kodjo
Test publié par le
Version Nintendo 64

3 ans après le succès qu'a connu Goldeneye (tiré du fameux épisode de James bond éponyme), Rare sors Perfect Dark... La firme anglaise montre sa maîtrise parfaite de la machine et renvoie son prédécesseur au ras des pâquerettes !
L'action se passe en 2023 sur notre bonne vieille terre où 2 races extraterrestres se livrent bataille. Les Maïans soutenus par l'Institut Carrington où travaille notre héroïne, et les Skedars, race belliqueuse collaborant avec la Datadyne, entreprise d'armement. Joanna doit déjouer une conspiration fomentée par le camp adverse visant à éliminer les Maïans au moyen d'armes crées par la Datadyne.
Le joue offre une grande diversité dans les actions, les environnements... Les missions nous proposent de jouer furtivement ou bien de façon plus expéditive, dans des lieux variés allant des ruelles sombres d'une grande mégalopole à un Boeing en vol, des montagnes enneigées aux vaisseaux extraterrestres.
On ne s'ennuie pas un instant tout au long de l'aventure et de plus, l'action n'est pas redondante, les missions se suivent et ne se ressemblent pas : là il faut rejoindre un espion en planque chez l'ennemi, ou délivrer un otage détenu par la Datadyne... Bref, pas de répit et pas d'impressions de déjà vu entre les niveaux.
Le plus qui fait toue la différence est la possibilité de jouer cette histoire en coopération en écran splitté. Un régal pour ceux qui comme moi étaient frustrés de devoir passer la manette au petit frère sur Goldeneye !
Le troisième mode de jeu : le multi.
Rare avait révolutionné le genre avec la licence James Bond, en rendant cependant une copie perfectible. Effectivement, l'obligation pour s'éclater était d'être plus 3 minimum sur la version précédente car à 2, ben on s'ennuie bien vite... Sur Perfect Dark, on peut ajouter des bots. On peut ainsi ajouter jusqu'à 8 avatars en plus ce qui porte à 12 le nombre de combattants si l'on joue à 4 joueurs humains (avec les ralentissements qui vont avec) ! La difficulté de ces bots (simulants) peut être réglée, sachant que le Darksim est particulièrement retors. Bon courage !
En bref, je ne saurais que conseiller ce jeu qui offre un moment très plaisant grâce une aventure longue au scénario intéressant, et de bonnes parties de plaisir en multi !
A posséder dans toute ludothèque digne de ce nom.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 232 fois
1 apprécie

Kodjo a ajouté ce jeu à 5 listes Perfect Dark

Autres actions de Kodjo Perfect Dark