Red Dead Redemption

Avis sur Pokémon Argent sur Game Boy Color

Avatar Wahrgh
Test publié par le
Version Game Boy Color

Je suis né avec Pokémon.
Ma jeunesse de gamer ne se concentrait que sur ces longues heures passées devant ma Game Boy (color ou advance SP (la classe !)). J'ai découvert ce monde fantastique avec la version bleue, quoi de plus original que de commencer par le début me direz vous. Je l'ai quitté avec la troisième génération et la version saphir (j'ai toujours eu plus d'affinités pour le bleu) que j'ai retrouvé récemment, sur laquelle j'avais accompli ma partie la plus aboutie au bout de ces 306 heures de jeu !

Mais je ne vais pas m'étendre sur mes exploits (mais quand même, j'ai capturé, tout Hoenn, toute une équipe niveau 100, 3 étoiles sur la carte dresseur (les vrais savent) etc, etc...), mais plutôt sur ma version préférée, à savoir celle que je considère comme étant la plus complète, la plus parfaite, la plus dense, la plus excitante, [entrez un superlatif], la version Argent !
Pourquoi je l'aime ? Parce qu'elle fut ma deuxième expérience Pokémon après la version bleue (et la jaune mais ça compte pas trop, même si Pikachu qui te suit, c'est quand même le pied !), et que je l'attendais comme une révolution, qui pouvait me faire vivre quelque chose d'encore plus fort. Et j'ai été servi.

Dès le départ, le jeu propose d'innombrables nouveautés, des petits gadgets en apparence simplets, mais pourtant terriblement efficace pour l'immersion du jeu. Sans blague, le système d'horloge interne avec l'apparition du jour et de la nuit et ce qui en découle, c'est con, mais c'est génial ! Et faire dépendre certaines évolutions du temps qu'il fait c'est excellent, ça ouvre tout un nouveau panel de réflexion stratégique. Plutôt Noctali ou Mentali ? (Mentali, pour toujours).
Autre gros point positif, c'est la nouvelle gueule de la map. Outre sa taille gigantesque pour un tel jeu, la couleur fait son apparition, ce qui, mine de rien, impacte beaucoup sur l'ambiance du jeu. On ne ressent pas du tout la même chose au lac Colère que dans le bois aux chênes. Encore une fois tout est pensé pour le confort du joueur avant tout.

Le fait d'avoir un rival complètement débile me fait beaucoup rire aussi. Dans la première génération le rival était imbu de lui même, certes le nouveau l'est également mais qu'est ce qu'il est con. On l'identifie quand même parce qu'il paume sa carte d'identité, il a du mal à aligner deux phrases qui aient du sens, et moi ça me fait marrer de lui casser la gueule. C'est génial de le voir repartir la queue entre les jambes, avec le mince espoir de gagner un jour. Bon après c'est vraiment plus un sentiment personnel.

Parce qu'il y a autre chose que j'ai pas mentionné. Le pokématos. Ce nouveau gadget qui comprend la carte, le téléphone et une radio. Le téléphone et la radio ! C'est le début de la possibilité de défier des dresseurs déjà vaincus précédemment, histoire de pas se farcir la ligue 100 fois une fois que t'as fini... Encore une fois, les développeurs ont tapé dans le mille, d'autant plus que la radio (tout comme le téléphone d'ailleurs) n'est pas juste là pour faire beau, c'est un besoin pour avancer dans la partie. Et beaucoup d’événements faisant avancer le récit nous sont transmis par le téléphone. Vraiment un énorme plus.

Ah et il y a deux nouveaux types de Pokémon, Acier et Ténèbres, surtout là pour contrer la puissance du type Psy de la première génération. D'ailleurs la nouvelle fournée de Pokémons est vraiment appréciable et de qualité. On est loin de ce qui se fera plus tard, tant dans le design que dans les attaques. Et on découvre des nouveaux légendaires (dont Lugia qui est mon petit préféré, une classe ENORME !) et surtout 3 de ces nouveaux Pokémons sacrés se déplacent constamment sur la map. L'idée est géniale, la traque de Suicune, Entei et Raikou étant de vraies épreuves. Je ne vous raconte pas le cri que j'ai poussé lorsque j'ai fini de capturer le dernier !

Et puis il y a aussi le train, l'apparition des sexes pour les Pokémons, la possibilité de reproduction avec l'apparition des oeufs (dont l'éclosion peut dépendre de la nuit ou du jour, cette idée est vraiment géniale), l'introduction du concept de Pokémons Shiney avec le Léviator Rouge, encore une idée excellente, bref tout le jeu est rempli de moments jouissifs comme ça qui ajoute énormément à l'immersion du joueur.

Enfin, je l'ai mentionné plus haut, Pokémon Argent possède la plus grande map de toutes les versions (du moins jusqu'à saphir/rubis et rouge feu/vert feuille, je connais pas celles des autres). Un terrain de jeu immense, au service d'une durée de vie amplement rallongée par rapport à la précédente génération. Imaginez ça : vous venez de battre les arènes de Johto, vous avez vaincu une ligue assez faible, vous vous apprêtez à finir le jeu, et on vous annonce que le monde de Kanto (celui de la première génération) s'ouvre à vous. LE PIED ! Des nouveaux dresseurs bien plus forts, une revisite totale du monde avec ses propres atouts et surtout, la possibilité de battre les champions d'arènes de la première génération à un tout autre niveau Voir le Onix de Pierre niveau 44, ça fait bizarre la première fois... Et ils ne se sont pas contentés de faire un vulgaire copié collé des premières versions puisque l'exploration de Kanto commence à Safrania et non à Bourg Palette, ou on remarque que Cramois'ile a disparu à cause d'une éruption volcanique (c'est vraiment énorme pour l'immersion ça, on y croit à fond !).

Et si on finit encore par Jadielle le champion change. On retrouve Blue, le rival de la première génération. Mais le sommet de cette version arrive après. Une fois tout cela complété, le Professeur Chen vous fait une confidence sur un mystérieux dresseur planqué en haut d'une montagne.
Le Mont Argenté, une dernière épreuve, et fort heureusement, ce n'est pas le Dalaï Lama qui nous attend en haut mais bien Red, en d'autres mots, c'est vous 2 ans auparavant dans la version bleue. D'ailleurs, on est plus puissant que jamais (Pikachu nv 81 quand même...). Le point d'orgue génial à une version géniale.

Voilà pourquoi Pokémon Argent est le meilleur jeu Pokémon qui ait été conçu, qu'il n'ait pas prêt d'être égalé dans mon coeur, tant j'ai pu usé la cartouche, y jouant des heures et des heures. Mais au-delà de tout ça, c'est probablement la seule nouvelle génération proposant autant de nouveautés géniales pour l'immersion et le confort de jeu du joueur.
J'ai récemment rejoué à la version avec une vision moins enfantine, puisque c'était la première fois depuis mes 13 ans que j'y jouais sérieusement. Et la magie opère toujours. J'en ai même découvert des nouveaux aspects, bien plus stratégiques, bien plus poussés dans la réflexion et le choix des Pokémons pour être le plus performants possible à chaque combat et chaque étape du jeu.
Putain, y'a pas à chier, ce jeu est vraiment phénoménal !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 932 fois
48 apprécient

Autres actions de Wahrgh Pokémon Argent