👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

"Le retourner comme un gant", "laisser le courir, c'est meilleur avec du sel", "l'odeur de sa viande"... Le niveau sous-terrain avec les grosses bêtes immondes là: malgré mon âge, j'ai pas kiffé du tout.....
Iggy
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 11 ans

Rayman 3: Hoodlum Havoc
maxgranier
9

Non, l'humour frenchy n'est pas mort !

"Alors, comment ça va ma saucisse?" Michel Ancel et sa team reviennent pour du gros et du très bon avec ce nouveau Rayman, innovant avec les power-ups "boîtes de conserves", des personnages...

Lire la critique

il y a 11 ans

6 j'aime

1

Rayman 3: Hoodlum Havoc
TheOctagon
9

Que vive le nawak !

Un des meilleurs jeux de plateforme sur Ps2 ! Presque rien à redire, l'univers de Rayman fait toujours mouche et le savoir-faire d'Ubisoft également. La bande-son est sublime, d'ailleurs les...

Lire la critique

il y a 8 ans

5 j'aime

Rayman 3: Hoodlum Havoc
auty
5

Cela aurait presque pu être un bon jeu...

Après la mauvaise surprise d'une suite bien loin de la qualité de son ainé, c'est avec beaucoup d'anxiété que je lançais ce troisième opus. Que pouvait-il bien arriver? Quel massacre notre héros...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

5

Eyes Wide Shut
Iggy
1

Critique de Eyes Wide Shut par Iggy

Alors là, franchement.... Pourtant, ça commençait bien au début, malgré des longueurs dans les dialogues. Mais après.. 1 pour plusieurs points: - quand on regarde un film qui raconte une histoire,...

Lire la critique

il y a 11 ans

12 j'aime

11

Lie to Me
Iggy
2
Lie to Me

HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

Dieu que c'est nul à chier. Bon, je suis tombée à la fin d'un épisode: interrogatoire, une militaire qui apparemment a menti au sujet de viol par son supérieur. Quand elle avoue, elle est embarquée...

Lire la critique

il y a 11 ans

10 j'aime

4

Bleu presque transparent
Iggy
9

Critique de Bleu presque transparent par Iggy

Moko, Reiko, Okinawa, Kazuo, Kei, Yoshiyama, Ryû.. J'avoue qu'on se perd un peu au début. Les personnages sont balancés à la volée, on est directement transporté dans leur univers. Un peu comme si...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime