Red Dead Immersion.

Avis sur Red Dead Redemption sur Xbox 360

Avatar moumoute
Test publié par le
Version Xbox 360

Je n'ai pas fini Red Dead Redemption. Et le Disque Dur de ma Xbox360 m'ayant subitement lâché ce midi -emportant avec lui pas moins de quatre années de sauvegardes- je ne le finirai probablement jamais pour la simple raison que je n'ai pas le courage de le recommencer. Et honnêtement, je doute l'avoir un jour...

Je peux donc au moins vous dire une chose à son propos : RDR n'est pas un jeu auquel on rejoue. Ou alors bien des années après, mais là ça ne compte plus : c'est de la nostalgie.

Je ne sais pas que dire dessus qui n'ait déjà été dit, mais je peux vous affirmer au moins que non, ce n'est pas simplement GTA au far west. Bien sûr, il en accumule les tares : les missions pigeons et les bavardages incessants, cependant ils sont plus travaillés. Si on ce serait volontiers passé de ces derniers, ils ne sont pas totalement dénués d'intérêt, il y a même quelques thèmes qui, sans bénéficier d'un traitement en profondeur, interpellent. Et c'est déjà pas si mal.

Pour faire court comme je n'ai pas vraiment envie de m'attarder sur cette critique, je vous dirait que je n'ai mis qu'un petit 7 poli parce que la progression est assez monotone, que le héros n'est pas réellement charismatique, que beaucoup de phases de jeu sont soit brouillonnes (les duels, les gunfights) soit interminables (les parties de cartes, les discussions de début de mission) mais que j'ai mis un joli coeur à côté car les environnements sont tous absolument splendides, que l'on a beau tourner la caméra dans tous les sens, chaque plan est magnifique, travaillé et plein de détails. Comme si aucun arbre, aucun brin d'herbe ni aucun rocher n'avait été placé au hasard, mais dans le seul but de flatter la rétine. Le monde est aussi très riche, très varié, très vivant. Les personnages rencontrés sont loufoques et cela suffit pour nous encourager à boucler les missions annexes comme principales.

RDR a tout ce qui manquait à GTA : une vraie immersion sublimée par une dimension contemplative, où, plutôt que de bêtement s'amuser à écraser les piétons, on profite de l'atmosphère, des panoramas, de la musique, bref, où l'on vit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 708 fois
10 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de moumoute Red Dead Redemption