Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Plus le courage

Avis sur Resident Evil 6 sur PC

Avatar Bunzer
Test publié par le
Version PC

J'ai fini la campagne de Léon, et franchement je n'ai juste plus le courage de jouer. Pour faire simple :

Les +

  • Superbe sur PC. Les effets de mouillé, les textures, les lumières ... c'est vraiment très très beau, à part certains détails en peu en retrait. Même les visages sont étonnamment réussis.
  • Super long. Il y a 4 campagne, celle de Léon m'a pris 7 heures. Oui oui, 7 heures et il me reste 3 autres versants de l'histoire.
  • Tout est jouable et pensé pour la coop. Ce n'est pas aussi réussi que dans RE5, mais il faut avouer qu'ils se sont vraiment démenés pour que tout soit faisable à deux.
  • L'idée d'avoir les différentes histoires qui s'entre-mêlent, c'est rigolo.
Les -

  • Comme d'habitude, un scénario faussement complexe avec pleins d'intrigues mais qui finit par pouvoir se résumer en un paragraphe.
  • Avec cette division en 4 histoires, difficile de suivre la chronologie des événements et de comprendre ce qu'on fait. Par exemple j'ai terminé l'histoire de Léon, mais vu que je n'ai qu'un quart des éléments de réponse, ben j'ai rien compris.
  • Un sentiment constant de pas finit. Le level-design un peu vide donne cette impression de jouer à une alpha où il manque des éléments, c'est un sentiment assez bizarre à ressentir je dois dire.
  • Le gameplay est bordélique. Les ennemis peuvent vous foncer dessus et se jeter sur vous à distance, et c'est un joyeux bordel. Franchement on ne comprend pas la moitié de ce qui se passe.
  • Les combats de boss, on se contente de tirer jusqu'à déclencher l'événement scripté suivant. De nouveau, on ne comprend même pas ce qu'on fait.
  • Un jeu long, mais un jeu chiant. Dans l'histoire de Léon, les 3/4 sont à jeter. Sérieusement. Rien que le dernier quart, c'est le boss de fin en boucle.
  • Le côté film d'action rend le tout trop improbable. En fait je préférais le côté confiné de RE4 et 5, où tout se passe dans une certaine continuité. Ici on change de pays, tout explose, Léon survit à 45 explosions ... c'est trop d'un coup. On n'arrive plus à suivre dans ce besoin constant de faire plus.
  • L'enchaînement des séquences est bizarre. Dans l'histoire de Léon, on passe littéralement du coq à l'âne en terme de contexte.

Au final, je n'ai même plus envie d'y jouer. En voyant que le scénario de Chris a le même gameplay inintéressant et le même level-design pas terminé que pour Léon, ça m'a dégoûté. 7h de jeu c'est bien, mais pas 28 heures. Pas comme ça en tout cas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 321 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

Bunzer a ajouté ce jeu à 4 listes Resident Evil 6

Autres actions de Bunzer Resident Evil 6