Une ambiance et des enquêtes singulières. Passionnant.

Avis sur Sherlock Holmes : Crimes & Punishments sur Xbox One

Avatar Sscrew49
Test publié par le
Version Xbox One

Parler de Sherlock Holmes : Crimes & Punishments va être assez simple. Le jeu reprend les caractéristiques du célèbre enquêteur et de son univers. Avec brio, le jeu nous plonge donc dans son ambiance british particulière qui se situe dans les années 60. En effet, la partie sonore et la réalisation sont une franche réussite : La bande-son est évidemment importante, plus que la réalisation. Et c'est toujours une bonne toile de fond pour nos recherches. Le jeu n'a pas été doublé, et c'est tant mieux : Les voix anglaises sont excellentes et contribuent fortement, avec ses personnages variés, à l'ambiance "unique" du jeu. On a en effet à travers ces personnages des portraits vraiment très réussis, pas clichés. Ils sont donc assez représentatifs de la période et en phase avec l'ambiance "british". Cela séduira tous les fans de Sherlock et plus largement des séries britanniques. Ils sont toujours très fort pour nous donner des bons "polars", sans aucun filtre. Ce que les américains n'ont jamais su aussi bien imiter. Ce qui n'empêche pas le jeu d'être développé par des ukrainiens.

Pour rendre cela encore plus crédible, on peut dire que pour un "simple jeu d'enquête" ils n'ont pour autant pas lésiné sur les moyens techniques. Ce qui était le cas sur les précédents Sherlock Holmes (que je n'ai pas fait). Le jeu est très beau, avec un soin plus particulier pour la large galerie de personnages (visages, vêtements, etc). Le jeu sait mettre ça en valeur, notamment en "obligeant" à un portait précis à chaque nouvelle rencontre : Sherlock Holmes, en génie qu'il est ne laisse que peu de détails lui échapper.

C'est d'ailleurs un profil d'enquêteur idéal pour un jeu vidéo, puisque ce qui pourrait être des défauts pour le jeu n'en sont plus trop : Le jeu est assisté - surtout pour voir les "détails" (sur les objets, etc), mais nos talents purs ne permettraient jamais d'aller aussi loin que ceux de S.Holmes (les dons d'imaginations, etc). Donc dans un sens, c'est normal. Cela dit, on garde une assez large liberté de déduction sur les éléments importants. On récupère diverses informations au cours de nos enquêtes sur les lieux du crime, ou par nos analyses chimiques, "puzzles" à résoudre, bibliothèque de données, etc. Le tout sous forme de mini-jeux qui sont assez variés. Tant mieux puisqu'il est en contrepartie difficile voir impossible ici d'y échapper ou en oublier. Cependant il y'a l'exception du mini-jeu pour ouvrir une serrure, très à la mode depuis quelques années maintenant dans le jeu vidéo, qui revient souvent et en lassera certains. Mais les mini-jeux peuvent se zapper si vous échouez (ça m'est arrivé 1x) ou que le mini-jeu vous emmerde (1x également).

C'est également à nous, en réunissant deux éléments de l'enquête d'en conclure une logique ou "déduction" pour reprendre les termes du jeu. Ces déductions s'imbriquent les unes aux autres pour finir par déterminer le coupable, et la raison du meurtre. On finit toujours très proche de la vérité, par déduction ou par élimination puisque le jeu nous guide un peu. Mais l'erreur reste possible. Plusieurs combinaisons peuvent former des "noeuds" (via une interface "cérébrale" très réussie), et finissent quand même - pour un temps - à nous embrouiller l'esprit. On passe assez de temps dans le doute même si avant la conclusion de l'enquête on a logiquement bien cerné le tueur. Heureusement que nos enquêtes portent un minimum leurs fruits!

Dans le cas contraire, vous avez quand même jusqu'à 10 "conclusions" différents possibles : Vous pouvez condamner un innocent, et passer à l'enquête suivante sans même savoir si vous vous êtes trompés. Ou vérifier et rejouer la conclusion. L'idée et la mise en place de ce système est très bonne. Tant bien même vous trouverez les coupables, il vous restera à faire le meilleur choix moral : Condamner ou absoudre le tueur. Etc. De manière subtile (courrier) le jeu vous fera comprendre si votre choix était judicieux. Certaines affaires méritent parfois de ne pas être ébruités...

Pour ce qu'il en reste à en dire : Notez que contrairement à LA Noire, les dialogues comptent mais pas les expressions faciales. Sherlock Holmes serait trop intelligent pour se faire duper. Et c'est tant mieux. Suivre les regards en même temps que les sous-titres rendaient cela insupportable dans LA Noire. De même que nous indiquer assez nettement les éléments à analyser lors d'une enquête est moins désagréable que raser les murs et cliquer partout à la recherche d'indices. Sherlock Holmes raconte aussi bien les histoires qu'il est un bon jeu d'enquête. Deux qualités rassemblées qui sur mes derniers jeux n'étaient à mon goût pas toujours là (Soldats Inconnus, Walking Dead, etc). Pour ne rien gâcher, les enquêtes sont assez longues puisque j'ai conclu le jeu en plus de 20h. Pour chercher la critique, on peut dire que les trois dernières enquêtes sont peut-être un petit peu moins intéressantes que les trois premières.

En conclusion, qu'est ce que ça donne ? Les défauts du jeu se font extrêmement rares. L'achat est fortement recommandé si vous aimez les enquêtes et/ou les ambiances propres aux oeuvres anglaises, d'autant plus que les graphismes sont pour le coup vraiment "new-gen". On a probablement le meilleur jeu d'enquêtes de l'année. Et faire mieux ne sera pas chose aisée pour les prochaines années. Vivement le prochain !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 703 fois
Aucun vote pour le moment

Sscrew49 a ajouté ce jeu à 2 listes Sherlock Holmes : Crimes & Punishments

Autres actions de Sscrew49 Sherlock Holmes : Crimes & Punishments