Un jeu intelligent qui part du principe que je suis un crétin.

Avis sur Spec Ops : The Line sur PC

Avatar Jopopoe
Test publié par le
Version PC

Comme vous l'avez sans doute déjà lu un peu partout, Spec Ops : The Line c'est un TPS plutôt classique avec un scénario chiadé.

Côté gameplay on est effectivement en terrain connu, avec un système de couverture, une limitation à deux armes, des ordres très basiques pour nos équipiers, et des sensations de tir plutôt réussies. Tout ça est plutôt dynamique même si le jeu à encore 2/3 scories qui trahissent son origine consolesque (la plus grosse étant, comme souvent, d'assigner plein d'actions différentes à la même touche). Bref c'est plutôt pas mal de ce côté. Convenu, mais réussi.

Graphiquement j'ai trouvé ça très sympa, l'Unreal Engine 3 est très bien exploité et donne vie à des paysages vraiment grandioses et impressionnants. Dubaï agonise sous nos yeux et on a vraiment l'impression d'être plongé dans cette ville décrépite et mourante. Et pour un jeu qui se veut si sérieux, ce réalisme est exactement ce qu'il fallait. L'ambiance est du coup vraiment réussie, un mélange de post-apocalyptique et de film de guerre (très) sale, un truc vicieux qui vous prend à la gorge et vous étouffe presque autant que si une de ces fameuses tempêtes de sable vous enfonçait ses grains dans le gosier.

Mais le véritable intérêt de ce jeu d'après tout internet, c'est bien entendu son histoire, et la manière dont elle est déroulée sous les yeux du joueur. Ce brave militaire pétri de bonnes intentions qui va se retrouver à traverser l'enfer et pire. L'histoire est prenante, on avance de scène forte en scène forte, jusqu'à un final grandiose et réussi. Mais qui prend peut-être un peu trop le joueur pour un benêt.

En effet, dans ce jeu on joue donc un brave soldat américain qui veut sauver des gens à coup de M4A1. Forcément, ça marche pas terrible, sinon il y a longtemps que Médecins sans frontières aurait acheté des flingues plutôt que des médicaments.

En gros, le jeu nous reproche (directement, avec des "tout est de votre faute" balancés à la tête du joueur) d'avoir initié la plupart des conflits auxquels nous participons, alors même que ludiquement il ne nous propose aucun choix. Il nous force à tuer des gens, puis nous sermonne à coup de "pourquoi avoir fait ça ?". Et du coup ça ne tient que moyennement la route. Si un développeur fait un jeu dans lequel je ne peux que tuer des gens, si je tue des gens ce n'est pas de ma faute, mais de la sienne !

En gros le but des développeurs c'était de piéger les joueurs de FPS guerriers qui tirent sur tout ce qui bouge sans se poser de question, puis de les mettre face à leur erreur initiale en leur montrant les atrocités qu'ils ont déclenchées avec leur approche belligérante. Mais pour que cela marche mieux, il aurait fallu que le joueur aie le choix. Puis que le jeu s'adapte à ces choix, un peu à la manière d'un Deus Ex. En l'état, vu que le jeu vous force la main, ben ça marche un peu moins bien quand même.

Un jeu très prenant, avec un gameplay réussi, une ambiance de folie et une histoire qui prend aux tripes. Sa morale ne fonctionne pas toujours, mais on peut pardonner ça à un jeu qui a le courage d'aborder le thème de la guerre d'une manière si inusitée dans l'univers du jeu vidéo.

16/20

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 161 fois
Aucun vote pour le moment

Jopopoe a ajouté ce jeu à 1 liste Spec Ops : The Line

Autres actions de Jopopoe Spec Ops : The Line