Avis sur

Super Mario Galaxy 2 sur Wii par HorsebackRevenge

Avatar HorsebackRevenge
Test publié par le
Version Wii

Super Mario Galaxy 2 est plus difficile que le premier, clairement. Combien de fois me suis-je épongé le front d'une sueur imaginaire en récupérant une étoile ? Et je parle bien des 242 étoiles dans leur totalité (sauf qu'à l'heure où j'écris ces lignes, je n'en ai que 241, j'ai passé 3h à essayer de choper la dernière, sans succès jusqu'à présent, d'autant plus rageant que je me dis que certaines personnes l'ont eue du premier coup, en effet plus je refait ce niveau, plus je trouve d'occasions de perdre... EDIT : je viens d'avoir la dernière étoile après 6h d'essai en tout).
Cela résume assez bien la philosophie Mario : pas vraiment dur, mais très "casse-gueule", dans le sens que le level design couplé à la jouabilité un peu particulière de Mario (ou de Luigi qu'on peut incarner quand on veut lors des 122 dernières étoiles, ou occasionnellement lors des 120 premières), c'est à dire qu'il met un peu de temps à démarrer, à s'arrêter (inertie), et que dans cet épisode précis, avec le 1, la jouabilité n'est pas au top lors de changements de direction sur des petits planétoïdes sphériques.
Rajoutez à cela des petits soucis de maniabilité, comme des combinaisons très proches ou inversées (le saut en longueur en s'accroupissant et courant, le saut en hauteur en s'accroupissant sans courir, dur parfois de sentir la frontière entre la course et la marche... plus le saut retourné qui se déclenche dès qu'on fait un demi-tour brusque et que l'on saute dans la foulée, ce qui n'est pas forcément la chose que l'on veut faire et peut tout-à-fait nous planter car bien plus haut qu'un saut normal), et vous finirez par vous arracher les cheveux, à l'occasion.
Mais évidemment, tout ceci est pardonnable par une certaines permissivité des situations, d'ailleurs, on peut tout aussi bien réussir qu'échouer en n'arrivant pas à faire ce que l'on veut... je pense que c'est ce côté "farces et attrapes" de Super Mario Bros. qu'a voulu reproduire ici Nintendo, et on peut dire que ça fonctionne ! On sera donc tour à tour dépité ou triomphant.
Ajoutez aux premières 120 "super étoiles", 120 "étoiles vertes", et vous obtenez un mélange détonant à faire frémir n'importe quel joueur : en effet, ces étoiles vertes sont parfois bien cachées, et quel plaisir quand on arrive à les trouver, mais encore faut-il réussir à les attraper ! Parfois c'est juste la recherche qui pause problème, parfois seulement la manière de l'attraper, mais souvent les deux, et que dire... on a l'impression de redécouvrir les Warp Zones de Super Mario Bros. à chaque nouvelle étoile ou presque, ce qui est évidemment très gratifiant et surtout extrêmement grisant ! C'est comme un clin d’œil complice que nous adressent les créateurs. Comment dire... on se sent vraiment dans leur délire, on se dit "oh putain c'est pas vrai, ils ont osé... mortel", même s'il y a certaines redites.
Après y avoir rejoué, j'avais mis 9 au premier, car dans mon premier run j'avais le sentiment d'un trop peu, d'une déception, je n'avais pas fait le jeu à 100% d'ailleurs, j'avais juste battu Bowser et basta. C'est en revenant sur le jeu et en faisant le 100% que j'ai compris à quel point ce Super Mario Galaxy était rafraîchissant. Et il y avait effectivement de quoi en faire un deuxième, même si les level designers se sont surpassé dans le 2.
Car, pour finir, je dois dire que j'apprécie énormément les fonctionnalité de la Wiimote, le tournoiement, les fragments d'étoiles, etc. A tel point que je pense qu'un Mario sans serait un retour en arrière...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 155 fois
1 apprécie

Autres actions de HorsebackRevenge Super Mario Galaxy 2