Vikings of the Hill

Avis sur The Banner Saga sur PC

Avatar Mordraen
Test publié par le
Version PC

Après un long lobbying de la part de plusieurs potes, j'ai enfin joué à The Banner Saga ! J'ai profité de l'arrivée imminente du deuxième épisode pour me lancer dans le premier jeu et je ne regrette pas une seule seconde mon achat. Sorti sur PC en janvier 2014, The Banner Saga est un tactical développé par Stoic qui avait réussi à faire financer son projet via Kickstarter en 2012. Celui-ci essaie tout simplement de signer le retour en grâce du genre. Pari réussi ?

Avec son système de stratégie tactique, The Banner Saga reprend les codes du genre tout en ne se laissant jamais allé à la simplicité. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte lors des combats : la barre de Force (qui détermine à la fois les points de vie et la puissance des coups de chaque personnage) la Défense (si celle-ci est plus élevée que la Force de l'attaquant, le défenseur ne prend pas ou peu de dégâts) mais aussi la Volonté qui permet de se déplacer plus loin, d'attaquer plus fort ou encore de lancer des capacités spéciales... Un système de combat à la fois compréhensible et profond qui demandera au joueur de se creuser la tête pour se dépêtrer des situations de la meilleure des manières.

Car, si le jeu n'embarque pas la punitive permadeath, chaque personnage blessé subira plusieurs jours de convalescence avant de revenir en forme de combat. Il reste possible de l'utiliser mais sa Force baissera, le rendant vulnérable et moins efficace. Une très bonne idée.

Le jeu de Stoic nous transporte dans un univers inspiré des mythes nordiques où se côtoient humains et géants nommés varls. On y contrôle deux groupes à l'opposé d'un même continent. Tous deux sont aux prises avec un ancien ennemi impitoyable : les dredges, qui seront les antagonistes principaux des différents combats du jeu. En fuite, nos personnages doivent échapper aux dredges et trouver asile dans un scénario qui ne laisse que peu la place à l'espoir.

The Banner Saga se divise en deux phases distinctes. D'un côté, les combats, dont j'ai parlé du système un peu plus tôt. Et de l'autre, entre chaque bataille, les personnages avancent, dirigeant leur caravane vers leur but, parfois pendant plusieurs jours. Bien loin d'être monotones, ces phases sont aussi le lieu privilégié des dialogues entre les différents personnages, dont vous choisissez les interactions à tout instant. Certains choix seront d'ailleurs cruciaux dans la survie de vos caravanes et certains compagnons ne s'en relèveront pas... De la manière dont vous choisirez d'appréhender telle ou telle situation dépendra aussi le panache avec lequel vous vous en sortirez. Ces multiples choix font aussi que chaque partie sera très différente en fonction du style du joueur, malgré un entonnoir scénaristique dans le final du jeu.

J'ai joué au jeu en mode de difficulté Normal et ai mis plus d'une dizaine d'heures à le terminer. Si ma façon d'appréhender les combats n'a pas toujours été la meilleure, je me suis sorti de chaque bataille sans problème. Sauf lors de la bataille finale sur laquelle j'ai butté au moins trois heures pour une raison qui m'a parue mal étudiée par les développeurs. Je ne peux pas en parler sans la spoiler. ATTENTION SPOILER DE LA FIN DU JEU

A l'approche du boss final, le jeu vous demande de choisir entre Alette et Rook qui doit tirer la flèche qui le blessera. Ce choix détermine également qui mourra sous ses coups avant que le boss entre dans sa deuxième et dernière phase. Bien sûr, quand j'ai vu Rook mourir sous mes yeux, la scène a eu l'effet escompté. Cependant, le choix que j'avais fait quelques minutes plus tôt a aussi eu pour conséquence de me faire jouer avec Alette, un personnage avec lequel je n'avais jamais choisi de jouer précédemment dans l'aventure, ne la trouvant pas d'une utilité cruciale en combat. Le problème c'est qu'il est assez compliqué de se défaire du boss final avec des personnages nullement évolués. J'ai donc butté pendant au moins 3h sur ce dernier combat, rageant de plus en plus, avant de décider de revenir sur ma décision. Choisir la mort d'Alette plutôt que celle de Rook m'a permis de gagner le combat du premier coup, ce qui m'a conforté dans l'idée que ce final est malheureusement peu intelligent. En effet, celui-ci devrait au moins nous faire choisir entre deux personnages avec lesquels on a joué précédemment dans l'aventure. Par exemple, mon Rook et ma Oddleif étaient tous deux niveau 5. Pourquoi ne pas m'avoir fait choisir entre ces deux personnages ? La frustration du boss final aurait été inexistante et sa conséquence bien plus impactante, résultant en la mort d'Oddleif ou Rook qui m'aurait bien plus frappé que ce retour que j'ai été obligé d'opérer pour pouvoir terminer le jeu. Je suis bien conscient que ce choix est là pour permettre à The Banner Saga 2 de repartir sur des bases plus simples pour les développeurs (il y a deux franges de joueurs : ceux qui ont encore Alette avec eux et ceux qui ont encore Rook dans leur groupe...)

Mais j'ai été déçu de devoir revenir sur ma décision pour réussir à me dépêtrer de la fin du jeu qui, par ailleurs, arrive assez vite, comme si le jeu avait été saucissonné par les développeurs faute de budget...

Je n'ai pas encore parlé de l'ambiance globale mais celle-ci bénéficie d'un travail exceptionnel. Visuellement, le jeu en met plein la tronche avec son style et ses animations 2D de toute beauté. Mais le soft est aussi un ravissement pour les oreilles, avec une ambiance sonore travaillée et une bande originale qui nous met dedans en quelques secondes.

Pour conclure, The Banner Saga a été une super expérience qui m'a rappelé à quel point j'apprécie les tacticals. Ayant peu l'occasion de me lancer dans un jeu du genre, je me suis délecté du jeu de Stoic. Dommage que son final ait été entaché en ce qui me concerne. Mais j'ai hâte de me lancer dans The Banner Saga 2 même si je vais laisser passer un peu de temps avant de l'acheter pour éviter une éventuelle overdose ! Pour les amateurs du genre - qui n'ont quand même pas grand chose à se mettre sous la dent en ce moment en dehors de Fire Emblem - je recommande vivement The Banner Saga.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 152 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Mordraen The Banner Saga