On l'attendait, le voila...

Avis sur The Binding of Isaac : Rebirth sur PC

Avatar Amadeus Ninto
Test publié par le
Version PC

On l'attendait avec impatience, excitation, fébrilité, suivant chaque semaine les posts d'Edmund McMillen sur son blog, il est enfin la : le remake de The Binding of Isaac. Soyons clairs, si vous n'avez jamais joué au jeu de base, ne l'achetez pas et investissez dans Rebirth directement. Vous ne pourrez que vous régaler.

Je m'adresse maintenant à ceux qui, comme moi, ont saigné jusqu'au bout le premier jeu et son DLC, remportant tous les succès : Rebirth est proprement hallucinant. Les graphismes "retro" ne manquent pas de détails (les salles, les jeux de lumière, les petites animations en plus) et le jeu est d'une fluidité exceptionnelle, ce qui change des saccades dues au moteur Flash du premier. C'est un réel plaisir de voir bestioles et animations en 60fps, et de ne pas être emmerdé par des bugs ou des ralentissements. On retrouve très rapidement ses marques, si bien que les premiers runs se font relativement facilement. Même en mode "Normal", la difficulté de certains boss a été rehaussée (Mom's Heart, bidon dans le premier, vous donnera bien plus de fil à retordre dans Rebirth) et certains nouveaux ennemis peuvent rapidement devenir ennuyeux à maîtriser. De nouvelles Secret Rooms font leur apparition, certaines changeant l'expérience de jeu, d'autres en simple clin d'oeil à d'autres jeux vidéos - je ne spoile rien, vous découvrirez tout par vous même.

Concernant les nouveautés, les grandes salles apportent un réel "plus" dans le sens ou l'on peut se battre contre des nuées d'ennemis sans se retrouver coincé, apportant une dimension stratégique assez inédite, bien que discrète. Les nouveaux items (plus de 150) sont globalement équilibrés, pour le peu que j'ai pu en voir jusqu'à présent, alternant entre la surpuissance et l'inutile - encore une fois, Rebirth demandera des heures et des runs avant de pouvoir les reconnaître tous. Nouveaux challenges prometteurs, mode coop qui change complètement l'expérience de jeu, nouveaux personnages un peu "anecdotiques" parfois (Lazarus) et surtout nouveaux bosses, Rebirth est bien parti pour tourner durant de longues nuits. D'autant que Rebirth est bien plus sombre que le premier opus, porteur d'une atmosphère morbide, macabre, vraiment dérangeante, servie par un humour bien particulier. Et encore, j'attends de voir Sheol...

J'avais peur que Rebirth ne soit qu'un simple DLC à un prix excessif, mais non. C'est un véritable nouvel opus de The Binding of Isaac, qui consolide un contenu de base déjà phénoménal en y ajoutant encore plus d'exceptionnel. Bref, quasi parfait pour peu qu'on adhère au bousin. Foncez, vous dis-je.

Les + :

- La "sauvegarde"
- Le contenu de base retravaillé
- Les nouveaux objets à tester
- Les modes de difficulté
- Les challenges et les nouvelles Secret Rooms
- L'AMBIANCE !
- Rejouabilité absolument illimitée

Les - :

- Bande son un peu moins "prenante" que celle du jeu de base, mais c'est une habitude à prendre
- Certaines grandes salles sont un peu lourdingues
- Adieu, vie sociale

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 773 fois
11 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Amadeus Ninto The Binding of Isaac : Rebirth