👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Une bonne surprise que ce Darkness 2, même si je regrette de ne pas avoir pu jouer au premier qui semble plus abouti et moins orienté action.

Le gros point noir de cet opus est, à mon sens, la durée, qui n'excède pas 7 ou 8 heures pour la campagne principale en prenant le temps de mourir plein de fois. Heureusement, le mode Vendettas, jouable seul ou en coop, vient étoffer un peu l'affaire.

Au reste, le scénario est, contrairement à de nombreux FPS de ces dernières années, bien écrit et assez prenant. Si The Darkness II suit le schéma typique des FPS couloirs, l'action est bien menée et bien qu'intense, le jeu ménage le joueur grâce à l'introduction de passages plus calmes où on peut juste se promener dans les environnements en parlant (du moins en essayant) avec les autres personnages. C'est en bonne partie grâce à ces passages que l'ambiance du jeu s'installe, aidée par des interprètes très convaincants (je parle de la VO) et quelques thèmes de la BO qui collent très bien à l'ambiance, même si la BO en elle-même est inégale. Niveaux graphismes, il a été fait le choix d'un cel-shading qui rapproche le jeu des comics dont il est adapté ; c'est assez coloré et cela enlève peut-être un peu à l'atmosphère qui se veut par ailleurs assez sombre, mais ça marche.

Côté action, on est bien servi également ; même si Jackie donne l'impression d'être lent dans ses déplacements, on prend plaisir à dézinguer tout ce qui se trouve dans notre champ de vision, que ce soit avec des flingues ou avec les pouvoirs du Darkness, bien fournis et que l'on peut améliorer grâce à un arbre de compétence. C'est simple, pas prise de tête et ça fonctionne - quoi de mieux que de lancer sur un ennemi le cadavre d'un autre adversaire coupé en deux dans le sens de la longueur.

En bref, The Darkness 2, même s'il n'est pas un jeu absolument inoubliable, est un bon divertissement, un peu court peut-être, mais en cherchant bien on peut le trouver pour moins de 5 euros en version boîte. Sans doute aurait-il gagné à avoir un scénario plus osé et un peu moins convenu et une atmosphère plus sombre, mais cela n'enlève rien au fun des passages de pure action.
Nyrnaeh
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Le passage obligé par la maison de passe

il y a 8 ans

The Darkness II
XoBaR
6

Critique de The Darkness II par XoBaR

The Darkness 2 est un FPS sympa, qui se démarque par son style graphique excellent, son ambiance gore, et son gameplay un peu original grâce aux tentacules. L'histoire et la narration sont très...

Lire la critique

il y a 10 ans

7 j'aime

The Darkness II
Raoh
6

Call of Darkness : Jackie Ops

Malgré de nombreux défauts, le premier The Darkness développé par Starbreeze m'avait bien plu, voir ma critique. J'attendais donc le 2 de pied ferme, car vu la fin du 1, la licence ne pouvait pas...

Lire la critique

il y a 10 ans

7 j'aime

6

The Darkness II
DuffMan
7

Jenny in the sky with diamonds

Nettement plus prenant que son prédécesseur grâce à une narration très réussi et un côté très linéaire permettant un rythme constant (oublier le côté hub de l'ancien épisode), The Darkness II est une...

Lire la critique

il y a 10 ans

6 j'aime

Hansel & Gretel : Witch Hunters
Nyrnaeh
7

Y'a des boyaux qui volent !

Bon, c'est sûr, ce n'est pas du grand cinéma, ça ne révolutionne pas le genre, mais c'est complètement déjanté et assumé, le film a son lot de références et de répliques pourries et on ne s'ennuie...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

La Princesse et la Grenouille
Nyrnaeh
6

Critique de La Princesse et la Grenouille par Nyrnaeh

S'il est très agréable de constater que Disney peut toujours produire des films en 2D à l'ère ou tout est en 3D ou en images de synthèse, malheureusement, La Princesse et la Grenouille manque un peu...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

1

Dark Shadows
Nyrnaeh
6
Dark Shadows

Pas assez

Note : Je ne peux pas faire de comparaison avec la série du même nom, puisque je n'en ai vu aucun épisode (je ne savais même pas qu'elle existait). Cela fait quelques films que je regrette un peu...

Lire la critique

il y a 9 ans

3 j'aime

1