Ico Rebirth

Avis sur The Last Guardian sur PlayStation 4

Avatar ziva
Test publié par le
Version PlayStation 4

J'attendais The Last Guardian avec impatience, même si j'avais le pressentiment que le jeu ne serait pas aussi prenant que Shadow of the Colossus.

J'ai eu ce pressentiment en regardant les premiers trailers de The Last Guardian, qui m'ont tout de suite fait penser à Ico, le titre initial de la trilogie. Ico que j'avais trouvé poétique, intelligent, tout ça, mais pas hyper jouissif manette en main.

Et bah je ne me suis pas trompé. The Last Guardian est pour moi une sorte de rebirth d'Ico avec les mêmes qualités et les mêmes défauts.

Le concept des 2 titres est le même, donc, avec comme principale différence pour The Last Guardian le gros toutou TRICO remplaçant la belle et fantomatique Yorda.

TRICO qui donne vraiment l'impression d'être vivant, d'avoir une conscience propre, et à qui on va s'attacher assez rapidement. TRICO est d'ailleurs l'un des principaux atouts de The Last Guardian. Mais aussi certainement son plus gros défaut.

Car, toutes les phases ou l'on se retrouvera en duo avec bête, soit 95 % de l'aventure, poseront des problèmes de gameplay. Certes, ces problèmes sont la plupart du temps légers : on galère un peu pour bien se placer en grimpant sur l'animal, on galère un peu pour positionner la caméra, et on galère un peu pour donner des ordres à TRICO (ou du moins pour qu'il les suive!). C'est tout le temps "un peu", jamais grave. Mais à force ça lasse. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je ne retenterai certainement pas l'aventure...

Aventure qui pourtant mérite largement d'être faite au moins une fois. Au moins pour la beauté muette et la poésie des environnements. Les ruines de la gigantesque forteresse que l'on parcourra offrent de magnifiques panoramas. Et l'absence quasi totale de vie dans ces pierres, en dehors de quelques petits animaux ici et là et de plantes grimpantes, rend la battisse encore plus mystérieuse.

On se pose pas mal de questions en progressant : quelle civilisation vivait là? que cache la forteresse? pourquoi ces signes en forme d'oeil qui ont tant l'air d'effrayer TRICO ? On n'aura pas réponse à tout, mais ça donne un peu de relief à l'aventure, et ça motive évidemment pour progresser malgré les soucis de gameplay.

En outre, et même si les décors se répètent, le level-design de la forteresse est vraiment sympa et varié, avec des formes diverses, des mécanismes étranges, et des points de vues improbables qui réservent souvent de bonnes doses de vertige.

L'ambiance musicale est également réussie, avec des thèmes aux airs de Ghibli qui donnent une dimension cinématographique à l'aventure. Néanmoins l'ost est un peu trop en retrait à mon goût, un peu comme dans Ico...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 554 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de ziva The Last Guardian