Marianne à un nouveau message

Avis sur The Medium sur PC

Avatar Skellax
Test publié par le
Version PC

Premier jeu exclusif à la nouvelle Xbox est surement l'un des seuls, The Medium a été vendu comme le nouveau Silent Hill , la musique est composé par la même personne ( Akira Yamaoka ) , l'ambiance horrifique y est aussi présente mais est ce que Medium à t'il les épaules pour être le fer de lance de la nouvelle génération ainsi qu'un renouveau dans les jeux d'horreurs ? Malheureusement non mais malgré ses gros défauts, The Medium dispose aussi d'excellents points de qualité que l'on va voir un peu plus tard.

Introduction

On incarne donc Marianne , une jeune femme qui dispose de pouvoir un peu particulier , le pouvoir de se transmuter dans une autre dimension dont on ne sait pas le nom (cela peut évoquer l'enfer ou le purgatoire , le jeu est assez vague sur ce point ! ) . Travaillant dans un funérarium, elle va recevoir un certain appel téléphonique de Thomas , un homme qui l'a connais bien et qui lui demande de l'aide en le rejoignant à l'hôtel Nowa .

Vous allez donc devoir enquêter sur ce mystérieux hôtel et les personnages qui y habitaient à travers de nombreux documents que vous allez découvrir au fil de votre aventure mais aussi en apprendre sur vous et l'origine de vos pouvoirs. Pour ne pas allez trop loin , l'histoire est plutôt bien narré , les personnages sont profonds et remplis de mystère qu'on dévoilera en avançant dans le jeu (et ces mystères sont parfois perfide et vicieux !) .

Sur ce point là , le jeu maitrise son histoire et même si elle reste prévisible sur la fin , elle reste maitrisé tout en évitant les grosses incohérences.

Une ambiance sonore et visuel maitrisé!

Les gros points forts du jeu , d'un point de vue visuel le jeu dispose de décors très détaillés et plutôt joli avec certaines textures assez bouffantes (comme la texture de bois sur certains objets ) , concernant la modélisation des personnages , le niveau est beaucoup moins élevé et on est vraiment sur du moyen à ce niveau là.

D'un point de vue sonore par contre il n'y a rien à redire , les musiques d'ambiances sont parfaites et arrivent à créer de la tension . Certains bruitages sont assez glauques et le doublage des voix sont convaincants.

Au détriment d'un gameplay sous-exploité

Et viens donc le gros problème du jeu , son gameplay peu exploité mais aussi peu ergonomique sur certains passages du jeu . Pour faire simple , le gameplay est axé sur les 2 mondes parallèles , vous allez par exemple pouvoir vous téléporter d'un monde à l'autre à l'aide de miroir ou bien interagir dans les 2 mondes en même temps. L'idée est plutôt bonne à la base mais le peu d'énigmes que le jeu dispose nous limite à un panel limité , on est plus proche d'un film interactif où l'on va interagir avec différents objets et le perso principal va commenter ces actions plutôt qu'à un jeu à énigme. Certaines actions sont aussi contraignante à faire comme le fait de modéliser des souvenirs en bougeant le stick directionnel (c'est assez frustrant car cela demande une trop grosse précision pour pas grand choses au final! ) . Le lore du jeu est additionné de nombreux documents à lire et cela rend le jeu un peu indigeste à suivre.

Bref si vous n'aimez pas marchez dans un jeu , passez votre chemin sur ce jeu.

Conclusion

The Medium est une bonne expérience au détriment d'être un excellent jeu , le jeu est bien réalisé et son scénario est plutôt bien ficelé , malheureusement le jeu souffre de gros défauts : une animation daté , un modélisation de personnage vieillot (fin ps3, début ps4 si on est gentil! ) , un gameplay sous exploité et parfois non ergonomique. Il faudra donc passer outre tous ses défauts et adhérer à l'univers du jeu pour pouvoir accroché.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 186 fois
4 apprécient

Autres actions de Skellax The Medium