C'est ça la meilleure édition ?

Avis sur Xenoblade Chronicles: Definitive Edition sur Nintendo Switch

Avatar Angry Nounours
Test publié par le
Version Nintendo Switch

Cela fait des années, depuis sa sortie sur Wii, que ce jeu me fait de l'œil mais j'avais complètement lâché ma Wii et j'avais toujours eu peur de l'édition 3DS et de sa jouabilité...
Quand j'ai vu l'annonce de cette version je me suis hypé par ce monde ouvert à perte de vue, vivant, beau même pour son âge !
Après une pré-commande j'ai enfin reçu le jeu, je le lance et déjà AÏE !
Ça pique les yeux ! Je ne suis pas un pro graphismes mais là le jeu est juste flou, complètement illisible en version portable et tout juste OK en version dockée.

Mais bon OK, comme je l'ai dit ce n'est pas ce à quoi j'apporte le plus de crédit.
Je découvre donc ce monde qui me semble charmant et assez immense avec toutes ses espèces qui semblent vivre leur vie tranquillement.
J'avance, je me balade au rythme de l'ost sympathique et guillerette même si clairement pas marquante, je flâne et je prends plaisir à faire quelques quêtes secondaires pas trop désagréable grâce à leur validation automatique mais clairement pas intéressantes... Pas grave : elles me font me balader !

Puis je commence à entrer dans le scénario et là premier problème : je me retrouve face à des personnages au charisme d'huître, auxquels je n'arrive pas à accrocher...
Évidemment les événements du début du jeu ne me feront donc ni chaud ni froid, et m'agaçerons même par leur côté début de mauvais shonen.

Mais c'est pas grave, je me dis que ça ne peut s'améliorer et que j'ai envie de voir le reste du monde !
Donc on avance, on découvre une nouvelle zone et le schéma se répète : C'est grand, c'est joli mais très flou (ce qui gâche pas mal l'impact de ce monde gigantissime), on se met à faire toutes les quêtes secondaires et une fois finies on avance dans le scénario.

Les combats en eux même sont OK, mais clairement pas Folichon. Probablement originaux pour les non initiés aux mmorpg mais dans mon cas j'ai surtout eu l'impression de jouer à une version ultra appauvrie du game play de FFXIV avec des placements plus approximatifs, moins de compétences, moins de combos, des cycles court et une gestion de l'agressivité bien plus aléatoires avec en prime un personnage qui s'arrête de bouger à la moindre compétences ce qui gâche tout le côté dynamique.
Je n'y ai donc pris aucun plaisir particulier, mais je n'y ai rien trouvé de complètement rebutant non plus.

Puis nouvelle zone (entrecoupées de "donjons" en intérieur forts peu inspirés) et cela recommence.
Je commence à en avoir marre des quêtes secondaires donc je commence à les zapper... Oh ?.. Mais ?.. Je n'y arrive plus ?!

Eh oui, c'est là qu'on se rend compte que le jeu est calibré pour que l'on fasse l'ensemble de ses quêtes inintéressantes car sinon on se retrouve vite sous-levellé.
À partir de ce moment mon futur ennui à la vue du nombre incommensurable de quêtes similaires prends le dessus sur l'émerveillement de la découverte et je me surprends à lancer un autre jeu.

Me voilà maintenant plusieurs semaines plus tard :
Je n'ai pas relancé le jeu après pourtant quelques dizaines d'euros et d'heures investies dedans. J'ai voulu le relancer grâce à ma découverte du mode facile sur un forum, me laissant caresser l'espoir de pouvoir finir le jeu en me concentrant uniquement sur la quête principale mais cela n'a pas suffit à me remotiver.

Car c'est ça le soucis de xenoblade chronicles que je retiendrais au final : c'est un jeu qui ne donne rien pour que l'on ait envie d'y retourner une fois la découverte passée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1071 fois
2 apprécient · 7 n'apprécient pas

Autres actions de Angry Nounours Xenoblade Chronicles: Definitive Edition