Avis sur

Zero Time Dilemma sur Nintendo 3DS par Pat

Avatar Pat
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

Zero Escape Volume 3 : Zero Time Dilemma, ou ZTD, vient tout juste de sortir (28 juin 2016 sur 3DS et Vita et 30 juin 2016 sur Steam) et est le troisième et dernier opus de la saga. Un jeu qui a pu voir le jour grâce au support des fans, ZTD a pris quelques années pour être devenu ce qu’il est aujourd’hui. Est-ce que ZTD conclut bien la série ? La réponse courte : oui.
Commençons par le début. Le jeu se déroule au Mars Mission Test Site (Dcom) au Nevada pour simuler la possibilité de vivre sur Mars. Cependant, le 31 décembre 2028, les neuf personnes participant au projet retrouvent, entourant leur poignet gauche, une montre noire ne pouvant pas être enlevée. Une personne au nom de Zero apparaît et les informe qu’ils doivent jouer au Decision Game, pour déterminer ce qu’il arrivera à eux, à Zero et à toute l’humanité. Zero les informe qu’il existe tout de même une façon de sortir de cet enfer. Rien de plus facile : il faut emprunter l’ascenseur situé derrière la X-Door. Comment l’ouvrir ? Il faut obtenir 6 X-passes. Cependant, ces codes ne sont révélés qu’après une ou des personnes meurent. Qu’arrivera-t-il aux neuf participants ? Quel sort l’humanité subira-t-elle ? La décision vous revient…

Comme les deux autres opus de la saga Zero Escape, il y a neuf participants. Introduits pour la première fois par un chiffre de 1 à 9, c’est à partir du second trailer qu’on connaît le nom des neuf participants. Séparées en trois équipes de trois personnes, les équipes devront résoudre des Escape Rooms pour permettre d’avancer dans le jeu. Une fois la pièce terminée, ces participants devront participer à un jeu de décision. Selon le choix qu’ils font, ils peuvent vivre ou mourir…

La progression de l’histoire ne se fait pas comme dans Nine Hours, Nine Persons, Nine Doors (999) ou Virtue’s Last Reward (VLR). En effet, chaque équipe possède des fragments d’histoire qui leur sont propres. Il est possible d’effectuer tous les fragments d’une même équipe ou de piger çà et là les fragments de chaque équipe. Mais pourquoi l’histoire n'est disponible qu'en morceaux ? La réponse est simple. Dans la montre se trouvent deux produits : un anesthésique local et une drogue pour effacer la mémoire. Ces deux produits sont administrés toutes les 90 minutes, représentant un fragment. Ce que les participants viennent de faire est ensuite oublié et ils se réveillent à un autre moment. Le jeu comporte sept fins « marquées » (icônes apparaissant sur la fiche de sauvegarde) et un certain nombre de « game over », pour un total d’environ 20 heures de jeu.

Le ton est donné très tôt et, pour ceux et celles qui ont déjà joué à la saga Zero Escape, est plus sombre et gore que 999. Le thème est simple : Life is simply unfair, d’où l’importance des décisions prises pendant le jeu. Est-ce que l’option A est meilleure que l’option B, est-ce que la chance est de notre côté, est-ce que le choix qu’on a fait est le bon ? Voilà des exemples typiques de décisions prises et des conséquences qui s’en suivront.

ZTD possède, lui aussi, des sujets fort intéressants. Pour comparer, 999 faisait référence, à titre d’exemple, à la parapsychologie (sujet sur l’extra-sensoriel, par exemple la télékinésie) et au Bateau de Thésée (est-ce qu’un bateau réparé plusieurs fois devient un nouveau bateau ou il est toujours le vieux) et VLR faisait référence au dilemme du prisonnier et au Chat de Schrödinger. Quant à ZTD, on peut mentionner la chance et que les choix qu’on fait dans le moment présent auront un certain impact – négatif ou positif – dans le futur. Pour la chance, on peut penser à différentes questions comme :
• Est-il juste qu’une personne soit née dans la pauvreté, alors qu’une autre personne est née dans la richesse ?
• Est-il juste qu’une personne soit accusée à tort d’un crime qu’elle n’a pas commis, alors que le vrai coupable est toujours libre ?
• Est-il juste de sacrifier certaines personnes pour se sauver ?
D’autres sujets sont discutés, mais seront évités ici, par risque de spoiler (ils ne le sont pas tant, mais je préfère que vous les découvriez par vous-même).

Graphiquement, le rendu est en 3D et toutes les cinématiques sont animées. Certes, il se peut, selon le médium, que la qualité diffère. Cependant, l’animation des cinématiques rend le roman visuel plus vivant et les éléments d’horreur et de gore encore plus percutant. Ayant joué sur la 3DS, j’ai trouvé que le rendu était bon, potable et qu’il n’était pas un facteur pouvant nuire à l’appréciation que j’ai envers ce jeu. Concernant la musique, l'OST est composé de pistes originales et d'autres pistes sont des arrangements de thèmes existants dans 999 et VLR. La musique, comme les autres opus, donne le ton sur la situation. On peut passer de simples sons attendus sur une longue durée à un chaos sombre en passant par un son rapide et rythmé.

En conclusion, Zero Time Dilemma conclut bien la série. Toutes les questions laissées en suspens sont répondues, le jeu contient certains plot twists intéressants et surprenants et laisse un certain sourire de satisfaction – et, par le fait même de tristesse – aux fans, les récents (moi) comme les plus vieux. La trilogie a commencé sur un élément fort et celui-ci a été maintenu tout au long de la saga.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 942 fois
6 apprécient

Autres actions de Pat Zero Time Dilemma