2017 : Vous ne devinerez jamais quels films j'ai vu cette année... (le 100ème va vous surprendre!!)

Avatar Marvellous Liste de

259 films

par Marvellous

Note + avis + date

Objectifs : 300 Films parce que je suis un dégonflé.
L'année dernière : 447 Films http://www.senscritique.com/liste/Films_vus_ou_revus_en_2016/1143317
L'année 2015 : 385 Films http://www.senscritique.com/liste/Films_vus_ou_revus_en_2015/721382

Quand je vois un film plusieurs fois dans l'année je le signale.
Court métrages non inclus.

Janvier : 36 films
Février : 30 films
Mars : 22 films (mais qu'est-ce qui s'est passé ptn ??!!!)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Judge Dredd (1995)

    1 h 36 min. Sortie : . Action, policier, science-fiction et thriller.

    Film de Danny Cannon avec Sylvester Stallone, Armand Assante, Rob Schneider

    Une accumulation de clichés, et de situations déjà vues pour un film qui ne se veut absolument une adaptation de Judge Dredd. Stallone surjoue, et il y a des flingues. ça se laisse regarder, et ça reste divertissant, mais c'est très loin de valoir le Dredd de 2012 qui était en fait vraiment réussi, et j'hésite à le faire passer à 7. C'est peu divertissant, et c'est vraiment moyen.

    03/04
  • Bande-annonce

    1:54 (2017)

    1 h 46 min. Sortie : . Drame et sport.

    Film de Yan England avec Antoine-Olivier Pilon, Sophie Nélisse, Lou-Pascal Tremblay

    1:54 est un film particulièrement émouvant et prenant. Traitant du harcèlement moral des jeunes lycéens, le film ne vagabonde jamais dans d'autres thématiques mais reste dans celle ci, tout en balayant à la fois l'homosexualité par exemple. Le film est efficace, et est porté par de très bon acteurs. Reste un métrage imparfait dans sa durée, malgré une bande originale superbe et une fin très réussie.
    Morale : Le harcèlement, c'est mal.

    04/04
  • Bande-annonce

    Ghost in the Shell (1995)

    Kôkaku kidôtai

    1 h 23 min. Sortie : . Animation, action, science-fiction et thriller.

    Long-métrage d'animation de Mamoru Oshii avec Atsuko Tanaka (1), Tania Torrens, Akio Ôtsuka

    Je vais sans doute pas me faire des amis sur le coup. Mais j'ai beau avoir envie de rentrer dans l'univers, j'y arrive pas. Peut être à cause de la musique que j'ai trouvé assez laide, ou simplement à cause des lenteurs (pour un film de 1h20 ça surprend qu'il y en ait). Je n'ai rien ressenti hormis de la lassitude et c'est dommage, parce qu'il y a de quoi faire un super anime. Rien que l'idée de base est chouette, l'animation est réussie et les thématiques sont intéressantes. J'ai presque la sensation de me sentir coupable de mettre 5 parce que les intentions sont bonnes mais je ne suis rentré dans le film à aucun moment, et je ne me suis pas attaché à l'héroïne. Je redonnerai une chance tantôt à cet anime, mais je reste clairement sur ma faim.

    04/04
  • Bande-annonce

    La Grande Muraille (2017)

    The Great Wall

    1 h 44 min. Sortie : . Aventure, action et fantasy.

    Film de Zhang Yimou avec Matt Damon, Jing Tian, Pedro Pascal

    Une belle grosse bouse même pas divertissante, profondément ennuyante, et totalement clichée. ça fait mal de voir que Zhang Yimou s'est totalement rétamé avec La Grande Muraille, sorte de remix chinois de Cowboys & Aliens sauf que c'est pas des Cowboys mais des guerriers chinois. Matt Damon ne sait pas ce qu'il fout là ; et nous non plus d'ailleurs. C'est dommage de mettre en personnages principaux deux occidentaux dans un film chinois qui se passe en Chine, mais bon, money money... Honnêtement on a déjà tout vu, la trame du film est connu, c'est du pareil au même et il y a un moment où il faut arrêter. C'est à la limite de la catastrophe et du navet, les dialogues explicitent tout ("Ils ont l'air nerveux"), et c'est foncièrement mauvais. Reste une bande originale qui passe, des décors plutôt sympathiques, des effets spéciaux pas dégueus et une photo assez colorée qui surprend. Mais bon Dieu c'est à la limite de la honte de faire un film pareil. Pas loin d'être le plus mauvais blockbuster de ce début d'année, heureusement qu'il y a xXx et Resident Evil...

    05/04
  • Bande-annonce

    Punisher (1989)

    The Punisher

    1 h 33 min. Sortie : . Action.

    Film de Mark Goldblatt avec Dolph Lundgren, Louis Gossett Jr., Jeroen Krabbé

    C'est moi ou le film est réussi ? Sérieux, je m'attendais à gros navet, et en retour j'ai eu un bon film. Certes, le scénario est pas très poussé, mais ça rivalise clairement avec un film d'action d'aujourd'hui. Les scènes d'action sont efficaces, les chorégraphies sont belles (mention spéciale au cou brisé de la femme à la fin) et l'histoire est plaisante à suivre. Le métrage est divertissant et possède les fondements des comics du Punisher, bien que la tête de mort soit absente. Dolph Lundgren est bad ass, il surjoue mais c'est pas désagréable. Honnêtement, c'est un film d'action basique mais qui se regarde avec un certain plaisir.

    05/04
  • Teen Titans: The Judas Contract (2017)

    1 h 24 min. Sortie : . Animation, action, fantastique et science-fiction.

    Film de Sam Liu avec Stuart Allan, Jake T. Austin, Taissa Farmiga

    Comme quoi, quinze minutes peuvent tout changer. La première demi heure est assez pénible, on navigue en plein déjà vu, mais surtout en plein clichés et les références à twitter font vraiment pitié. L'animation, comme d'habitude, est assez basique et ça en devient dommage, parce que Warner Animation n'a pas l'air de vouloir s'améliorer. Pourtant, il faudrait bien envisager de meilleurs performances artistiques quand on est déjà au 49 ème film d'animation DC. Passé la première demi heure, le métrage devient un peu plus intéressant et l'arc narratif est plaisant, tout comme les personnages sont majoritairement attachants. Cependant, avant les quinze dernières minutes, on tournait plutôt en dessous de la moyenne, c'est agréable mais sans plus et c'est parfois vilainement écrit. Mais la fin est belle. Il y a une question d'amitié, de famille, d'enjeux, de nostalgie. Ok, la morale est identique à tout film d'animation DC sur les Teen Titans, mais honnêtement ça donne un peu d'émotions au récit. La bande originale est plutôt cool aussi. On est donc en face d'un film d'animation assez avare, mais qui délivre finalement de bonnes choses.

    05/04
  • Bande-annonce

    The Punisher (2004)

    2 h 04 min. Sortie : . Action, policier, drame et thriller.

    Film de Jonathan Hensleigh avec Thomas Jane, John Travolta, Bonnie Johnson

    Ben merde. Voilà que je me mets à aimer les films Punisher que tout le monde, ou presque, déteste. La BO est exquise, Thomas Jane est bad ass même s'il sait pas forcément jouer, les scènes d'action sont superbes et l'ensemble est de bonne facture. Le métrage s'éloigne énormément de ce que serait un vrai film Punisher pur et dur notamment avec la scène certes drôle mais hors de propos de la torture avec une glace... Le film est étonnement divertissant et j'ai pris mon pied. Certes, ça vole pas très haut et le scénar on l'a déjà vu mille fois mais ça reste plutôt bon. Pas si dégueu que ça.

    05/04
  • Bande-annonce

    Brimstone (2017)

    2 h 28 min. Sortie : . Thriller, western et drame.

    Film de Martin Koolhoven avec Dakota Fanning, Guy Pearce, Kit Harington

    Mais ce que c'est prétentieux, nom de nom, ce que c'est prétentieux! Le mec fait son nom en mode "Kolhoven's Brimstone" au début genre comme s'il était un grand nom de l'industrie, le mec te fout des chapitres genre il s'appelle Tarantino, le mec il te met une narration non linéaire qui à aucun moment ne sert l'intrigue (c'est complètement gratuit, pas expliqué, ça sert à rien et c'est vraiment juste pour se donner un genre), le mec te fout une bande originale sentimentale à tout bout de champ pour te faire comprendre que faut chialer,... Les images sont belles, la photographie est chouette, le réal veut à tout prix donner le meilleur plan possible et on va pas le blâmer parce que visuellement c'est mortel. Mais bon dieu, ce sadisme gratuit... Je veux dire, c'est pas choquant parce que c'est pas le premier film qui en parle, mais il y a des limites et même si le film les dépasse pas, c'est parfois inutile. Puis de discours de fin, et ce cliché du visage qui sourit avant la fin,... Non, ce film n'est pas pour moi. C'est glauque et ça marche, c'est pervers et c'est glaçant, mais c'est pédant et prétentieux. Et c'est vraiment long.

    06/04
  • Bande-annonce

    Punisher : Zone de guerre (2009)

    Punisher 2: War Zone

    1 h 47 min. Sortie : . Action.

    Film de Lexi Alexander avec Ray Stevenson, Dominic West, Doug Hutchison

    Ptn c'est quoi cette daube ? Va vraiment falloir que je me calme niveau film d'action et / ou film violent. Après un Brimstone malsain et violent, Punisher War Zone te fout un R-Rated complètement débile, et mal utilisé. Le scénario est pas là, inexistant au possible. Les acteurs font vraiment tous pitié (oh Dieu Ray Stevenson en Punisher, pire idée du siècle), les scènes d'action sont moches, la réalisation est laide, tout est cliché, ça pue le film stéréotypé et ça pue le navet. C'est même pas divertissant, c'est même pas marrant, c'est pas jouissif et c'est à la limite du regardable. On finit la trilogie Punisher par une note amère, alors que les deux précédents m'avaient plutôt bien convaincu. Dire que cette bouse a une meilleure moyenne que les deux autres...

    06/04
  • Bande-annonce

    The Boyfriend : Pourquoi lui ? (2017)

    Why Him?

    1 h 51 min. Sortie : . Comédie.

    Film de John Hamburg avec James Franco, Bryan Cranston, Zoey Deutch

    Après deux films sanglants hier, j'ai voulu me détendre avec une comédie, que je savais pourrie. Donc aucune surprise, le film est horriblement mauvais, et c'est honteux de voir Franco et Cranston soumis à un film aussi merdique. Tout est cliché, on sait déjà tout ce qui va se passer, l'humour américain lourdingue de type Seth Rogen n'est pas drôle, et c'est même pas divertissant. Je trouve souvent quelques petits trucs par ci par là à sauver, mais là c'est impossible... C'est nul. Pas drôle. Je reprends volontiers de la violence, si c'est pour me taper des bouses comme ça.
  • Bande-annonce

    Nemesis (2017)

    Sam Was Here

    1 h 15 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Christophe Deroo avec Rusty Joiner, Sigrid La Chapelle, Rhoda Pell

    Nemesis vient dans le paysage cinématographique là où ne l'attendait pas : violent, intriguant, mystérieux et fascinant. Une oeuvre courte mais complexe qui témoigne d'un réel talent de mise en scène pour un premier film, celui du réalisateur français Christophe Deroo, qui signe une oeuvre emplie de fantastique à la Carpenter. Avec sa BO électrique et son acteur convaincant (les autres acteurs étant toujours montrés de façon à ce que l'on ne les voit pas ou peu), Nemesis a tout d'un film d'horreur abouti, qui ne tombe jamais dans l'esbroufe et dans la surenchère et au contraire trouve son appui dans son ambiance étrange et irréaliste, amenant à se poser de réelles questions quant à sa fin, toute aussi mystérieuse que le film dans sa totalité. Du haut de ses 1h15, Nemesis arrive à impressionner par une justesse sans failles dans la mise en scène, et dans la montée progressive de l'angoisse jusqu'à des scènes dignes d'un grand slasher. Sans doute un film d'horreur qui sera vite oublié, mais qui mérite que l'on se penche dessus, et qui prouve que non, le cinéma français ne se limite pas aux comédies.

    08/04
  • Bande-annonce

    Black Swan (2010)

    1 h 48 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Darren Aronofsky avec Natalie Portman, Mila Kunis, Vincent Cassel

    Séances de cinéma (1 salle)
    Black Swan figurait parmi la liste des films que je devais absolument voir. Maintenant que c'est chose faite, il est dommage de dire que je suis un peu déçu. Quand bien même Darren Aronofsky se soit senti inspiré dans sa réalisation au point de mettre des images subliminales partout, quand bien même le duel sensuel entre Natalie Portman et Mila Kunis soit si bien écrit, quand bien même la danse finale soit si inspirante et délicate, quand bien même le film soit bondé de symboliques, quand bien même la bande originale soit superbe, quand bien même le film soit envoûtant, ... je n'y ai pas décelé un grand film, ou du moins pas avec un seul visionnage. Car je suis persuadé que ce film doit resplendir au fur et à mesure qu'on le visionne, et il est évident que je n'en resterai pas là. Mais c'est sur une note amère que j'ai clôturé le film. Pas aussi mystifiant qu'on me l'a vendu, et pas aussi intense qu'on m'avait promis, mais un bon film à la très bonne fin.

    08/04
  • Bande-annonce

    Baby Boss (2017)

    The Boss Baby

    1 h 37 min. Sortie : . Animation et comédie.

    Long-métrage d'animation de Tom McGrath avec Alec Baldwin, Steve Buscemi, Jimmy Kimmel

    Baby Boss contient tout ce que je n'aime pas dans le cinéma d'animation actuel : une animation efficace mais loin d'être ingénieuse (même si ça reste un défaut superficiel), un scénario bidon et inintéressant, et un ensemble peu drôle en plus de ne pas passionner. C'est simple, j'ai eu l'impression d'avoir déjà vu ce film cent fois minimum, tout est rabâché, du début à la fin, et même les blagues semblent être reprises de films en films. Le sujet, déjà, ne m'intéressait presque pas, et surfe sur le design "mignon tout plein" du Boss. ça m'a gavé, ça m'a pas intéressé, et c'est terriblement lassant et inutile. Mais l'animation reste bonne bien que simpliste.

    09/04
  • Bande-annonce

    XX (2017)

    1 h 20 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Roxanne Benjamin, Karyn Kusama, St. Vincent / Annie Clark avec Natalie Brown, Jonathan Watton, Peter DaCunha

    XX rassemble quatre court métrages horrifiques réalisés, interprétés et produits par des femmes. Et c'est pas folichon. Le premier court est sympathique, l'ambiance est cool et l'idée est pas mauvaise, mais c'est mal joué et la fin est vraiment mauvaise. Ensuite, The Birthday Party est une grosse catastrophe, tout est mauvais, les personnages agissent n'importe comment et tout sonne faux. En plus ça n'a rien à voir avec l'horreur et les phrases comiques sont touts droits sorties de Malaise TV. On enchaîne avec deux court plus fantastiques et irréalistes, et qui sont plutôt sympathiques, surtout le dernier. Mais hélas, mis à part la réalisation souvent belle, le reste ne suit pas et l'écriture est souvent très décevante. C'est donc un ensemble inégal de court métrages pas extraordinaires.

    10/04
  • Bande-annonce

    Signes (2002)

    Signs

    1 h 46 min. Sortie : . Fantastique.

    Film de M. Night Shyamalan avec Mel Gibson, Joaquin Phoenix, Rory Culkin

    SPOILS
    Signes est un métrage assez mal reçu par la plèbe et je trouve ça dommage. Sur la plupart des critiques que j'ai lues, on pointe du doigt le fait que Shyamalan donne une réponse au mystère de Gibson qui divise les faits en deux catégories : la coïncidence ou le destin (signes). Mais je trouve ça complètement erroné. Parce que justement, le personnage de Gibson, à la fin, suit le chemin du destin, mais le réalisateur ne donne aucune piste sur s'il a raison ou non. Après tout, on décèle plein de coïncidences dans le film : la femme athlète, et le dessin qui ressemble à leur maison dans le livre,... Donc non, il donne pas de réponses, c'est juste Gibson qui conclue. Bref, sinon j'ai plutôt bien aimé le métrage, le suspens est plutôt bon, les acteurs sont bons (surtout Phoenix à vrai dire, parce que Gibson c'est limite et la gamin joue comme un pied), et la réalisation est chouette. Shyamalan renverse pas les codes du film d'invasion, et la fin peut paraître trop hâtive mais ça fait du bien de voir un film qui s'intéresse d'abord aux personnages avant de s'intéresser aux ET, chose totalement superficielle du film en fait. Honnêtement, je comprends pas pourquoi il se fait défoncer partout.

    10/04
  • Bande-annonce

    LEGO Batman, le film (2017)

    The LEGO Batman Movie

    1 h 44 min. Sortie : . Action, comédie, fantastique et aventure.

    Long-métrage d'animation de Chris McKay avec Will Arnett, Zach Galifianakis, Michael Cera

    Lego Batman paraissait moins prometteur que La Grande Aventure Lego et se voulait surfer sur la vague du succès du précédent film pour attirer les spectateurs. Pourtant, quand je l'ai visionné, j'ai été surpris de sourire pas mal de fois, et les vannes sont souvent sympathiques, en plus de balancer plein de piques aux films Batman (surtout celui de 1966 et le bat anti-requin) ainsi que Suicide Squad (bizarre de se foutre de la gueule d'un film alors que c'est Warner qui produit les deux). C'est divertissant, sympathique et franchement très beau visuellement, et la relation avec le Joker reflète exactement ce qui se passe dans les comics, une sorte de relation presque malsaine, comme s'ils formaient un tout en soi. ça m'a plu, même si c'est vraiment trop long et ça aurait mérité d'être raccourci d'un bon quart d'heure. Mais j'ai pris mon pied.

    11/04
  • Bande-annonce

    The Guest (2014)

    1 h 39 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Adam Wingard avec Dan Stevens, Ethan Embry, Lance Reddick

    J'allais mettre 8 coup de coeur. Parce que c'était un super film qui m'a éclaté. Puis j'ai commencé à écouter la BO et merde je suis obligé de mettre 9.
    The Guest a un côté série B, un petit côté comique assumé, et pourtant il ne tombe pas dans les erreurs d'une série B. The Guest est franchement surprenant parce qu'il est vraiment très bon, à commencer par une mise en scène superbe (notamment vers la fin), un montage nickel et une ambiance prenante et intéressante. En plus de ça, Dan Stevens est complètement génial dans son rôle, on retrouve d'ailleurs ses mêmes mimiques dans Legion. C'est tantôt drôle, tantôt haletant, ça met un twist de fin complètement inutile mais terriblement jouissif, ça a une BO magique et sublime, et en plus de ça c'est pas aussi con que ça en a l'air. Une chouette surprise, qui confirme décidément que Queиtin R. a des bons goûts, et si vous êtes en quête d'un éclaireur de qualité, n'hésitez plus et adoptez le!

    11/04
  • Bande-annonce

    Jackie (2017)

    1 h 40 min. Sortie : . Biopic et drame.

    Film de Pablo Larraín avec Natalie Portman, Peter Sarsgaard, Greta Gerwig

    Jackie, c'est le genre de biopics dont tout le monde parle parce qu'il y a une actrice connue, et parce que ça part d'une idée plutôt bonne, et qui veut forcément jouer sur les émotions en parlant du deuil et des épreuves qui vont avec.

    Jackie, c'est le genre de films qui te fait détester sa protagoniste en la rendant prétentieuse et vraiment détestable. Pourtant, Natalie Portman incarne avec brio Jackie Kennedy et je suis sûr qu'avec une meilleure écriture, il aurait été facile pour moi de l'apprécier à sa juste valeur.

    Jackie, c'est le genre de biopics qui veut te faire craquer émotivement parlant, mais qui n'y arrive pas. Je n'ai trouvé aucune puissance dans le récit, et à aucun moment je n'ai été ému par une histoire qui ne m'a rien fait.

    Jackie a pourtant une chouette mise en scène. Pablo Larrain est pas un mancho, il sait filmer, et l'image est très souvent belle. Mais je n'y trouve rien de bien intéressant et je trouve ça dommage. J'ai trouvé ça long, ennuyant et j'ai été grandement déçu.

    12/04
  • Bande-annonce

    Fast and Furious, la saga no limit (2017)

    1 h 50 min. Sortie : .

    Documentaire de Gilles Ganzmann et François Chaumont

    C'est quand même dommage de gâcher un aussi "gros" potentiel en faisant un documentaire qui cherche simplement à ameuter le public pour le huitième film. On apprend quelques trucs par ci par là et voir les vraies cascades, c'est toujours impressionnant, mais au delà de ça c'est terriblement affligeant tellement c'est vide d'intérêt. En plus de repasser toujours les mêmes images, et de sortir que quelques répliques d'interviews, Fast and Furious la saga no limit ne remet jamais en question la saga, au contraire le documentaire la vend comme la meilleure de toutes. Ce n'est pas non plus un making of, ça aurait pu être intéressant si ça avait été le cas. Restent quelques infos sympathiques.

    12/04
  • Bande-annonce

    Raiponce : Moi, j'ai un rêve (2017)

    Tangled: Before Ever After

    55 min. Sortie : . Animation, comédie et fantastique.

    Film de Tom Caulfield et Stephen Sandoval avec Zachary Levi, Mandy Moore, Eden Espinosa

    Raiponce : Moi j'ai un rêve n'est pas si mauvais que ça, et il délivre finalement de belles choses. Là on grimace au début devant une animation très étrange et différente de Raiponce, au final elle est très appréciable et participe à un certain charme. Mais il est pourtant dommage de noter autant de faux raccords, et c'est hélas handicapant pour le récit. Ce dernier n'est pas transcendant et s'il navigue dans plusieurs thématiques intéressantes, l'ensemble peine à convaincre tant on est habitués à les exploiter. Il aurait mieux fallu faire un court métrage, parce qu'il y avait un certain potentiel (comique au travers de quelques répliques, et du potentiel dans l'histoire et les thématiques) mais c'est bien trop long pour ce que ça raconte. Dommage...

    13/04
  • Bande-annonce

    The Reader (2008)

    2 h 04 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Stephen Daldry avec Kate Winslet, Ralph Fiennes, David Kross

    Nul doute que The Reader a le potentiel de bouleverser beaucoup d'âmes, mais moi je n'ai rien vu de transcendant. Tout arrive bien trop vite (les relations intimes et sexuelles notamment) et il est très difficile de s'attacher à Kate Winslet bien qu'elle livre un jeu fantastique. L'émotion n'est pas passée, peut être à cause d'une réalisation trop crue. Quand les dates s'enchaînent successivement, j'étais au premier abord surpris mais content du choix du réalisateur de ne pas se pencher sur la question de la seconde guerre mondiale (et ainsi profiter des dates pour instaurer un climax de méfiance, de reconstruction), mais j'avais parlé trop vite. Certes, c'est plutôt bien amené, mais je trouve ça dommage. Le métrage n'arrive pas à passionner, s'entête à filmer des corps sans en prendre la passion normalement dégagée et se vautre (même si le mot est un peu trop fort, j'en conçois) dans un sentimentalisme qui ne m'a pas affecté. Encore une déception.

    15/04
  • Bande-annonce

    Ma semaine avec Marilyn (2012)

    My Week with Marilyn

    1 h 39 min. Sortie : . Biopic.

    Film de Simon Curtis avec Michelle Williams, Eddie Redmayne, Dominic Cooper

    Pour avoir lu un recueil de poèmes écrits par Monroe et une biographie détaillée et soignée de Marilyn Monroe, il est clair que voir "Ma semaine avec Marilyn" est une immense déception. Voir une légende du cinéma (loin de sa carapace naïve que nous présente le film mais au contraire qui était dotée d'une riche intelligence et était troublée par une réflexion continue sur son sort dû à sa popularité) à ce point sous estimée, caricaturée, et surtout idiotisée, c'est un dur moment à passer. La version française n'aide pas les choses, en donnant une voix insupportable à Michelle Williams et heureusement qu'on pouvait accéder à la VO. Ici, le vrai protagoniste intéressant est Colin Clark et il est bien développé et surtout très bien joué par l'incroyable Eddie Redmayne. Non, ce qui ne va pas, c'est la piètre prestation de Michelle Williams (qui ne possède d'ailleurs aucun charisme comparable à celui de Marilyn, qui monopolise chaque scène -ce qui est abordé dans le film-), et surtout l'horrible écriture (même si c'est l'humble adaptation d'un livre non fictionnel) qui rend la star de cinéma cruche et pathétique. Reste de bonnes scènes, un Redmayne au top, et des personnages secondaires intéressants.

    16/04
  • Bande-annonce

    Guardians (2017)

    Zashchitniki

    1 h 29 min. Sortie : juillet 2017. Action et science-fiction.

    Film de Sarik Andreasyan avec Sebastien Sisak, Anton Pampushnyy, Alina Lanina

    Mon Dieu. Les bandes annonces envisageaient un blockbuster typé américain avec de grosses bastons et de bons CGI, mais rien ne pouvait me préparer à voir un film aussi nanardesque que ça. Par où commencer ?... Les dialogues monstrueusement mauvais ? Le montage catastrophique du film ? La mise en scène (ralentis,...) ? La musique répétitive et dramatique ? L'horrible jeu des acteurs (c'est vraiment vraiment flagrant) ? Ou encore l'absence d'enjeux ? L'absence d'histoire ? Le méchant pas méchant du tout, au look catastrophique du genre moule en latex des années 90 ? ... C'est vraiment pourri. Tout est pourri, les personnages agissent n'importe comment, les scènes d'action n'ont aucune profondeur (sérieux, dès qu'il y a de l'action, il n'y a plus aucun dialogue). Le plus flagrant reste les dialogues dignes de la pire des séries Z. ça pourrait presque être une parodie des blockbusters américains mais c'est tellement mauvais que c'est pas possible. Alors pourquoi 2? Parce qu'honnêtement, les costumes sont dingues. La DA est pas forcément dégueue, et les effets spéciaux sont réussis. Et puis comme tout nanar, on rigole bien devant. Mais du coup je suis grandement déçu, je m'attendais à un bon block'... Et puis la scène mi-générique m'a achevé...

    20/04
  • La Vie selon Gus Orviston (2010)

    The River Why

    1 h 41 min. Drame et romance.

    Film de Matthew Leutwyler avec Zach Gilford, Amber Heard, William Hurt

    Aujourd'hui était l'anniversaire de ma bien aimée Amber Heard donc j'ai maté un film avec elle. La vie selon Gus Orviston est tiré d'un roman, et puise son divertissement dans son humour et dans ses métaphores surprenantes et intéressantes. Hélas, l'histoire en elle même est très clichée, mal mise en avant et la réalisation banale n'aide pas à enjoliver le métrage. Reste un humour qui marche de temps en temps et qui permet de ne pas trop s'ennuyer, sans quoi même les 20 minutes d'apparition d'Amber Heard ne relèveraient pas le niveau, bien trop bas, d'un tel métrage.

    22/04
  • Bande-annonce

    Raging Bull (1980)

    2 h 09 min. Sortie : . Biopic, drame et sport.

    Film de Martin Scorsese avec Robert De Niro, Cathy Moriarty, Joe Pesci

    Raging Bull est un des derniers "gros" Scorsese qui me restaient à voir. Autant dire tout de suite que je ressors un peu déçu, je m'attendais à un chef d'oeuvre du calibre des Affranchis et je ressors avec un bon film mais qui aurait pu être meilleur. De Niro et Pesci s'en sortent admirablement bien, il y a une superbe alchimie entre ces deux acteurs et ça fait toujours plaisir à voir. La réalisation de Scorsese est aussi très chouette et les combats de boxe sont beaux, le noir et blanc rendant la photographie inventive et intéressante. Cependant, on décèle un gros manque de rythme qui pénalise le film. A contrario de Casino qui passionne tout en plongeant dans la fresque narrative du mafieux, Raging Bull peine un peu à se renouveler et a tendance à délaisser les enjeux, quand bien même De Niro soit approfondi. Il en reste tout de même un film intéressant, beau et surtout porté par des acteurs d'exception.

    22/04
  • Bande-annonce

    Le Cercle - Rings (2017)

    Rings

    1 h 42 min. Sortie : . Drame et Épouvante-horreur.

    Film de F. Javier Gutiérrez avec Matilda Anna Ingrid Lutz, Vincent D'Onofrio, Alex Roe

    Ceux qui me connaissent bien savent que les films d'horreur ne m'ont jamais vraiment intéressé. A vrai dire, je considère qu'il existe beaucoup de films d'horreur excellents, mais nous sommes passés à un stade où le film d'horreur n'est qu'une volonté commerciale, et s'enchaîne comme les comédies françaises, sans volonté esthétique et narrative et ne portant en lui que mauvais twists & jumpscares mauvais. Le Cercle - Rings n'échappe pas à la tragique et moderne tradition de faire des films d'horreur des pétards mouillés sans cervelle et sans originalité. Le métrage est la suite d'une saga des films The Ring. Mais à vrai dire, le film ne possède presque aucun moment d'horreur. Le film se rapproche plus du fantastique, mais n'y parvient jamais véritablement. Les enjeux plats et vides, et les failles scénaristiques qui viennent combler la multitude de clichés pourrissant le visionnage du film, montrent tour à tour que le film n'existe que par la reconnaissance de la saga. Malgré tout, il y avait moyen de faire quelque chose d'intéressant, mais ici il faut craindre que le nouvel opus n'arrive jamais à intéresser et à proposer quelque chose. Au-delà d'une mise en scène parfois inventive (quand bien même répétitive) en utilisant deux ou trois habiles procédés cinématographiques, le métrage reste dans une platitude dégradante et horripilante, qui vient toucher les abysses de la médiocrité dans sa fin. Le Cercle ne redonne pas un nouveau souffle à l'horreur, mais la ridiculise... Dommage.

    23/04
  • Bande-annonce

    Mechanic Résurrection (2016)

    Mechanic: Resurrection

    1 h 33 min. Sortie : . Action et thriller.

    Film de Dennis Gansel avec Jason Statham, Jessica Alba, Tommy Lee Jones

    Un petit film bourrin d'action avec Statham, ça fait pas de mal de temps en temps. Et ici, Mechanic Ressurection fait du bon boulot avec :
    - la face figée de Statham
    - les méchants vraiment méchants
    - les scènes d'action survitaminées et jouissives
    - les explosions qui font fakes
    - les effets à la Mission Impossible
    - la belle nana en détresse jouée par l'incroyable mais vraie Jessica Alba
    - la fin forcée
    - une bande originale épique (mais pas terrible)
    Bref, un pur et dur Jason Statham movie qui se laisse regarder, qui divertit et qui séduit (Alba, sérieux quoi).

    24/04
  • Bande-annonce

    Passengers (2016)

    1 h 56 min. Sortie : . Aventure, drame, romance et science-fiction.

    Film de Morten Tyldum avec Jennifer Lawrence, Chris Pratt, Michael Sheen

    C'est assez amusant de voir à quel point le jeu de Chris Pratt est limité. Il m'avait certes amusé et étonné dans Guardians of the Galaxy, mais ses rôles deviennent tous identiques, et son jeu devient répétitif et à la limite de l'anecdotique. C'est très dommage de voir qu'il a du mal à se renouveler. Au contraire, Jennifer Lawrence continue d'impressionner, même si elle n'est pas parfaite, et livre une bonne prestation.
    Passengers est un drame romantique qui essaie de se montrer original en arborant une thématique pas souvent abordée dans les films de ce genre : la science fiction. Du premier regard, on pourrait penser que Passengers fait preuve d'innovation et de bon sens, et arrive à intéresser et à se renouveler, mais en fin de compte, le métrage n'a que sa forme d'original : son scénario est insipide et même décevant, quand bien même l'attente n'était pas forcément très haute. S'il est clair que le métrage a une dimension visuelle intéressante (bien que bourré de clichés et de défauts, notamment les scènes dans l'espace qui sont, parfois, à mourir de rire d'incrédulité). En fin de compte, beaucoup de choses ne servent à rien et il n'est pas surprenant, en arrivant au bout, de se dire que Passengers aurait mérité d'éviter sa fin horripilante et d'aller pointiller l'intimisme, qui aurait pu être atteignable. Hélas, on reste dans les codes d'un film grand public, avec sa dose d'émotions fausses, son degré de réalisme relativement bas, et ses scènes d'action stupides. On en retient quand même un bel effort dans la forme, mais le goût d'inachevé est bien présent.

    26/04
  • Bande-annonce

    Cinquante nuances plus sombres (2017)

    Fifty Shades Darker

    2 h 11 min. Sortie : . Drame, romance et Érotique.

    Film de James Foley avec Dakota Johnson, Jamie Dornan, Kim Basinger

    Et je l'ai vu en entier! Honnêtement, je ne pensais pas en être capable, tant le métrage est ridiculement mauvais du début à la fin. On peut même pas rire tellement c'est nul, malgré quelques répliques totalement délirantes. Les acteurs ont l'air d'en avoir rien à foutre, et Dakota Johnson garde la même expression du visage pendant tout le film. Mention spéciale aux scènes érotiques qui n'en sont pas, et gros coup de coeur pour la scène du crash en hélicoptère qui sort de nulle part. C'est dingue de se dire qu'il y a des films comme ça qui sont produits et qui connaissent un succès monstre. C'est ridicule, mauvais, plat et ça n'a surtout aucune histoire. Pas très surprenant cependant.

    29/04
  • Bande-annonce

    Les Gardiens de la galaxie (2014)

    Guardians of the Galaxy

    2 h 02 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de James Gunn avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista

    Revisionnage + critique.

    29/04