2019 Lectures

Avatar Elosezhello Liste de

33 livres

par Elosezhello

Tout ce que je lis en 2019.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Le Désert des Tartares (1940)

    Il Deserto dei Tartari

    Sortie : 1940. Roman.

    Livre de Dino Buzzati

    Un prodigieux roman où il ne se passe rien, et c'est là toute la tragédie. "Hope is a bastard", chantait Ben Folds (citant Nick Hornby), cet espoir fou, inextinguible, cette attente absurde, chevillée au corps, qu'il va bien finir par se passer quelque chose. Du grand grand Buzzati. La dernière phrase est superbe.
  • L'autre moitié du soleil (2006)

    Half of a Yellow Sun

    Sortie : 2006. Roman.

    Livre de Chimamanda Ngozi Adichie

    J'ai mis du temps à y rentrer, la description de la vie précédant les années de guerre d'Olanna, Kainene, Ugwu, Richard et Ogdenibo est un peu longuette, en dépit d'une écriture fine et de personnages très bien décrits. Mais quand le conflit arrive et dévaste tout, la plume de C.N Adichie est acérée et percutante. Gros coup de coeur pour le merveilleux personnage d'Ugwu. Une très bonne lecture.
  • Derrière la porte (2014)

    The Paying Guests

    Sortie : . Roman.

    Livre de Sarah Waters

    Un bon roman, un "Facteur sonne toujours deux fois" entre deux femmes, c'est touchant, prenant, intelligent.
  • My absolute darling (2018)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Gabriel Tallent

    Très bien écrit. Une héroïne qui emporte l'adhésion, des personnages plutôt dans la nuance, ce qui devient rare de nos jours, et une intrigue qui monte en puissance et en cohérence. Pas la lecture la plus facile, avec des thèmes bien costauds et un vocabulaire botanique bien développé, mais qui marquera cette année 2019.
  • Sauveur & fils : Saison 2 (2016)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Marie-Aude Murail

  • Sauveur et fils (2016)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Marie-Aude Murail

    Je crois que j'aimerais toute ma vie Marie-Aude Murail, découverte bien après l'âge requis, pour la justesse de ses personnages, pour ses intrigues à la fois intimes et universelles, et pour la tendresse qu'elle a pour ses histoires. Ce premier opus de Sauveur ne manque pas à la règle, hâte de lire la suite !
  • Le jardin des secrets (2009)

    Sortie : .

    Livre de Kate Morton

    Troisième Kate Morton et toujours aussi agréabe à lire. Bien sûr je commence à avoir des petites alarmes qui se mettent en route à la lecture, mais ça ne gâche pas le plaisir et c'est l'essentiel. Par rapport à "L'enfant du Lac" ou "La Scène des Souvenirs", le personnage de la Conteuse et les contes disséminés dans le livre sont très beaux.
  • Le Cercle (2013)

    The Circle

    Sortie : . Roman.

    Livre de Dave Eggers

    Ce "Cercle", je l'ai lu dans les transports, chez le médecin, pendant ma pause café, j'ai vraiment eu du mal à le lâcher. Et c'est ça qui fait du bien. Une lecture compulsive, un page-turner certes, mais assez malin et bien écrit pour qu'on se laisse embarquer. Même si le manque de jugeote de la protagoniste est exaspérant et que les autres personnages sont parfois dessinés à la hache, le tout fonctionne bien, dérange, fait (un peu) réfléchir à sa propre consommation des outils numériques, et ça n'est déjà pas si mal.
  • L’Amie prodigieuse (2014)

    L'amica geniale

    Sortie : . Roman.

    Livre de Elena Ferrante

    Curiosity killed the cat : j'ai voulu voir ce que c'était que ce phénomène. Et comme tout phénomène quand on le regarde après, c'est difficilement compréhensible. Ne nous méprenons pas : Elena Ferrante, qui qu'elle soit, a une écriture très personnelle et intéressante. S'il s'agit, comme on le dit parfois, d'un autEUR et non d'une autRICE, je dis chapeau, parce que la description de cette amitié féminine de l'enfance à l'adolescence est vraiment très finement observée, dans la cruauté comme dans l'incommensurable tendresse des amies d'enfance.
    Après ça, la description d'une enfance napolitaine n'est ni moins ni mieux réussie que celle d'Erri de Luca dans "Montedidio", les personnages secondaires, enfants du quartier, parents, adultes sont bien décrits, mais rien qui ne mérite cette fascination et cet engouement.
  • La Storia (1989)

    Sortie : février 1989. Roman.

    Livre de Elsa Morante

    Une belle écriture, des histoiires intimes et des épisodes et rebondissements prenants (la visite au Ghetto, la rencontre avec le train des déportés, Useppe petit témoin malheureux de l'horreur guerrière) et des personnages bien écrits et attachants mais quelques longueurs (le long discours de David au bistrot je n'en voyais plus le bout)
  • Le Nouveau Nom (2016)

    Storia del nuovo cognome

    Sortie : . Roman.

    Livre de Elena Ferrante

    Je reste sur mes positions après "L'amie prodigieuse". Toujours bien écrit, toujours agréable à lire avec des personnages intéressants, la relation Lenu-Lila très attachante et très bien décrite, mais franchement le phénomène "L'amie Prodigieuse", c'est beaucoup de bruit pour rien. J'aime beaucoup l'épaisseur que prend le personnage de Lenu, l'intellectuelle d'un milieu populaire qui se sent dépassée et dépasser, mais toute la romance du milieu du livre m'a parue inutilement longue.
  • Le Génie des coïncidences (2013)

    The Coincidence Authority

    Sortie : 2013. Roman.

    Livre de John Ironmonger

  • Watership Down (1972)

    Sortie : novembre 1972. Roman.

    Livre de Richard Adams

    Un poil (de fourrure) trop long. (7,5/10)
  • Extrêmement fort et incroyablement près (2005)

    Extremely Loud and Incredibly Close

    Sortie : . Roman.

    Livre de Jonathan Safran Foer

    3ème Jonathan Safran Foer. Je reste assez admirative de certains modes d'expression choisis par cet auteur, en particulier les phrases sans fin du grand-père, les allers-retours dans le temps, sans que jamais ça ne soit malvenu ou prise de tête. Cela étant, et malgré plusieurs pages vraiment très bien écrites et une histoire intéressante, je n'ai pas été émue, alors que l'histoire et le sujet s'y prêtaient vraiment. Et c'est un peu le reproche que je ferais à cet auteur, très bien écrit, intéressant à lire, inventif, mais quelque part l'émotion manque. Ou peut-être est-ce la sincérité, je trouve qu'il cherche trop à être original et percutant, plus à se préoccuper de ce que pensera le lecteur de telle ou telle fioriture que de ce qu'il transmet réellement. Un auteur un peu trop conscient de son lecteur. Dommage mais pas désagréable pour autant.
  • Le Vicomte pourfendu (1952)

    Il visconte dimezzato

    Sortie : 1952. Roman.

    Livre de Italo Calvino

    Bonne lecture mais moins virevoltant que "Le Baron Perché".
  • Les brumes de Riverton (2007)

    Sortie : 2007. Roman.

    Livre de Kate Morton

    4ème Kate Morton en 2 ans. Ça se lit toujours aussi bien,et avec une fin inhabituelle. Le personnages de Grace, cette vieille dame qui a l'âge de son siècle et qui revient sur son passé, m'a emballée très vite. Son regard en demi-teinte sur ses souvenirs et très mordant sur notre époque est très réussi. C'est vraiment un beau personnage comme on n'en voit peu actuellement. Bien sûr que le personnage d'Hannah est très attachant, mais j'ai trouvé le portrait d'Emmeline un peu grossier, comme si Kate Morton avait sa préférence entre les 2 sœurs et voulait forcément convaincre le lecteur. Pat ailleurs, la ficelle du lien qui unit Grace aux Ashbury se voit venir à des kilomètres..Rien qui ne gâche la lecture, si vous avez aimé "Downton Abbey", vous retrouverez vite vos marques, toujours à savourer avec un bon Earl Grey et un scone !
  • Métaquine® - Indications (2016)

    Sortie : .

    Livre de François Rouiller

  • En nous beaucoup d'hommes respirent (2018)

    Sortie : . Biographie et récit.

    Livre de Marie-Aude Murail

    Ne nous méprenons pas. Marie-Aude Murail écrit toujours, toujours aussi bien. Son histoire de famille, la partie sur ses grands-parents, les pages sur son père ou sa mère, se lisent agréablement, avec toujours de la sincérité, de la finesse et aucun pathos. Ça reste suffisamment rare dans la littérature française contemporaine pour être relevé. Mais je la préfère autrice de romans,
  • Ceci est mon sang (2017)

    Sortie : . Essai.

    Livre de Elise Thiébaut

  • «Gros» n'est pas un gros mot (2018)

    Sortie : . Essai et culture et société.

    Livre de Eva Perez-Bello et Daria Marx

  • Brexit romance (2018)

    Sortie : . Jeunesse et roman.

    Livre de Clémentine Beauvais

    Autant je recommande à quiconque la lecture du précédent roman de Clémentine Beauvais "Songe à la douceur", autant ce "Brexit Romance", sans être désagréable à lire, ne me marquera pas. J'aimais dans "Songe" la justesse des émotions des personnages, leur histoire si lointaine et si proche à la fois, de ce que nous étions, il n'y a pas si longtemps, de ce que nous pouvons être encore quand le sentiment amoureux revient et bouleverse à nouveau tout. C'était vraiment une très belle histoire adolescente, qui peut se lire à tous les âges. Dans "Brexit Romance", le problème c'est l'extrême immédiateté de l'intrigue. Ça parle Twitter, Uber, Macron, Brexit, Candy Crush, t-shirts licornes, petit poulpe mimi en crochet et mugs ananas, lire ce livre c'est un peu écumer tout ce qui fait les réseaux sociaux. Si je trouve la critique contre le monde moderne un peu gentillette, va je ne suis pas bégueule, si tu me colles une chouette histoire là-dessus, mettez-moi en 250g et-si-y-en-a-300 pas c'est pas bien grave ! Mais que les personnages sont caricaturaux, moins attachants, pas loin d'être chiants, même. Et même si on ne plonge pas dans ce genre d'intrigues dans l'espoir que celles-ci révolutionnent le monde de la littérature (en gros, tu devines qui va finir avec qui page 12), là quand même, ça se voit à des kilomètres (et pourtant je commence à souffrir de problèmes de vue).

    Alors comment cette intrigue pas enthousiasmante, ces personnages un peu plats, cette modernité critiquée de façon un peu mollassonne et consensuelle, comment tout ça permet d'obtenir un 7, te demandes-tu ? Hé bien, il se trouve que Clémentine Beauvais connaît bien le vrai sujet de son roman, à savoir aimer le Royaume-Uni, et retranscrit à merveille tout le décorum, les bizarreries, les 1001 intraduisibles choses qui rendent ce pays si déroutant et fascinant pour leurs voisins français. Et c'est dans cette écriture tendrement moqueuse, très anglophile et furieusement anti-Brexit que le roman trouve sa vraie voix. Clémentine Beauvais aime les Britanniques et ça se sent, et si c'est une peuplade qui vous horripile et vous fascine à la fois, vous risquez de passer un assez bon moment. Quite.
  • Mansfield Park (1814)

    Sortie : 1814. Roman.

    Livre de Jane Austen

  • L'Homme aux lèvres de saphir (2004)

    Sortie : 2004. Roman et policier.

    Livre de Hervé Le Corre

  • Hiver à Sokcho (2016)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Elisa Shua Dusapin

  • Celle qui fuit et celle qui reste (2017)

    Storia di chi fugge e di chi resta

    Sortie : . Roman.

    Livre de Elena Ferrante

  • Métaquine® - Contre-indications (2016)

    Sortie : .

    Livre de François Rouiller

    Le premier tome était sympa, mais là c'est totalement parti en cacahuète...
  • Le Charme discret de l'intestin (2014)

    Darm mit Charme. Alles über ein unterschätztes Organ.

    Sortie : . Essai.

    Livre de Giulia Enders

  • brèves histoires de la culture (2018)

    Sortie : avril 2018. Histoire.

    Livre de Jean Rozat et Jérôme Clément

    J'ai appris des trucs. Mais ça devait être plus sympa à écouter sur France Culture devant son café.
  • Les délices de Tokyo (2013)

    An

    Sortie : 2013. Roman.

    Livre de Durian Sukegawa

    Pour aimer un peu les auteurs japonais, j'ai été assez estomaquée du succès de ce petit roman bizarrement fade, un comble pour un bouquin sur de délicieux dorayaki ! C'est tellement tellement convenu, les cerisiers, ohanami, la beauté de la nature, les saisons qui défilent et la sagesse des vieilles dames gentilles... Probablement trop sucré pour moi !
  • Qui es-tu Alaska ? (2007)

    Looking for Alaska

    Sortie : octobre 2007. Jeunesse et roman.

    Livre de John Green

    Je suis trop vieille pour ces conneries.
  • 1
  • 2