Ah mais c'est qu'il est cool en fait ce jeu d'merde...

Avatar facaw Liste de

51 jeux vidéo

par facaw

On a tous cette liste de "petits jeux" qui deviennent grands.
Des jeux dont on attend pas grand chose, qui ne nous disent rien puis on les entame sur un coup de tête en traînant des pieds.
Certains parfois descendus par la critique ou l'ensemble des joueurs mais qui ne parlent qu'a nous pour des raisons particulières.
D'autres qu'on imaginait tellement mal branlés qu'on en finit surpris.

Plus tard ce sont eux qui reviennent à la surface en filant un bon coup de nostalgie, et là on y repense et on se dit :
"Non, il était quand même bien cool ce jeu, j'avais bien fait de tenter..."
Je les ai sous-estimés, certains font partie de mes plus belles surprises vidéoludiques, les autres sont juste des jeux que j'aime défendre.
Du plus marquant à la surprise sympathique.

[Avis extrêmement subjectif bien entendu donc (s'il vous plait) ne venez pas trop vous plaindre]

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Bande-annonce

    Killer7 (2005)

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de Grasshopper Manufacture, Goichi Suda et CAPCOM sur GameCube, PlayStation 2 et PC

    La petite histoire à la base...
    C'est que j'étais censé acheter Shin Megami Tensei : Lucifer's Call.
    C'était l'objectif. C'est le jeu que j'avais en tête et j'étais prêt.

    Le jeu venait de sortir depuis quelques jours mais un ami qui m'accompagnait était beaucoup plus tenté que moi.

    Comme on ne voulait pas se retrouver comme deux cons avec le même jeu, on a un peu négocié et au final je l'ai laissé prendre.

    J'ai opté pour Killer 7 qui était tout récent lui aussi et surtout parce que le vendeur qui me connaissait bien était absolument convaincu que j'allais apprécier. Il avait lourdement insisté là-dessus, limite je sortais pas du magasin sans ce jeu.

    "Ton pote prend Shin Megami mais toi tu prends Killer 7, c'est mort. Celui-là et pas un autre, je te jure que c'est pour toi ce jeu."

    J'en avais un peu entendu parler.
    La jaquette me parlait, le peu d'infos que j'avais m'ont donné envie de prendre le risque. Je l'ai pris. J'étais pas sûr de mon coup et une fois entamé le premier niveau en rentrant, j'ai eu des regrets. En effet, c'était bien un OVNI, je voyais déjà un certain style particulier mais j'étais trop déstabilisé.
    Et surtout bien deg' de ne pas avoir pris Shin Megami.

    Le système de déplacement, la manière de tuer les ennemis, les bruits, leur rire, les musiques, la trame floue, les dialogues, tout était étrange, trop atypique.

    Seul le fait de contrôler ces 7 tueurs à gages me plaisait, il y avait que ça d'assez jouissif, des monstres de charisme.

    J'ai abandonné le jeu un bon mois ou deux, je l'ai même prêté tellement j'en avais plus rien à foutre... Avant de décider d'y revenir par principe. Le finir et le vendre vite fait bien fait et j'ai fini par accrocher mais ça s'est pas passé comme ça...

    J'ai accroché aux personnages, à l'histoire qui se dessine petit à petit, à son ambiance, les lieux, les dialogues. Je pouvais rester longtemps dessus sans me lasser, j'étais sous hypnose.

    Je me sentais bête de l'avoir jugé trop tôt.
    C'est comme si le jeu m'avait pris et m'avait emporté.

    C'était dur au début mais plus j'améliorais les persos plus je le trouvais jouissif. Phases de shoot, énigmes tordues, LES BOSS.
    La violence du titre.

    Il demeure encore aujourd'hui un de mes jeux préférés et ça le restera indéfiniment. Je l'ai dans le sang. .
    Méga-classe et bien taré.

    On me rappelle de temps en temps que je dois quand même jouer a Shin Megami Tensei : Lucifer's Call.

    Oui depuis l'temps...
  • Bande-annonce

    Nier (2010)

    Nier Gestalt

    Sortie : . Action et RPG.

    Jeu vidéo de Yoko Taro, Cavia et Square Enix sur PlayStation 3 et Xbox 360

    A sa sortie, Nier c'était le jeu qui débarquait un peu de nulle part.
    Peut-être voire sûrement attendu par les fans de Drakengard, une franchise que je n'ai pas eu la chance d'essayer.

    Alors du coup avec la tonne de jeux qui s'entassaient en 2010, il fallait faire des sacrifices. Lui, c'était même pas la peine d'essayer.

    Puis d'un coup on me parle de son scénario très intéressant, de son gameplay rempli de tares mais très audacieux lors de certaines phases et qui a tendance à casser la répétition.

    Et surtout d'une OST qui poutre ce qui a pu se faire dans le domaine jusque là. Il y a eu des mois d'hésitation, j'ai sauté le pas, j'ai fait un effort au début et ça demeure encore aujourd'hui un de mes jeux préférés.

    Grand jeu, de très bons personnages, une très belle écriture, un univers qu'on oublie pas, des histoires croisées qu'on oublie pas.

    En tout cas pour ma part il restera une magnifique surprise.
  • Lost Odyssey (2007)

    Rosuto Odessei

    Sortie : . RPG.

    Jeu vidéo de Mistwalker, Feelplus et Microsoft Corporation sur Xbox 360

    Le test de jeuxvideo.com et Gamekult ont beaucoup joué sur ma flemme de l'essayer quand il était sorti. Je comptais sur ce jeu pour faire la grosse entrée en fanfare du J-RPG sur PS360.

    Puis quelques mois plus tard la réaction des joueurs dans les forums et quelques connaissances m'ont beaucoup aidé à tenter le coup pour pas cher. J'ai pris une belle mandale dans ma gueule.

    Je l'ai trouvé passionnant, j'ai beaucoup aimé son ambiance, ses musiques et ses personnages. Très mature dans ses propos. Le thème de l'immortalité, le background des héros, la relation du groupe qui évolue d'une belle manière.
    On sent bien qu'il y a le créateur de Final Fantasy aux commandes et qu'il a donné tout ce qu'il avait.

    Un de mes J-RPG préférés. Il fait un peu "jeu PS2 HD" dans ses mécaniques mais ça reste un des jeux au gameplay tour par tour que je peux refaire sans problème. Le système de combat reste efficace malgré son côté déjà vu.

    Très belle surprise en fin de compte.
  • Bande-annonce

    Deadly Premonition (2010)

    Red Seeds Profile

    Sortie : . Action-Aventure et survival horror.

    Jeu vidéo de Access Games, Hidetaka Suehiro et Ignition Entertainment sur Xbox 360 et PlayStation 3

  • We Love Katamari (2006)

    We ♥ Katamari

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de Keita Takahashi et Namco sur PlayStation 2

    On a un perso. Une boule. Un lieu.
    Il faut tout aspirer, chaque objet, chaque personne, n'importe quoi afin de faire grossir la boule qui contient tout, tel un aimant qui deviendra redoutable au fil du temps. L'effet boule de neige à son paroxysme. L'idée est complètement débile et j'étais sûr d'avoir fait une erreur avec cet achat sur un coup de tête...

    On commence par la chambre d'un gosse :
    Ca part de petites pièces de monnaie, quelques clous sur la moquette, le crayon-papier, un p'tit verre, un taille crayon, jusqu'à prendre des livres, le cartable, la veilleuse, toutes les tables, la petite étagère, la grande étagère. Et ça aussi je le prends.
    Et ça là-bas, j'en suis capable, mais pourquoi tout ça?

    Pour plaire au roi.

    Sortons de là pour dégommer tout le quartier résidentiel...
    La boulangerie, le super-marché, les vélos des voisins, le marchand de journaux, les feux routiers, les passants, les gendarmes, tout le monde y passe, même les animaux, pourquoi?

    Pour plaire au roi.

    Rouler sur toute une ville, ses habitants, j'ai une boule King Size, rien ne nous arrêtera, on continue de rouler et semer une panique générale et l'incompréhension du peuple, pourquoi?

    Pour plaire au roi.

    Prendre des villes, des pays entiers. Lacs, océans, paquebots, avions, gratte-ciels, grues, tout ce qui nous passe par la tête sous les cris hystériques de la masse et la folie grandissante du joueur... Balaye tout, prend tout. Pourquoi?

    POUR PLAIRE AU ROI.

    Le roi du Cosmos. Un des persos les plus cons que j'ai vu dans un JV. Très drôle. Son but c'est de faire des planètes avec le reste de tous ces résidus pour son plus grand plaisir.

    J'ai trouvé le jeu absolument jouissif. No limit.
    Plus on avance plus ça part dans un bordel intégral.
    La bande-son y est pour beaucoup. Géniale. Très particulière et j'en suis malade. Tantôt épique, puis absolument déjantée, avec même une ou deux pistes insupportables sans trahir l'ambiance.

    Parfois ça prend aussi des airs romantiques sans jamais couper cette envie de répandre le chaos partout dans un temps imparti et de manière joviale.

    J'ai adoré l'ambiance. J'ai adoré servir ce roi.
    J'ai trouvé le jeu complètement addictif.
    Il faut absolument y jouer pour savoir si on accroche ou pas.
    Moi c'était le coup de coeur. 10 ans plus tard je reviens toujours sur les musiques que j'adore écouter. Indissociables au jeu sinon on comprend pas le délire mais bon... Moi & mes souvenirs..
  • Bande-annonce

    Mafia II (2010)

    Sortie : . Action-Aventure.

    Jeu vidéo de 2K Czech et Take-Two Interactive Software sur PC, PlayStation 3, Xbox 360 et Mac

    Je n'ai pas joué au premier. Les critiques parlent de pétard mouillé et pourtant quelle ambiance et quelle histoire... (la fin de merde on s'en fout)

    La trame principale est une des plus prenantes que j'ai eu a faire dans un GTA-Like, sauf qu'il n'en est pas un. La ville sert juste à poser l'ambiance, c'est un grand décor en fait.
  • Super Monkey Ball 2 (2003)

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de Amusement Vision et Sega sur GameCube

    Petit jeu de boules avec des singes, qui ne demande rien de plus que les emmener à la ligne d'arrivée. Passé les deux premiers niveaux, j'ai arrêté de mater l'heure. Terriblement addictif. Diabolique à en pleurer. Le multijoueur est la cerise sur le gâteau.
  • Bande-annonce

    Final Fantasy X-2 (2004)

    Sortie : . RPG.

    Jeu vidéo de Square Enix sur PS Vita, PlayStation 4, PlayStation 3 et PlayStation 2

    Je dois être la seule personne sur Terre a apprécier énormément Final Fantasy X-2. Il fait même partie de mes opus préférés de la saga et un poil devant Final Fantasy X.

    Déjà, je ne suis pas du tout allergique à l'ambiance kawaii du soft.
    Vraiment pas du tout... Mais le choc des premières minutes était bel et bien présent quand j'ai découvert le jeu. C'est inévitable quand on a connu le précédent. Par contre, je n'étais pas outré au point d'en ressentir du dégoût, j'avais surtout trouvé la cinématique d'introduction super jolie et qui mettait dans l'ambiance, point barre.

    J'ai adoré ce volet pour son système de combat "tour par tour" ultra dynamique, l'utilisation des vétisphères, la patate et le rythme parfait des affrontements, ce qui fait de lui le SEUL J-RPG à ce jour où les combats aléatoires ne m'ont jamais gonflé une seule fois. Parce que c'est toujours pesant au bout d'un moment.

    Puis le fait de pouvoir entamer pas mal de quêtes dans l'ordre que l'on souhaite et pouvoir continuer son aventure en poursuivant celles qu'on a pas fait avec le New Game+ pour de nouvelles révélations sur l'histoire est un gros plus... Niveau rejouabilité il se case largement au-dessus des autres.

    Non sincèrement, au niveau du gameplay, du plaisir de jeu pur, manette ou PS Vita en main c'est certainement un de mes opus préférés, c'est très agréable à jouer.

    Je l'ai aussi beaucoup apprécié pour son ambiance beaucoup plus light que les autres mine de rien, plutôt digne d'un épisode "cour de récré". Très festif, burlesque et assez fou fou dans sa première partie, pour se calmer un petit peu dans la seconde, qui reste celle que je préfère. Elle se penche un peu plus vers un ton dramatique, proche de FFX sans en faire trop.

    J'ai apprécié revenir dans l'univers de Spira et retrouver certains personnages centraux du X en cameo. Il y a même certaines musiques que je garde en tête comme celle des crédits d'introduction avant que le menu s'affiche ou encore celle du retour à L'île de Besaid.

    Je n'ai absolument rien à lui reprocher du tout à vrai dire.
    Toutefois, je comprends pourquoi cet épisode a déçu les fans.
    Mais je sais aussi que c'est tendance dans les forums de le descendre et d'en faire un peu l'épisode pourri de la série, mais je suis clairement pas de ce camp. Comme pour Final Fantasy XIII.

    Vive la solitude.
  • Bande-annonce

    Final Fantasy XIII (2009)

    Sortie : . Jeu de rôle.

    Jeu vidéo de Square Enix et Motomu Toriyama sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC

    Le jeu s'est tellement fait descendre par tous les fans de J-RPG et de la série que je m'attendais à la pire bouse possible. Mais il n'en est rien.

    J'ai vraiment trouvé l'ensemble digeste et même bien foutu.
    Système de combat super sympa, dynamique, jamais chiant, même quand on se lance dans des longues phases de level-up.

    Les musiques sont grandioses, les personnages sont très sympathiques, y compris les pires, parce que le tout forme un ensemble qui fait passer la pilule à chaque fois (faudra quand même se rappeler qu'au moins chaque Final Fantasy après le 6 avait son personnage chiant ou ultra-niais mais là personne s'en souvient bizarrement).

    Le fait de ne pas pouvoir visiter les villes et de ne pas avoir de quêtes annexes ne m'ont pas vraiment dérangé non plus.
    Le côté "Maisons portes ouvertes" du genre : "va chercher ta queue de phénix dans un coffre, lis les anecdotes inutiles des passants immobiles et paye ta quête FedEx chez le voisin d'a côté" je peux m'en passer.

    Le jeu va droit au but, suit sa trame et garde une certaine cohérence. Les héros sont en cavale, pas le temps de faire de la chasse aux trésors. En même temps, c'est plus facile de s'y préparer avec tous ces avis négatifs...

    Pour moi, ça reste un jeu assez solide pour apprécier cette direction prise au moins une fois.

    Je ne dis pas que j'encourage tous les prochains Final Fantasy a faire de même, mais il y a largement de quoi l'apprécier quand on sait qu'il est différent, ils le sont tous et je tire toujours le meilleur de ce que les volets peuvent offrir. Sans se prendre la tête à jouer sur la comparaison, c'était facile d'en trouver.

    Le côté "je le bashe à mort pour passer pour un vrai fan" me rebutait beaucoup chez certains.
  • Bande-annonce

    Saints Row 2 (2008)

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de Volition, Volition, Inc, Deep Silver sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3

    Souvent comparé à GTA IV. Chacun son camp, les jeux ont leur ambiance et ne visent pas du tout le même style de fun. L'un par la démesure, l'autre le réalisme. L'un est burlesque, l'autre débordant d'ironie. Ca m'a pris du temps avant de le faire, suite au délit de sale gueule qu'il portait. GTA IV était carrément au dessus graphiquement et passer sur ce jeu ensuite était extrêmement douloureux pour moi.

    Au final il en valait la peine. Plus ça avance, plus ça monte en puissance. Même ce procédé de faire une poignée de quêtes annexes pour accéder à un chapitre principal ne m'a pas rebuté pour une fois tant les objectifs demandés mettent à profit la folie de son univers.

    Les personnages sont dingues. L'ambiance au top.
    Pour moi ce qui est sûr, c'est qu'il est le grand successeur de GTA San Andreas parce qu'il arrivait a renouer avec cette ambiance West Coast avec un brin plus déjanté, plus jouissif, et plus riche dans ce qu'il proposait. J'en même de meilleurs souvenirs au niveau du scénario, les péripéties.

    Supérieur à ses deux suites à mes yeux.
  • Bande-annonce

    Spec Ops: The Line (2012)

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de Yager Development et 2K Games sur Linux, Mac, PC, Xbox 360 et PlayStation 3

    Quand j'ai vu la bande annonce de Spec Ops à l'époque, pour moi c'était un simple jeu de guerre à la troisième personne sans réelle prétention. Mais la bonne surprise ne vient pas de son gameplay (classique et efficace malgré tout) mais de son scénario qui m'a pris comme peu de TPS ont pu le faire avant lui, avec des choix moraux très réussis, des fins multiples (avec des fins dans la fin choisie, c'est ouf).

    Et pas mal de thèmes qui rappellent qu'on est loin d'incarner un super soldat US. L'ambiance de Dubaï au parfum Apocalypse Now apporte quelque chose d'inédit et permet de maintenir une ambiance pesante jusqu'au bout.

    Une très bonne surprise. Que je recommande à tous.
    Qu'on aime ou pas le genre.
  • Bande-annonce

    Binary Domain (2012)

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de Ryû ga Gotoku Studio, Devil's Details et SEGA sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC

  • 007 : Quitte ou Double (2004)

    007: Everything or Nothing

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de EA Redwood Shores et Electronic Arts sur Xbox, PlayStation 2 et GameCube

    Mon jeu James Bond préféré depuis Goldeneye.
    Du moins, c'est celui qui possède le meilleur solo.
    Je devais le faire pour passer le temps. Un truc vite fait bien fait comme les précédents jeux de cette licence.

    Espion Pour Cible, Nightfire, Le Monde ne Suffit pas, la routine...
    Et dans celui là tout y était en mode puissance 10. L'action survoltée, le charisme de James Bond, les phases en véhicules (moto, hélico, voitures), très jouissives, les gadgets, la bande-son, en plus il est toujours aussi sympa visuellement sur Xbox.

    Je voulais un jeu grand spectacle qui passe le temps.
    Et je trouve un des meilleurs jeux d'action de sa gen.
    Il a vraiment une belle patate.

    Non vraiment, je le range parmi mes meilleures surprises.
  • Bande-annonce

    God of War: Ghost of Sparta (2010)

    Sortie : . Action, aventure et beat'em up.

    Jeu vidéo de Ready at Dawn Studios et Sony Interactive Entertainment sur PlayStation 3, PSP et PS Vita

  • Bande-annonce

    Prey (2006)

    Sortie : . FPS.

    Jeu vidéo de Human Head Studios, Venom Games, Humanhead Studios sur Linux, PC, Xbox 360 et Mac

    Acheté à 5$ juste parce que je n'avais que cette somme en poche et il traînait comme ça a bas prix en magasin. Ben putain, pour le prix d'un kebab, j'en veux tous les jours des jeux comme ça. Mon affaire du siècle.
  • Bande-annonce

    Banjo-Kazooie: Nuts & Bolts (2008)

    Sortie : . Plateforme et action-aventure.

    Jeu vidéo de Rareware et Microsoft Corporation sur Xbox 360 et Xbox One

    Pas un vrai Banjo qu'ils disaient. Pas assez plate-forme. C'est vrai qu'il est regrettable de ne pas avoir quelques petites phases de ce genre afin de combler les fans et pourtant je l'ai largement préféré au deux précédents. Des graphismes "Pixaresques", une bande-son sublime et doté d'une richesse insoupçonnée.
  • Bande-annonce

    Just Cause 2 (2010)

    Sortie : . Action et aventure.

    Jeu vidéo de Avalanche Studios et Eidos Interactive sur PC, PlayStation 3, Xbox 360 et Xbox One

    Le jeu souffre de beaucoup de tares (gunfights ratés, peu de vie dans la map, scénario insipide) mais ça ne m'a pas empêché de prendre un pied fou dans de nombreuses missions explosives et de jouir d'une liberté inégalée dans cette jolie map, surtout lors des déplacements en jet et en parachute. Une fois qu'on possède assez de pognon pour acheter les armes et véhicules que l'on souhaite c'est un vrai bonheur.

    Il y a un sens de la démesure et de créativité pour arriver a ses fins que je ne retrouve pas dans les autres jeux open-world.
  • The Saboteur (2009)

    Sortie : . Infiltration.

    Jeu vidéo de Pandemic Studios et Electronic Arts sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3

  • Bionic Commando (2009)

    Sortie : . Action, aventure et plateforme.

    Jeu vidéo de CAPCOM et GRIN sur PC, PlayStation 3 et Xbox 360

  • Bande-annonce

    Silent Hill: Downpour (2012)

    Sortie : . Action-Aventure et survival horror.

    Jeu vidéo de Vatra et Konami sur Xbox 360 et PlayStation 3

  • Bande-annonce

    Dead Space 3 (2013)

    Sortie : . Survival horror et action-aventure.

    Jeu vidéo de Visceral Games et Electronic Arts sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3

    Massacré par ses fans aussi.

    J'irai pas jusqu'à dire que c'est un grand jeu, ni une grosse surprise vidéoludique mais après pas mal d'attentes qui privilégiaient plus la crainte que l'euphorie, je constate que j'ai été plutôt bien surpris au final de ce jeu.

    J'ai passé un bon moment. Je comprends que les fans soient déçus mais je trouve que qu'il fait partie de ces jeux où le lynchage est trop exagéré sur internet.

    On connaît la puissance des forums pour extrapoler les choses et réduire certains jeux plus bas que terre quand ça déçoit. Parfois on dirait qu'un jeu est condamné à être génial et si ça l'est pas, c'est de la merde. Il y a pas d'autres paliers, toujours les extrêmes. La branlette ou la pleurniche.

    Dead Space 2 avait déjà pris une direction très TPS survitaminé et faisait à peine peur faute de manque de surprises, excès de jump-scares, et de pas mal de moments bien bourrins même si le jeu restait super sympa et assez maîtrisé, mais là personne n'a rien dit, et ceux qui l'ont noté depuis le début ont perdu la mémoire.

    Pour moi Dead Space 3 est un (bon) jeu d'action-horrifique à l'instar du 2... et même le 1 malgré l'accent plus porté vers l'horreur et le suspense, ça restait quand même un TPS burné.

    Je les traite plus ou moins de la même façon, ce ne sont pas des jeux que je considère comme des survival à titre personnel.
    A la limite pour ça je retourne sur le premier volet en mode very hard ou mieux, je joue a des franchises telles que Silent Hill, Project Zero, Forbidden Siren, Alien Isolation, etc.

    En attendant, je fais partie de ces "extraterrestres" qui l'apprécient.
    Un peu comme Final Fantasy XIII.
  • Bande-annonce

    Dante's Inferno (2010)

    Sortie : . Hack'n'slash et action.

    Jeu vidéo de Visceral Games et Electronic Arts sur Xbox 360, PlayStation 3 et PSP

    Massacré par les fans de God of War.

    Gameplay très pompé sur cette franchise mais l'univers et le rythme du jeu font que j'y ai passé un bon moment.

    Clairement pas un beat'em all de référence mais il fait clairement l'affaire quand on sait à quoi s'attendre et qu'on aime pas se prendre la tête.
  • Bande-annonce

    The Amazing Spider-Man (2012)

    Sortie : . Action et aventure.

    Jeu vidéo de Beenox Studio et Activision sur PC, Xbox 360, PlayStation 3, Nintendo DS, Wii, Nintendo 3DS, Wii U et PS Vita

    Jamais pris autant de plaisir a refaire un Spider-Man depuis Spider-Man 2 sur Xbox.

    Belle ambiance, bonnes sensations, phases au sol bien améliorées, pas vilain visuellement, parfois drôle.

    Je le considère comme son digne successeur. Indispensable si on est fan de Spidey et je vais même aller plus loin, j'ai pris un petit peu plus de plaisir à le faire que Batman Arkham City (qui m'a un peu déçu, bien que ce dernier soit techniquement plus abouti, on est bien d'accord), mon aventure a été bien plus prenante ici.
  • Second Sight (2004)

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de Free Radical Design, Crytek UK et Codemasters sur PC, Xbox, PlayStation 2 et GameCube

  • Bande-annonce

    Toy Story 3 (2010)

    Toy Story 3 : The Video Game

    Sortie : . Action et aventure.

    Jeu vidéo de Avalanche Software et Disney Interactive Studios sur PSP, PC, Xbox 360, PlayStation 3, Wii et Mac

    Les jeux Disney et en particulier les Toy Story beaucoup plu à l'époque. Mais depuis l'arrivée de la gen PS2/XBOX/GC, la qualité a commencé à baisser alors je craignais le pire pour cet épisode...

    Mais il n'en est rien. En y jouant j'ai eu l'impression d'avoir 10 ans à nouveau (c'est un grand compliment)

    Accrocheur, bien joli, fun, bande son très fidèle aux films.
    Pas grand chose à signaler.
  • Bande-annonce

    Lollipop Chainsaw (2012)

    ロリポップチェーンソー

    Sortie : . Beat'em up et action.

    Jeu vidéo de Grasshopper Manufacture et Kadokawa Games sur PlayStation 3 et Xbox 360

  • Scarface: The World is Yours (2006)

    Sortie : . Action et action-aventure.

    Jeu vidéo de Radical Entertainment et Vivendi Universal Games sur PC, Xbox, PlayStation 2 et Wii

  • Pokémon Puzzle League (2001)

    Sortie : . Réflexion.

    Jeu vidéo de Intelligent Systems, NST et Nintendo sur Nintendo 64 et Wii

    Mine de rien, de tous les jeux ne faisant pas partie de la série des RPG Gameboy (Pokémon Stadium, Snap, Pinball, Trading Card Game), celui-ci à ma grande surprise est non seulement mon jeu préféré de la franchise mais aussi un excellent puzzle-game qui reprend bien l'univers Pokémon pour en faire trip super plaisant que ce soit en solo et a plusieurs.

    Je me souviens que mes potes pensaient que j'avais fait une erreur en l'achetant et pourtant encore aujourd'hui il nous arrive de faire des parties démentielles grâce à l'émulateur N64 sur Wii.

    Une vraie tuerie si vous êtes fan du genre et de l'anime.
    J'aimerais bien un revival de cette franchise et affronter des gens en ligne d'ailleurs. J'y retournerais sans hésiter.
  • Bande-annonce

    Ghostbusters: The Video Game (2009)

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de Terminal Reality, Zen Studios, Red Fly Studio sur PC, PlayStation 2, Xbox 360, PlayStation 3, Nintendo DS et Wii

    Un jeu diablement fun qui a su retranscrire l'ambiance des films a la perfection mais en plus qui évite le côté "cahier des charges" en offrant une histoire originale, et doublée par les mêmes acteurs.

    Une belle surprise au moment d'y jouer et des souvenirs qui ont cessé de grandir et s'embellir au fil du temps.

    C'est vrai qu'il est cool, et je ne m'attendais à rien du tout vu que je ne suis pas un gros fan absolu à la base.
  • Bande-annonce

    Obscure (2004)

    Sortie : . Action-Aventure et survival horror.

    Jeu vidéo de Hydravision et MC2 France sur PC, Xbox et PlayStation 2

    C'est pas tant qu'il est extraordinaire ou quoi que ce soit mais j'ai été très étonné par la direction prise par le jeu.

    Les personnages sortent d'un film teen movie avec une ambiance de lycée typique de ce qu'on peut voir dans ce genre d'oeuvre.
    Le délire Buffy, Scream, Smallville assez bien retranscrit.
    Et ça fonctionne aussi à travers les musiques et les dialogues.

    Et pas si con que ça dans ses mécaniques et ses énigmes.

    Une très belle surprise alors que j'ai toujours cru qu'il s'agissait d'un bête survival horror lambda à la con. Je l'ai dévoré au final.
  • 1
  • 2