Before Watchmen : Le bilan (En construction)

Avatar Stephane Gallais Liste de

9 bd

par Stephane Gallais

Le projet avait tout pour énerver le fan de comics qui sommeille en moi.
On ne touche pas à Watchmen.
Pendant des années, on avait laissé l'oeuvre dans son coin, vivre sa vie comme elle l'avait toujours fait depuis sa création par Moore et Gibbons.
Mais le comics va mal ( la bd en général aussi) et il faut des bons gros coups de buzz pour attirer et faire parler de soi.
Et si y a une chose qui semble à la mode en ce moment : c’est la nostalgie ( en bd, à la télé, au cinéma ...)

Du coup, on reprend une franchise reconnue et on la développe
Watchmen ne pouvait y échapper et Alan Moore qui avait déjà bien été échauder par l'adaptation de Snyder n'aurait rien à redire.

Du coup, il y avait plusieurs options qui se profilaient.
Soit boycotter totalement le projet en criant "bouhh, c'est une honte , c’est pas bien et tout le toutim .." , soit regarder le projet un peu plus prêt, voir les auteurs engagés et juger sur l'ensemble.

C'est ce que j'ai décidé de faire.

Voilà donc un petit classement avec avis complémentaires (à venir) des minis estampillées Before Watchmen (en attendant un After Watchmen, non, non , je rigoles , enfin j'espère ;))

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • 1

    Watchmen (1986)

    Sortie : septembre 1986.

    Comics de Dave Gibbons et Alan Moore

    Il faut bien une valeur étalon, autant que ça soit celle des "origines"
  • 2

    Before Watchmen : Spectre Soyeux (2014)

    Before Watchmen : Silk Spectre

    Sortie : .

    Comics de Amanda Conner et Darwyn Cooke

    Voilà une relecture qui a été profitable à la série.
    Je ne sais pas pourquoi j'étais resté bloqué sur la côté adolescent du personnage un peu agaçant alors qu'au final l'intrigue de Cooke va bien plus loin de ça.
    Elle parle autant d'une époque que d'une héroïne en devenir et de ses rapports conflictuels avec sa mère.
    De plus , comme pour Minutemen, Cooke ne spoile en rien l'intrigue de Watchmen (même si certains sous entendus peuvent paraître un peu grossier)
    L'image qui conclue la mini série ( en 4 parties, donc plus courtes et plus resserrée) est vraiment excellent.

    Pour le dessin, je ne suis pas un gros fan d'Amanda Conner mais son trait colle assez bien à l'ensemble
  • 3

    Before Watchmen : Minutemen (2014)

    Sortie : .

    Comics de Collectif et Darwyn Cooke

    Minutemen est sans doute , de toutes les minis, celle qui a le plus de raison d'exister.
    En reprenant des personnages qu'au final on voit peu, il réussi à développer leur histoire ( de part le biais du bouquin qu'écrit Holly ) et à donner certaines explications à des éléments restés flous dans la mini d'origine

    On sent que Darwyn Cook a beaucoup de respect pour l'oeuvre originale et a aucun moment il n'en dénature le propos.
    Les relation entre les personnages sont finement analysées et les rend d'autant plus attachants que leur destiné est tragique.
    La fin est d'ailleurs à l'image de l'ensemble. Réaliste et un peu désabusé.

    Bien sûr, graphiquement, c'est une petite merveille.
    On est plus dans un style à la New Frontier plutôt qu'à la Parker mais ça fonctionne tout aussi bien.
    Un vrai régal pour les yeux.

    La vrai question est : était ce nécessaire ?
    Je dirais bien que ça peut faire une belle porte d'entrée à Watchmen même si celle-ci déflore un peu de son contenu.
    On peut se demander cependant si on avait vraiment envie de savoir ce qu'était devenu le juge masqué par exemple et si ses mystères ne faisaient pas un peu partis du charme de cette histoire.
    L'intrigue est bien menée mais elle fait tout de même pâle figure face à l'intrigue et l'ambiance mis en place par Moore.

    ça reste une belle approche et Darwyn Cooke a assez de talent pour nous faire passer un bon moment de lecture.
  • 4

    Before Watchmen : Dr. Manhattan (2014)

    Sortie : .

    Comics de Adam Hughes et J. Michael Straczynski



  • 5

    Before Watchmen : Rorschach (2014)

    Sortie : .

    Comics de Lee Bermejo et Brian Azzarello

  • 6

    Before Watchmen : Ozymandias (2014)

    Sortie : .

    Comics de Jae Lee et Len Wein

  • 7

    Before Watchmen : Le Hibou (2014)

    Before Watchmen : Nite Owl

    Sortie : .

    Comics de Andy Kubert et J. Michael Straczynski

    Aie, aie , la relecture n'a pas joué en faveur de cette mini ( -2 dans la face ).
    Je crois que je m'étais laissé aveugler par le combo Kubert père et fils.

    L'histoire de Stracz est bourré de défautet est assez mal rythmé ( il suffit de faire la comparaison avec Silke Specter pour s'en rendre compte).
    Tout d'abord, la mini fait l'erreur de se consacrer au duo Nite Owl / Rorschah et si l'idée n'est pas mauvais en soit , on se demande s'il n'aurait pas été mieux de se concentrer juste sur Nite Owl ( Rorschach ayant sa propre mini )
    Et surtout , le personnage n'est traité que par le biais d'une certaine déviance sexuelle.
    Je ne sais pas d'où est venu cette idée de reine des prostitués.
    Alors , je comprends , le héros est parfait , trop lisse et fallait un peu le "salir" mais on perd de vue la vision de Moore qui était plus subtile et humaine.
    Là , c'est juste grossier.

    Quand à l'intrigue , elle s'oublie assez vite et sert à expliquer des petits détails de la mini ( genre où Rorschah à chopper son panneau de "fin du monde) qui n'avait pas besoin d'être expliqués.

    Reste le dessin et le plaisir de voir pour la dernière fois le travail d'encrage de Joe Kubert ( qui est remplacé dès le 2eme par Sienkiewitcz, excusez du peu)

    C'est une certaine consolation.
  • 8

    Before Watchmen : Le Comédien (2014)

    Before Watchmen : Comedian

    Sortie : .

    Comics de J.G. Jones et Brian Azzarello

    Le gros ratage du projet.
    Pourtant sur le papier , Azzarello et Jones sur le Comédien, ça vendait du rêve.
    Le rêve est vite devenue un cauchemar

    Graphiquement déjà, c'est un massacre. Jones sort un de ses pires boulots. C'est bâclé, bourrés d'erreurs et pas très bien racontés ( plusieurs fois, il a fallu que j'essaie par moi même de deviner qui était qui.)
    Et tout ça ne joue pas en la faveur du scénario d'Azzarello qui peine à convaincre.
    Les 6 n° ne sont qu'un enchaînement de scènes sans réelle analyse ou critique.
    Pourtant y avait de quoi écrire sur le destin de ce personnage, que ça soit sur son image ou sur ses relations plus ou moins conflictuels avec les autres héros.

    Un beau gâchis.
  • 9

    Before Watchmen : Compagnon (2014)

    Sortie : .

    Comics de Steve Rude, Len Wein, J. Michael Straczynski