Comprendre Mishima

Avatar R-bert Liste de

8 livres

par R-bert

A la fois dernier samouraï ayant existé et pervers le plus classe de tous les temps, Mishima se donna la mort par seppuku le 25 novembre 1970 dans le ministère des armés. Encore aujourd'hui il reste un personnage énigmatique aux mille et un visages contradictoires. Voici une petite sélection de livre qui permettent de mieux saisir cet homme.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Le Japon moderne et l'éthique samouraï (1967)

    Sortie : 1967. Essai.

    Livre de Yukio Mishima

    Mishima y parle de son interprétation de l'Hagakuré, un ouvrage décrivant la voie du samouraï. Cet ouvrage qu'il découvrit à 18 ans, influencera toute sa vie.
  • Confession d'un masque (1949)

    仮面の告白 (Kamen no Kokuhaku)

    Sortie : 1949. Roman.

    Livre de Yukio Mishima

    Premier vrai gros succès de Mishima, on y découvre ses obsessions profondes et surtout sa vision du "beau" qui parcourra toute son oeuvre.
  • Le Pavillon d'or (1956)

    金閣寺 (Kinkaku-ji)

    Sortie : 1956. Roman.

    Livre de Yukio Mishima

    Premier succès de Mishima à l'international. Ecrit 15 ans avant sa mort, la destiné du héro de ce livre comporte pourtant bon nombre de similitude troublante avec la vie de Mishima.
  • Le Marin rejeté par la mer (1963)

    Gogo no eiko

    Sortie : 1963. Roman.

    Livre de Yukio Mishima

    Mishima a toujours voulu faire un coup d'éclat et se donner la mort en pleine fleur de l'âge, tel un samouraï. Néanmoins, jamais il ne parvint à trouver le moment adéquate durant sa jeunesse. Le marin rejeté par la mer est en quelque sorte un poème dédié à ce sentiment.
  • Dōjōji et autres nouvelles (1966)

    Sortie : 1966. Nouvelle.

    Livre de Yukio Mishima

    A lire surtout pour la nouvelle patriotisme, que Mishima à aussi adapté en court métrage (https://www.youtube.com/watch?v=bO-w-cn-pJM).
    Cette nouvelle décrit la mort par seppuku d'un soldat, geste que Mishima utilisa pour se donner la mort.
  • Chevaux échappés (1969)

    Sortie : 1969. Roman.

    Livre de Yukio Mishima

    Je reviendrai sur la mer de fertilité plus bas, néanmoins j'aimerai mettre l'accent sur ce tome qui traduit parfaitement le sentiment patriotique de Mishima qu'il aime mais qui est pourtant sclérosé par l'économie et les politiques.
  • Le soleil et l'acier (1968)

    Sun and Steel

    Sortie : 1968. Essai.

    Livre de Yukio Mishima

    Livre incroyable que Mishima décrit lui-même comme "un compromis entre la confession et la critique, un mode d'expression subtilement ambigu qu'on pourrait appeler la critique confidentiel". Il y décrit la métamorphose de son corps et de son esprit par le body-building.
  • La Mer de la fertilité (1970)

    豊饒の海

    Sortie : 1970. Roman.

    Livre de Yukio Mishima

    Rendu à son éditeur juste le jour de sa mort, et sachant que c'est le seul livre de Mishima se terminant par le mot "FIN", la Mer de Fertilité est peut-être le testament ultime d'un homme ayant vu son pays se métamorphoser au fil des ans sans qu'il puisse rien y faire.