Films de complots et de conspiration

Avatar Perferic Liste de

236 films

par Perferic

Tout conspire disait Leibniz.
La tendance des films complotistes américain apparait dans les années 60, comme manifestation de tendances sceptiques dans une partie des publics représentants les audiences du cinéma hollywoodien. Il faut d'ailleurs observer que le phénomène de méfiance envers une entité ou plusieurs dans le cadre du complot existe plus largement dans des oeuvres marxistes, socialiste, nationaliste, et capitaliste dont les idéologies se base en partie sur des oppositions entre divers groupes sociaux qui tente de s'emparer du pouvoir ou de nuire à la vie quotidienne, opérant masqués.
La nouvelle tendance des années 60 est celle de développer ses films vis à vis d'expériences au retentissement collectif et politique, tel que la peur de la guerre nucléaire, l'opposition entre les deux superpoles "sovietiques" et capitaliste, l'expansion au grand public des théories socialiste et marxiste à une jeunesse participant pleinement au système de consommation et opprimé-réprimé par l'establishment, l'assasinat de personalités politiques surveillées et enclines au changement de bord politique partout dans le monde, dans la politique, les mouvements sociaux (annexable logiquement au politique) ou dans la culture.
Désormais donc, des contre-idéologies se sont formées dans les esprits , qui dépassent les dits clivages gauche-droite, conservateur-progressiste, libéral-nationaliste, capitaliste-socialiste, souvent au limite des opposées, faisant preuve d'eclectisme et de peur de plus en plus présente de la puissance autonome des entreprise, de la puissance de l'état, des associations de personnes en lobbies.
Dans le même temps, la culture produit des personnages de plus en plus nombreux qui deviennent le creuset émotionnel, le dépot d'investissement de valeurs permettant l'individualisation, mais ce de manière exponentielle, entrainant son lot de standard: révélations de grandes stars et figures médiatique, passant d'un média à l'autre.
Le scepticisme s'empare plus largement de la représentation possible du monde devant tant d'offres idéologiques opposées, et la médiatisation de l'information et de la connaissance: on tient ses représentations du monde non plus seulement de familles nucléaires, mais aussi d'institutions médiatique (presse, radio, télévision, cinéma), il y a un choc culturel et cognitif qui se met en place à l'époque.
Les expériences de marge se retrouvent représentées dans les médias et on vise à étendre le champ des représentations personnelles au travers de contenu choc, ciblé pour des publics plus différenciés (rock'and'roll, rockabilly, dès les années 50, les blousons noirs, jazz depuis les années 20-30 avec ses hipsters, le rythmn and blues et les mods, les beats, les hippies, le mode, mise en valeur des cultures asiatiques et africaines, hispaniques, exotisation et immixtion culturelle dans un melting pot).
Aux etats-unis, après la vague anti-communiste dit maccarthysme, apparait un mouvement de reflux ou backlash, non plus tourné vers une influence extérieure envahissant le pays, où le voisin peut être un infiltré, mais où bien plutôt, une influence dans l'Etat, résultant comme une coalition d'intérêt politique et économique, industriel. Apparait la figure de l'entreprise complotiste décentralisée plus que la famille aristocratique ou de financier, la menace devient aussi impersonelle, usant de mercenaires plutôt que d'agents entrainés.
Existe alors différents modèles conspirationels:
- l'ennemi extérieur rentrant dans la population par entrisme, semblant s'acculturer: ses figures sont bien souvent l'étranger ou les Autres, soit les identités non WASP et familiale, juif, noir, asiatique, européen, communiste, capitaliste;
- l'ennemi intérieur, le déviant, l'être de la marge, le progressif, le libéral, l'athée, les jeunes empreints d'énergie sexuelle: une personne ou un groupe qui affaibli les forces essentielles de la nation ou de la famille et menacent sa reproduction;
- les coalitions politiques: les complots d'intérets politiques à des fins ou bien d'implanter des hommes (népotisme autoritaire) ou bien de les tuer;
-les coalitions criminelles:

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts