In loving memory of... [Liste Participative]

Avatar T. Wazoo Liste de

17 albums

par T. Wazoo

Le postulat de cette liste est simple comme bonsoir : toute musique s'associe à un souvenir. Qu'il puisse renvoyer à une condition d'écoute particulière, à une personne spéciale, à un évènement singulier, à ta mère (Freud approuve), j'en passe. Voyez la liste comme une "pensine" où l'on déposerait une réminiscence par acquis de conscience.

Pour ne pas que cette page devienne un simple réceptacle de mes propres images mnésiques, tout membre de SC est invité à apporter son expérience, à imprimer sa marque, à poser sa crotte. Le minimum exigé est un mini-texte (pas grand chose, peut-être un peu plus élaboré que juste : "ça m'rappelle eul' ciel bleu") et bien sûr l'assurance que l'album en question est présent dans la base de données. Tout surplus est bienvenu, même si facultatif ; un lien SC, youtube vers une chanson voire mieux le full album, etc. Pour participer : cf commentaires

Et pour éviter une surcharge pondérale, chaque membre ne pourra poster un de ses souvenir/disque qu'à raison d'une fois par mois. Choisissez-bien !

Une autre liste sur les souvenirs musicaux : http://www.senscritique.com/liste/Sur_le_divan_de_Wazoo_Parle_moi_de_ton_premier_souvenir_musi/1079479

PS : cette dernière règle ne s'applique pas à moi, je fais tout qu'est-ce que j'veux.
PPS : pour favoriser les nouvelles entrées, tout disque ajouté sera tout en haut de la liste, pour plus de visibilité !

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Écouter

    James Is Going to Die Soon (2010)

    Sortie : . 10 morceaux.

    Album de Crywank

    (25/12/16 Joyeux Noël)

    Thefrenchjerk :

    Quand j'entends Hikikomori de Crywank, je reviens brutalement à ma perspective d'ado rebelle mal coiffé, et à un moment précis: l'été 2014, j'avais 16 ans, et je passais une semaine sur Lyon chez un pote d'internet que je rencontrais pour la première fois. Y'avait pas une soirée sans qu'on finisse raide morts, à marcher pas droit dans les rues, en HURLANT les paroles (apprises par cœur) de Hikikomori, à l'unisson. On faisait chier tout le monde, on demandait aux barmans de passer le morceau dans les bars, on le jouait en boucle à la guitare au fond d'un vieux pub. Good times...
  • 0% (Live) (2014)

    Sortie : . 11 morceaux.

    Live de Ichiko Aoba

    (18/11/2015)

    Cet album représente une des plus belles périodes musicales que j'ai pu vivre dans ma brève existence : mes vacances de Pâques 2014.

    Une semaine et demie seul chez mes parents, ces derniers ayant déserté les lieux, en tête à tête avec la sono. Toutes les conditions étaient réunies pour entamer une orgie de découvertes musicales. Et de fait, quelles découvertes ! This Heat, Extra Life, Ichiko Aoba (ces deux derniers sont à présent dans mon top 10), Gene Clark, Television Personalities, Dälek, Youg Gods, Elliott Smith, Coil, Murmuüre, J.A. Seazer et tant d'autres que j'oublie.

    Mais c'est Ichiko Aoba ici présente qui résume le mieux l'état d'esprit de ces vacances : une petite bulle hors du temps, où les jours semblent s'étirer, ses ressembler entre eux, des journées passées en pyjama sur le canapé, enveloppé par une musique cotonneuse... Je ne peux aujourd'hui plus réécouter ce disque sans penser à ce doux âge d'or de ma culture musical.
  • Écouter

    Abbey Road (1969)

    Sortie : . Pop rock. 17 morceaux.

    Album de The Beatles

    (07/01/15)

    Yome [...]

    "Ce n’est pas vraiment un souvenir… C’est plus une réflexion existentielle en fait. On m’a raconté cette histoire de ma plus tendre enfance. La seule musique qui m’apaisait alors était celle des Beatles. Ma mère était enceinte lors de l’assassinat de John Lennon. Peut-être que pour cette raison, on a beaucoup réécouté les vinyles du fab’four et que dès ma naissance, tout naturellement, j’étais habitué à la voix de ma mère, celle de mon père, celles de Paul, John et George.
    Est-il rationnel de penser que si 30ans plus tard, après les vagues grunge, dance, techno, hip hop, j'en passe et des meilleurs… je n’ai toujours pas trouvé d’égal à la créativité (concentrée sur 8 courtes années) des Ptits gars de Liverpool ? Tout ceci peut vous paraître un peu cliché… Finalement aimer les Beatles n’est pas en soi une originalité profonde.
    Mais je ne peux m’empêcher de penser que si les Stones avaient été le disque de chevet de ma mère durant sa grossesse, je serais peut-être un autre homme culturellement…

    Alors il faut bien en choisir l’album qui se rattache le plus à ce souvenir sensorielle. Mon choix se portera nécessairement plus vers la seconde partie de leur carrière (A partir de Rubber Soul, plus rien à jeter selon moi). J’opte pour Abbey Road. Sa pochette peut-être. C’est aussi le seul dont le mixage stéréo qui nous parvient aux oreilles aujourd’hui a bien été validé par les Beatles ET George Martin. Enfin parce qu’il a été enregistré dans des conditions très tendues, et comme pour le magistral L.A Woman des Doors, les tensions entre les membres ne sont au final jamais audibles sur la bande master…

    Ils étaient 4, je n'étais pas né. Mais je le dis, ma vie aurait été toute autre s’ils n’avaient pas existé."

    Playlist youtube:
    https://www.youtube.com/playlist?list=PLxb8m810dFeuLIymvjrlmqv57JbolrqrQ
  • Écouter

    Slanted and Enchanted (1992)

    Sortie : . Rock alternatif et rock. 14 morceaux.

    Album de Pavement

    (28/12/14)

    Encore la Grèce... Ce Slanted & Enchanted (et ça vaut aussi pour Crooked Rain Crooked Rain), c'est la bande originale des voyages en voitures le longs des petites routes, à découvrir l'indie-rock à son sommet en même temps que la beauté aride des Cyclades... Y a pire comme contexte pour découvrir tout ça. You're my... Summer Baaaaabe !

    Full album:
    https://www.youtube.com/watch?v=x7jugKP36As
  • Écouter

    Painful (1993)

    Sortie : . Rock, rock indépendant et lo-fi. 11 morceaux.

    Album de Yo La Tengo

    (26/12/14)

    dylanesque

    "Avant 2009, de Yo La Tengo, je ne connaissais pas grand chose. J'ai découvert ce groupe sur le tard, à travers la bande originale du fim "I'm Not There" et ses délicieuses reprises de Dylan. Leur unique morceau sur la compilation "Dark Was the Night" fut ma favorite. Leur reprise du "Andalucia" de John Cale aussi. Le film "Old Joy" m'a conquis, grâce à l'atmosphère tissé avec délicatesse par le groupe. Yo La Tengo et moi, ce fut donc une succession de rencontres, la mélodie du hasard. Je n'ai jamais cherché à aller vers eux, ils sont toujours venus vers moi.

    Jusqu'à décembre 2009 donc, lors d'une escapade à Londres. Je me baladais autour des disquaires de Brick Lane, l'eau à la bouche. Et je tombe sur ce Painful, datant de 1993. J'avais que trois ans à l'époque. L'air fier, j'achète mon premier CD de Yo la Tengo. Je scelle notre rencontre, je la transforme en relation. Sur le chemin du retour, j'enfile la galette dans l'auto-radio, et je sais que j'ai trouvé un bon compagnon.

    Dans la voiture, une atmosphère s'installe. Je monte le son, mais pas trop. On parcoure l'autoroute anglaise dans la brume, on descend les routes de Normandie sous la neige. À travers la vitre, tout est blanc, immaculé. Et Painful passe en boucle. Accompagnant parfaitement un jour de Décembre très froid, où l'on se réchauffe comme on peu. Avec ces mélodies nerveuses mais qui sont de la pure mélancolie. Des guitares qui se croisent et qui tissent un flot d'émotions, des voix loin derrière qui rassurent.

    On n'écoute plus beaucoup les disques en entier de nos jours. Alors quand on découvre une perle d'intensité, un disque aussi beau et cohérent, il faut reprendre de bonnes habitudes, et laisser la magie opérer du début à la fin. Et quand enfin on arrive à destination, que la dernière plage instrumentale s'achève, c'est un peu triste. C'est la fin d'un voyage. Un puissant voyage en musique. Painful m'a fait survivre au froid, il a sublimé la neige et il a changé de sombres pensées en l'espoir de jours meilleurs. Painful était au bon moment, au bon endroit. Et il a touché juste.

    Et sa réédition, "Extra Painful", fut le plus beau cadeau de Noël que je me suis acheté cette année."

    Playlist youtube:
    https://www.youtube.com/playlist?list=PLUm14RyqutJNmYkRFeWn_MnfrPuPIODby
  • En concert (Live) (1983)

    Sortie : 1983. Pop, rock, chanson et pop rock. 19 morceaux.

    Live de Hubert-Félix Thiéfaine

    (26/12/14)

    Yome [...]

    "Je devais avoir 4 ou 5 ans. Mes parents avaient acheté le double live « HF Thiéfaine en concert » et sa fameuse pochette en Clap de ciné, dont mon paternel s’était servit pour ouvrir le roman-photo d’un mariage familial… Trop jeune pour déposer moi-même le précieux diamant sur la galette noire, je demandais à ma mère, à peu près une fois par semaine, de le faire pour moi ! Quand j’ai enfin pu comprendre les paroles, des années plus tard, j’ai compris cette réticence qui revenait sans cesse dans son regard (mais heureusement pour moi, pas dans son geste !)... Cet album est sans nul doute celui que j’ai le plus écouté dans ma vie. Parce qu’ « Alligator 427 » est une pure merveille parce que la prise de son était franchement monumentale (pour un opus live français de l’époque), parce que j’aurai bien envie d’envoyer ma constatation d’une erreur au F756 du 72.03.10 (Hubert Félix oublie dans cette version live la citation suprême que je flanquerai au dessus de ma porte d’entrée si un jour je deviens proprio : « Désormais vous êtes invités à laisser l'état dans les WC où vous l'avez trouvé en entrant)… Enfin parce que « Une p'tite canette, une p'tite fumette, une reniflette, une seringuette, une bonne branlette… Et pis ça joue ! Ca jouit ! », c’est p’tète ben ça la vraie vie !"

    Full album:
    http://www.deezer.com/album/71425
  • Écouter

    Neu! (1972)

    Sortie : 1972. Krautrock, expérimental et electronique. 6 morceaux.

    Album de Neu!

    (26/12/2014)

    Le premier Neu! renvoie à trop de choses pour que je puisse les énumérer. Mais mon premier choc, pour sûr, c'était en novembre 2009. Première année de médecine, journée de pause, tellement de boulot potentiel que je décide de ne rien faire. Seul à la maison, je passe pour la première fois ce Neu! qui vient de m'être livré, à fond bien entendu, acheté sur la seule foi de cette pochette intrigante. Et là c'est l'extase. Symbole des bienfaits de cette année de fac passée à rien branler (et à écrire "Neu!" au stylo rouge sur les deux tiers de mes pages de cours), ni plus ni moins que la découverte de ma période miousicale favorite ; el krautrock.

    Full album:
    https://www.youtube.com/watch?v=vQCTTvUqhOQ
  • Écouter

    Favourite Worst Nightmare (2007)

    Sortie : . Rock, rock alternatif et rock indépendant. 14 morceaux.

    Album de Arctic Monkeys

    (25/12/14)

    yaya-dc:

    "Je dois être en 5ème. Je suis au Carrefour, ma mère nous propose à mon grand frère et moi d'acheter un CD chacun. Je choisis les NRJ Hits 2007, il choisit Favourite Worst Nightmare. Une fois dans la voiture, on se bat pour pouvoir profiter chacun de son achat. Il finit par s'imposer, met le CD et lance Brianstorm et son bourdonnement intriguant guitare/basse/batterie. Contrarié, je fais semblant de ne pas aimer alors que je ne cesserai de le lui voler par la suite. Je crois bien qu'il représente avec Hot Fuss des Killers, l'album de mes années collège.
    En mars dernier, je retrouve ce CD dans sa chambre alors que je m'apprête à aller chercher des amis pour partir en vacances. Je démarre le moteur, lance Brianstorm et là jouissance, tout remonte. "

    Playlist youtube:
    https://www.youtube.com/playlist?list=PL954645F912AFCAB7
  • Écouter

    Soundtracks (1970)

    Sortie : 1970. Krautrock, prog rock, bande originale, expérimental et cinéma & théâtre. 7 morceaux.

    Compilation de Can

    (25/12/14)

    toma_uberwenig :

    "Il y a une quinzaine d'années (peut-être une vingtaine), cet âge d'arrogance où les goûts se confirment et où chaque nouvelle découverte a quelque chose de définitif, j'avais cette étrange conviction que non seulement le rock était mort (encore une fois), mais qu'en plus, à force d'écumer les 70's, j'avais fait le tour de ce qui pouvait m'intéresser. C'est là qu'un ami m'a donné une compile cassette (oui, une bonne vieille K7!) de morceaux de Can. Je découvrais le Krautrock et du même coup l'espoir.
    La plupart des morceaux étaient tirés de Soundtracks, qui reste aujourd'hui peut-être mon préféré.
    http://www.senscritique.com/album/Soundtracks_Compilation/1373948

    Mais le morceau de la compile qui m'a le plus marqué venait de Tago Mago, avec son ambiance moite : c'était Mushroom.
    https://www.youtube.com/watch?v=N8RzLdf34Ow";

    Playlist youtube:
    https://www.youtube.com/playlist?list=PLF5345B2659DDA8E0
  • Écouter

    In the Summertime (1970)

    Sortie : 1970. Swamp rock et skiffle. 12 morceaux.

    Album de Mungo Jerry

    (25/12/14)

    Ornigo :

    "Je venais d'arriver en métropole, l'euphorie de découvrir les chaussettes et le téléphone du haut de mes 4 ans n'était pas encore redescendu. Je me revois "danser" et faire le fou sur cette musique avec mes parents jusqu'à ce que finalement j'apprenne une chose importante se prendre un meuble en courant ce n'est jamais bon pour les dents."

    Ladite madeleine:
    https://www.youtube.com/watch?v=wvUQcnfwUUM
  • Écouter

    Murmur (1983)

    Sortie : . Rock et rock alternatif. 12 morceaux.

    Album de R.E.M.

    (25/12/14)

    Angal :

    "première année de classe prépa, l'album est la bande-son de la semaine de voyage au ski à la Toussuire. Moment magique de l'arrivée en classe improvisée, avec la montagne ensoleillée au loin, l'air froid piquant la peau et We Walk dans les oreilles... "

    Full album:
    https://www.youtube.com/watch?v=B8FbkyyuqG0
  • Écouter

    The Dark Side of the Moon (1973)

    Sortie : . Art rock et prog rock. 10 morceaux.

    Album de Pink Floyd

    (25/12/14)

    Séverine_Tougan :

    "J'ai 4 ans, je rentre de ma dure journée à la maternelle, du feutre plein les doigts, du papier crépon plein les cheveux ! Et je veux ... non, j'exige qu'on me colle dans le fauteuil, casque énorme sur les oreilles et qu'on me passe en boucle "les sous qui tombent" (oui bon, j'avais 4 ans je rappelle ...)"

    Les sous qui tombent :
    https://www.youtube.com/watch?v=cpbbuaIA3Ds
  • Écouter

    Unknown Soldier (2000)

    Sortie : 2000. Heavy metal. 11 morceaux.

    Album de Warmen

    (25/12/14)

    Dagoni :

    "Celui-là me renvoie dans les contrées encore vierges du temps des premiers Hommes, de "Les Enfants de la Terre". J'irai bien chasser le mammouth tiens."

    L'album :
    https://www.youtube.com/watch?v=UBOXsU2ayP8
  • Écouter

    Pokémon Reorchestrated: Kanto Symphony (2012)

    Sortie : . 35 morceaux.

    Album Remix de Skotein

    (25/12/14)

    Diionysos :

    "Ah, cet album, il me replonge devant ma vieille Gameboy grise et j'ai l'impression de me relancer dans la première et plus grande aventure de mon enfance."

    Playlist Youtube :
    http://youtu.be/iB7qHNrRX08?list=RDiB7qHNrRX08
  • Écouter

    Loveless (1991)

    Sortie : . Shoegaze, rock et rock alternatif. 11 morceaux.

    Album de My Bloody Valentine

    (25/12/14)

    Première claque avec ce disque quand j'étais à moitié endormi dans mon bus. Conseil ; le demi-sommeil = meilleur moyen de faire une expérience magique avec un disque.
    Deuxième claque, et souvenir qui revient sans cesse pour Loveless : la neige. Une longue marche nocturne sous les lampadaires Clamartois dans une neige toute fraîche et qui tombe encore le long de la départementale, pour rejoindre laborieusement deux amis et une paire de skis de fond.

    Full album:
    https://www.youtube.com/watch?v=OrMjc4oz0mY
  • Écouter

    Five Leaves Left (1969)

    Sortie : . Chamber folk et folk. 10 morceaux.

    Album de Nick Drake

    (25/12/14)

    Ecouté en boucle à une certaine période. Selon l'humeur, m'évoque aussi bien le zénith de début d'après-midi que le crépuscule des falaises grecques. Rien d'autre que Paros l'île, le sentier isolé de bord de mer qui mène à la plage et un soleil qui tape, adouci par la brise perpétuelle qui règne en maîtresse sur les Cyclades.

    Full album:
    https://www.youtube.com/watch?v=llNpigCSAZE
  • Écouter

    Blueberry Boat (2004)

    Sortie : . Rock, rock indépendant et art rock. 13 morceaux.

    Album de The Fiery Furnaces

    (25/12/14)

    1h16 de bordel à tiroirs. Le disque parfait pour une semaine chez ses grands-parents fermiers où il n'y a rien d'autre à faire que de regarder les vaches brouter en écoutant Atom Heart Mother. Idéal pour une balade rituelle et quotidienne, toujours la même, 1h10 au compteur, qui m'aura permis de défrîcher en paix l'album fleuve des Friedberger. Du coup, chaque chanson correspond dans ma mémoire à une étape spécifique du trajet. Une réminiscence bucolique pour un album ma foi plutôt synthétique dans son instru.

    Playlist youtube:
    https://www.youtube.com/playlist?list=PL6365FA0701A5B4E2