Jeux Vidéo en 2016 (avec commentaires)

Avatar CinemadePigalle Liste de

109 jeux vidéo

par CinemadePigalle

Des fois je termine mes jeux, des fois je les abandonne et des fois je les relance juste pour une session ou pour le multi. En général, je précise dans la description ce qu'il en est.
2014 : http://www.senscritique.com/liste/Joues_en_2014/925674
2015 : http://www.senscritique.com/liste/Joues_en_2015_avec_commentaires/924332

La playlist youtube correspondante : https://www.youtube.com/playlist?list=PLttRYZJT0KiIJFwqkM6qgnvVBaktSzq-v

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Yakuza 2 (2006)

    Ryu Ga Gotoku 2

    Sortie : . Action-Aventure et beat'em up.

    Jeu vidéo de SEGA sur PlayStation 2

    Terminé.
    Chef d'oeuvre. On note tout de même quelques moments de rage à cause de boss parfois énervants ou de QTE frustrants. Mais ce n'est rien face au plaisir qu'il procure.
    Yakuza 2, c'est Yakuza 1 puissance 100. Le système de combat est beaucoup plus fluide et permet de prendre plaisir aux affrontements juste grâce à des petites améliorations qui changent un peu tout (pouvoir frapper en arrière).
    On retrouve aussi les activités super amusantes du 1er plus quelques nouvelles bienvenues. De même, si techniquement ce n'est toujours pas la folie (on est toujours sur PS2), l'ambiance de Kamurocho est toujours aussi fantastique et vivante. De même pour le nouveau quartier d'Osaka visuellement bien différent.
    Mais là où le jeu brille complètement, c'est sur son écriture intelligente. Le titre prend son temps pour installer ses enjeux, ses intrigues et ses personnages ce qui donne lieu à un scénario qui va crescendo et qui devient ultra intense. Avec sa dizaine de personnages principaux, aucun n'est mis à l'écart ou décevant : les nouveaux sont tous parfaits (Kawara et Sayama en tête) et les anciens gagnent en profondeur (et Kazuma devient iconique dans chaque plan).
    Toute cette intrigue bien ficelée est évidemment renforcée par la mise en scène des cinématiques toujours très classe.

    Bref, Yakuza 2, c'est génial en tout point. Un incontournable qui n'a pas eu le succès qu'il méritait en Occident.
  • Bande-annonce

    Assassin's Creed : Syndicate - Jack the Ripper (2015)

    Sortie : . Aventure, infiltration et action.

    Extension de jeu de Ubisoft Québec et Ubisoft Entertainment sur Xbox One, PlayStation 4 et PC

    Extension terminée.
    Ambiance similaire au jeu de base. De nuit c'est cool mais ce n'est jamais la folie. L'histoire est inexistante et le personnage de Jack l'éventreur est sous exploité, de même pour le contexte même s'il y a une tentative de bonne idée dans les quêtes annexes.
    Et surtout en terme de gameplay on ne fait rien de nouveau, rien d'original...C'est ... C'est de la soupe. Ça ne procure rien.
    Et en plus, il y a des freezes quand on est en carrosse rendant ces phases encore plus lourdingues.
  • Yakuza 3 (2009)

    Ryu ga Gotoku 3

    Sortie : . Action-Aventure et beat'em up.

    Jeu vidéo de SEGA sur PlayStation 4 et PlayStation 3

    Terminé.
    Et c'était trop cool ! Énormément de plaisir à faire les quêtes annexes variées et bien écrites, de même pour les mini-jeux absolument fantastiques ! Et je ne vous décrirais pas la satisfaction de découvrir Kamurocho avec une caméra libre et une échelle repensée. Jouissif !
    Mes réserves seraient plus sur le scénario bien moins marquant que celui du 2 que ce soit dans sa trame et dans ses personnages. J'apprécie tout de même la partie à Okinawa, avec un Kazuma loin des affaires de Yakuza et avec une ambiance "vacances" bien cool !
    Le système de combat, s'il n'a pas été changé, s'affine d'épisode en épisode et devient jouissif dans cet épisode.
  • Bande-annonce

    Yakuza 4 (2010)

    Ryu ga Gotoku 4 : Densetsu o Tsugumono

    Sortie : . Action-Aventure et beat'em up.

    Jeu vidéo de CS1 et SEGA sur PlayStation 4 et PlayStation 3

    Terminé.
    Scénario meilleur que celui du 3 mais infiniment moins bon que celui du 2, la faute à quelques retournements de situation un peu lourdingue et parfois bêtes. Malgré tout, ces petites faiblesses sont compensés par l'ajout de 3 nouveaux personnages jouables en plus de Kazuma, qui s'imposent directement comme des héros inhérent à la saga (dommage pour Tanimura dont ce sera le seul épisode). Tous charismatiques et bénéficiant chacun de séquences toujours superbement mises en scène, le final les réunissant est juste jouissif.
    Quant au reste, c'est du très bon. Les club à hôtesses sont de retours, les mini-jeux convaincants (golf, bowling, billard, baseball,...) aussi et c'est fantastique. Bon point aussi pour les quêtes annexes bien écrites et parfois très amusantes ! Enfin, j'ai adoré l'ajout d'un aspect "gestion" (du club à hôtesse et du dojo) totalement optionnel à la quête principale mais hyper addictif.
  • Bande-annonce

    Dying Light (2015)

    Sortie : . FPS et action.

    Jeu vidéo de Techland et Warner Bros. Games sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Linux

    Terminé.
    Un jeu qui a pas mal de bonnes idées et qui n'en fait absolument rien. Par exemple, le design de la seconde ville est vraiment cool et parfaitement pensé pour le parcours, cependant, la quête principale nous fera surtout passer par des égouts. De même, la nuit peut être carrément flippante et l'ambiance peut être fantastique, malheureusement, la quête principale nous demande de faire un objectif pendant cette période de la journée une seule fois dans toute l'aventure.
    Du coup, c'est un titre frustrant, parce que le système de combat est horriblement lourd, que l'histoire est absolument désastreuse et que finalement on s'ennui assez rapidement.

    Edit : Autant pour moi. Pire jeu. On passe son temps dans des égouts, le scénario est minable, le système de combat est frustrant. Je me suis rarement autant forcé pour finir un titre...en coop' en plus !
  • Bande-annonce

    Dragon's Dogma : Dark Arisen (2013)

    Sortie : . Action, jeu de rôle et aventure.

    Jeu vidéo de CAPCOM sur PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360, Xbox One, PC et Nintendo Switch

    Terminé.
    Toujours un excellent titre. La version PC est un portage très propre qui tourne constamment à 60fps. Et c'est du bonheur.
    Sinon, c'est le même jeu avec les mêmes qualités (son système de combat, son attention aux détails, son ambiance, ses boss, son système de pions) et les mêmes défauts (le scénario, l'IA,...).
    J'ai aussi fait l'extension Dark Arisen et clairement on penche plus du côté d'un Dark Souls que ce soit au niveau de l'ambiance glauque, du level design et de la difficulté bien élevée. Malheureusement, une partie de cette difficulté vient surtout de la stupidité des pions plus gênante que dans le jeu de base (il faut parfois fuir dans ce dlc, et là les pions font n'importe quoi). Malgré tout, je rajoute un point pour cette nouvelle île qui a su me procurer autant d'oppression que de satisfaction.

    https://cinemadepigalle.wordpress.com/2016/01/27/jai-re-fini-dragons-dogma-dark-arisen-et-jai-des-choses-a-dire/
  • Bande-annonce

    The Witness (2016)

    Sortie : . Puzzle.

    Jeu vidéo de Jonathan Blow et Thekla sur PlayStation 4, PC, Xbox One, Mac, iPad et iPhone

    Terminé.
    Enfin quand je dis terminé, disons que j'ai activé les 11 lasers et que j'ai terminé les principaux puzzles mais je sais que j'en ai loupé pas mal aussi.
    Si tous les enregistrements audio ou les sortes de mini-documentaires philosophiques ne me parlent absolument pas, tout le reste m'a comblé. On a affaire à un puzzle game long et riche qui construit des dizaines et des dizaines de mécaniques différentes à partir du simple fait de tracer un ligne dans un tableau et de la faire rejoindre un point précis. Le titre se renouvelle constamment et si certaines énigmes sont extrêmement corsés, on ne se sent jamais vraiment bloqué du fait de tout simplement pouvoir aller voir ailleurs et revenir plus tard. C'est même encouragé étant donné que les initiations aux nouvelles mécaniques sont dispersées sur toute l'île.
    Et puis, il y a cette île, actrice majeure participant grandement à la résolution des puzzles. Cette île visuellement fantastique et reposante, qui regorge de petits chemins secrets. Elle n'est pas très grande mais très dense et multiplie les environnements différents tout en les amenant de façon cohérente et fluide.
    Bref, c'était vraiment génial ! En jouant à The Witness je ne me suis jamais senti aussi bête et à la fois, je ne me suis jamais senti aussi intelligent.

    Cet avis a été rédigé avant de découvrir l'autre aspect du jeu qui confirme la note.
  • Bande-annonce

    Orcs Must Die ! 2 (2012)

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de Robot Entertainment sur PC

    Re-joué en multi.
    Toujours amusant. Je n'y vois pas vraiment d'intérêt en solo, par contre à deux c'est très rigolo tout en demandant assez rapidement une bonne coordination entre les joueurs et des compétences complémentaires. Compétences qui sont aussi très originales face à un bestiaire franchement riche.
  • Bande-annonce

    This War of Mine (2014)

    Sortie : . Survie, aventure et simulation.

    Jeu vidéo de 11 bit studios sur Nintendo Switch, iPhone, iPad, PC, Mac, Linux, Android, PlayStation 4 et Xbox One

    Quelques parties terminées (mal).
    La déprime. Genre terrible. Au début, on essaye de prendre du recul, de vanner les survivants. Puis, on pille deux petits vieux inoffensifs, puis un des survivants se fait poignarder, puis l'abri se fait piller, puis un autre survivants meurt de froid ou de faim, puis un troisième fuit... Et puis on se retrouve à observer notre dernier survivant, malade, blessé, seul, avec une musique mélancolique... Et c'est la déprime.
    Sinon, en terme de jeu de survie c'est pas mal. Tout est assez aisé à comprendre du fait de la maniabilité simple (juste la souris), les phases d'exploration sont stressantes et l'ambiance est bien retranscrite.
    Le seul souci vient d'un aspect assez aléatoire d'une partie à une autre et il peut arriver que tout se passe mal très très rapidement !
  • Bande-annonce

    OXENFREE (2016)

    Sortie : . Aventure.

    Jeu vidéo de Night School Studio sur PC, PlayStation 4, Nintendo Switch, Xbox One, Mac, Linux, Android, iPhone et iPad

    Terminé.
    Un jeu basé sur la narration racontant l'histoire d'adolescents qui vont passer d'une soirée à boire sur la plage à vivre d'étranges phénomènes.
    Et ça marche, ça marche grave. Le système de dialogue est rapide et immersif, les rendant dynamiques et naturels et l'ambiance est fantastique : que ce soit dans l'intro avec nos ados aux multiples problèmes ou plus tard avec l'histoire angoissante.
    Mais globalement, le titre est simplement bien écrit, et c'est ça qui fait sa force. Il dure 4-5h, on aime les personnages, on aime leurs relations et il est impossible de les lâcher avant d'avoir terminé l'aventure.
  • Bande-annonce

    Gravity Rush Remastered (2016)

    Gravity Daze

    Sortie : . Action-Aventure.

    Jeu vidéo de SIE Japan Studio, Project Siren, Bluepoint Games sur PlayStation 4

    Terminé.
    Une bonne idée de gameplay, une bonne direction artistique, une bonne OST.
    Et pourtant c'est raté. L'histoire est inintéressante et les personnages insupportablement niais (Kat la première). Le gameplay manque de précision rendant n'importe quel séquence de course ou de combat ultra rageante. Mais surtout, il n'y a aucun fond dans ce jeu. La quête principale nous fait simplement enchaîner les combats jusqu'à l'overdose et les à-côtés ne sont qu'une succession de défis répétitifs.
    Un jeu vide, frustrant avec un bel enrobage, tel inFamous Second Son ou n'importe quel Assassin's Creed.
  • Bande-annonce

    The Legend of Zelda : Twilight Princess (2006)

    Zeruda no Densetsu : Towairaito Purinsesu

    Sortie : . Action-Aventure.

    Jeu vidéo de Nintendo EAD et Nintendo sur GameCube et Wii

    Terminé.
    Un jeu qui m'avait vendu du rêve enfant et que je craignais de refaire de peur d'être déçu.
    Si certaines phases sont loin d'être fantastiques et que des donjons auraient pu être raccourcis (le troisième), globalement, j'ai apprécié le refaire. L'ambiance est super classe, Midona est surement le meilleur side-kick de la saga et le ton plus sombre tant réclamé par les fans est très satisfaisant.
    Du coup, je laisse la note qui se basait sur mon souvenir d'enfant même si je suis conscient qu'il mériterait facilement un point de moins.
  • Bande-annonce

    Firewatch (2016)

    Sortie : . Aventure.

    Jeu vidéo de Campo Santo et Panic Inc. sur Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One, PC, Mac et Linux

    Terminé.
    Expérience globalement positive. Sur les 4h de jeu, on ne s'ennui pas une seule seconde, les environnements sont fantastiques, les musiques d'accompagnement sont bien choisies et il y a une ambiance vraiment bonne qui se dégage de cette forêt.
    Le principal souci vient du scénario qui, pour moi, a le cul entre deux chaises. Partant de deux personnalités et de leurs histoires intimes, le titre dérive vite sur le mystère qui entoure les lieux. Deux arcs scénaristiques, donc, mais aucun n'est totalement satisfaisant au final. Personnellement, j'ai eu le sentiment que Firewatch se concentrait plus sur l'intrigue que sur la relation entre les deux personnages et je pense que ça aurait du être l'inverse. Le mystère aurait du être une simple toile de fond (voire même ne pas exister) pour permettre aux personnages de réellement briller.
    Ce n'est pas le cas et il y a un côté frustrant dans la résolution de l'intrigue inquiétante qui laisse un arrière goût de "c'est tout ?".
    C'est dommage, parce qu'au final, j'ai adoré la relation qui se créer entre Delilah et Henry. Touchante, amusante et intéressante, j'ai même apprécié la conclusion. Mais voilà, elle aurait dû être mise plus en avant.
    Finalement, c'était quand même très plaisant à jouer, pour toutes les raisons évoqués au début et le système de dialogues mais surtout grâce à la prestation fantastique des deux doubleurs.
  • Bande-annonce

    Mad Max (2015)

    Sortie : . Action et aventure.

    Jeu vidéo de Avalanche Studios, Warner Bros. Games et Warner Bros. Interactive Entertainment sur Mac, PlayStation 4, Xbox One, Linux et PC

    Terminé.
    C'est 4 points direct pour la qualité graphique du jeu qui n'a jamais cessé de me mettre des claques visuelles. Que ce soit techniquement et artistiquement (dans le choix des couleurs, les explosions, le ciel, les couchers de soleil), c'est surement un des plus beaux jeux à faire actuellement.
    C'est dommage, parce qu'il ne fait absolument rien pour avoir un seul point en plus.
    Le titre est une succession d'objectifs randoms, certains inintéressants mais qui se font rapidement : péter des épouvantails, des tours de snipers, quelques courses,... Et d'autres sont toujours inintéressants mais juste terriblement longs : les dizaines de bases à conquérir à pied qui s'axent autour d'un système de fight copié des Arkham mais complètement à la ramasse, mou et imprécis.
    Il reste les convois, le gameplay en voiture honnête (mais pas fou non plus), et deux trois petites idées amusantes (les aboyeurs, l'essence, la gourde) mais ça n'est rien en comparaison de l'ennui que peut procurer le jeu. Quant à la quête principale, elle n'est pas spécialement plus intéressante et ne décolle jamais vraiment. D'autant plus que l'écriture proche du néant donc n'espérez pas vous attachez à qui que ce soit.
    L'ultime monde ouvert qui ne sait pas quoi faire.
  • Bande-annonce

    Rocket League (2015)

    Sortie : . Football, course et sport.

    Jeu vidéo de Psyonix sur PC, PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch, Mac et Linux

    Joué en multi.
    Toujours un excellent titre auquel je joue uniquement avec des amis les week-end. Ça ne lasse pas, c'est toujours aussi fun, exigeant et parfois frustrant.
  • Bande-annonce

    Super Smash Bros. for Wii U (2014)

    Sortie : . Action et combat.

    Jeu vidéo de BANDAI NAMCO Games, Sora Ltd. et Nintendo sur Wii U

    Joué en multi.
    Comme pour Rocket League, Smash est l'autre titre multijoueur que je relance régulièrement les week-end pour jouer avec des amis. Toujours très riche surtout avec l'ajouts des dlcs (bien trop chers) et leurs personnages intéressants.
  • Bande-annonce

    Star Wars : The Old Republic - Rise of the Hutt Cartel (2013)

    Sortie : . Jeu de rôle.

    Extension de jeu de BioWare Corp et Electronic Arts sur PC

    Extension terminée.
    Scénario sympathique dont les enjeux évoluent de façon plutôt intéressante. C'est toujours bien écrit et toute la fin est plutôt épique.
    Malheureusement, l'extensions est un peu longuette et ne se déroule que sur une seule planète (agréable à l’œil ceci dit), rendant toute la progression un peu laborieuse car répétitive.
  • Star Wars : The Old Republic - Shadow of Revan (2014)

    Sortie : . MMO.

    Extension de jeu de BioWare Corp et Electronic Arts sur PC

    Extension terminée.
    Très sympathique et qui peut faire plaisir aux fans de Kotor 1, cette seconde extension met en avant le scénario et les nouveaux personnages de bien belle manière. Belle mise en scène et montée en puissance ainsi que des superbes musiques et une nouvelle romance très sympathique (Lana...ou l'autre abruti de la République).
    Donc globalement c'était cool mais l'introduction à l'aventure qui se fait à travers 4 zone litigieuse est éprouvante (2 ou 3 auraient suffit) et la fin en solo qui nous oblige à accomplir 6 quêtes journalières, ce n'est pas la meilleure idée du titre.
  • Bande-annonce

    Kingdom Hearts 1.5 HD ReMIX (2013)

    キングダムハーツ HD 1.5 リミックス

    Sortie : . Action et jeu de rôle.

    Compilation de jeux de SQUARE ENIX sur PlayStation 4 et PlayStation 3

    KH 1 abandonné face au boss final.
    Entre la caméra bourrée, le level design parfois très mauvais, l'IA des alliés absolument catastrophique, le système de combat manquant de précision, le lock énervant et certains boss incroyablement insupportables, il y a un grand nombre de raisons de ne pas aimer ce premier KH.
    Pourtant, visuellement, les différents univers ont du charme et le côté niais peut éventuellement passer mais ça ne suffit clairement pas pour me faire apprécier cet épisode éprouvant.

    Chain of Memories : Système de combat lié aux cartes amusants, parfois intelligents, parfois pas du tout adapté, ça dépend des combats. Malgré tout, je n'ai eu le courage de le faire entièrement à cause de ce système justement et des mondes Disney qui sont exactement les mêmes que dans le 1er et dont l'histoire est similaire.
    Par contre toute l'histoire touchant au manoir Oblivion est vraiment très bonne. Les nouveaux persos introduits sont intéressants (Naminé, Axel) et ce premier contact avec l'organisation XIII est très classe. La seconde partie qui se concentre sur Riku a aussi son lot de moment forts et la fin en fait enfin un personnage que j'apprécie.

    358/2 Days : Seules les cinématiques sont présentes dans cette collection. Tant mieux au final, ça m'évitera d'être épuisé par le gameplay avant de lancer le 2. Histoire très sympa du coup, dans la continuité de Chain of Memories, qui se concentre encore plus sur l'organisation XIII et qui se termine sur une note amère. Les thèmes abordés sont encore une fois étonnamment sérieux et les sacrifices que font les personnages pour un Sora endormi sont réussis. Et puis, meilleur Riku.
    Prêt pour Kingdom Hearts 2.

    https://cinemadepigalle.wordpress.com/2016/03/13/jai-fini-la-saga-kingdom-hearts-et-jai-des-choses-a-dire/
  • Bande-annonce

    Star Wars : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire (2015)

    Sortie : . MMO.

    Extension de jeu de Electronic Arts et BioWare Corp sur PC

    8 Chapitres terminés (sur 16)
    J'attend maintenant que les 6 derniers épisodes soient sortis pour tout terminer.
    Clairement, Bioware laisse totalement tomber l'aspect MMO et nous pond une campagne linéaire totalement axé sur le scénario et quelques choix qui ont leur importance. Et c'est génial. La mise en scène est grandiloquente, les enjeux sont classes et sentent clairement la fin de l'aventure The Old Republic et les nouveaux personnages sont très réussis, ennemis comme alliés.
    On notera un rythme aussi parfaitement géré et une narration qui rend certains affrontements ultra épiques, alors qu'au final, le système de combat est toujours le même (système semi-dynamique chiant de mmo).
    Première moitié très convaincante, donc.
  • Bande-annonce

    Blade & Soul (2016)

    Sortie : . MMORPG.

    Jeu vidéo de NCsoft sur PC

    Abandonné.
    C'était dépaysant en terme de DA et sympathique grâce à son système de combat un peu plus dynamique mais bon pas de quoi se relever la nuit. Après deux sessions, je n'ai jamais relancé le titre.
  • Bande-annonce

    Sheltered (2016)

    Sortie : . Stratégie temps réel et jeu de rôle.

    Jeu vidéo de Unicube et Team 17 sur Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One, PC, Mac, Linux et Android

    Abandonné.
    Une sorte de This War of Mine mais qui met en scène des situations tellement glauques et morbides que ça fini presque par être drôle. Papa qui meurt lors d'une sortie, le gosse qui va chercher son cadavre pour le manger, les deux enfants qui finissent par mourir parce que le corps était intoxiqué et la mère qui fini par vomir partout dans l'abri avant de s'effondrer à côté de ce qu'il reste du cadavre du cheval... Hilarant je vous dis.
    Malgré tout, c'est bien trop difficile pour moi.
  • Bande-annonce

    The Binding of Isaac : Rebirth (2014)

    Sortie : . Action-Aventure et rogue-like.

    Jeu vidéo de Nicalis sur Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One, Wii U, PC, Mac, Linux, PS Vita, New Nintendo 3DS et iPad

    Quelques parties relancées.
    Toujours très cool ! J'ai pu testé la version Vita et cette plateforme est vraiment approprié pour ce type de jeu. C'était un véritable plaisir.
  • Bande-annonce

    Kingdom Hearts 2.5 HD ReMIX (2014)

    Sortie : . Aventure.

    Compilation de jeux de SQUARE ENIX et Sony Computer Entertainment America sur PlayStation 4 et PlayStation 3

    KH 2 terminé.
    Dans la continuité de Chain of Memories et 358/2 days, ici le scénario est vraiment cool. Les personnages sont toujours bien écrits et l'intro amère m'ont vraiment bluffés.
    Mais passé l'intro, on reprend Sora. Et Sora il visite tous les mondes Disney, mondes complètement déconnecté de la trame principale, mondes qui sont figés dans leurs propres aventures (on revit plus ou moins l'histoire des films dans chaque univers). C'est frustrant, parce que du coup en terme d'intrigue on passe 75% du temps à s'ennuyer mais dès que le scénario reprend on est à fond dedans.
    Frustrant, d'autant plus que si le gameplay a complètement corrigé les errances du premier épisode, il n'en reste pas moins peu subtil et très redondant.

    Birth by Sleep abandonné.
    C'est un peu le 2 en moins bon. Le fait d'avoir trois campagnes ce n'est pas une mauvaise idée mais nous faire traverser les mêmes mondes Disney avec les trois, c'est stupide. Du coup arrivé à la moitié de la deuxième campagne, j'abandonne. Je m'ennui trop au sein d'une seule campagne pour réussir à en faire 3. L'histoire ne se réveille qu'à la fin, avant c'est un peu le néant. Après, les combats sont pas trop mauvais mais assez confus. J'apprécie quand même la complémentarité entre les 3 personnages.

    https://cinemadepigalle.wordpress.com/2016/03/13/jai-fini-la-saga-kingdom-hearts-et-jai-des-choses-a-dire/
  • Bande-annonce

    Black Desert Online (2016)

    Sortie : . Jeu de rôle, action-aventure et MMO.

    Jeu vidéo de Pearl Abyss et GameOn Japan sur PC, Xbox One, PlayStation 4, iPhone, iPad et Android

    Abandonné.
    L'éditeur de perso est incroyable, les animations sont bien classes (à pied comme en cheval ou en âne) et il est rare de voir un mmo qui a l'air aussi vivant. Certains pnjs vaquent à leurs occupations, les effets météo sont bien foutus et globalement le moteur graphique du jeu est impressionnant (mais gourmand). Il y a aussi de bonnes idées dans le gameplay : c'est dynamique en combat, il est nécessaire d'affronter plusieurs fois le même type d'ennemis pour que leurs barres de vie s'affichent, et toute la gestion de la monture est très amusante (il faut la nourrir, elle peut s'épuiser et se faire attaquer).
    Malheureusement c'est un mmo axé sur le pvp, dont le levelling se fait uniquement en farmant les mobs. Clairement pas pour moi donc. Après, j'ai cru comprendre que les métiers avaient aussi leur importance mais étant donné le peu d'explications là dessus, je n'ai pas vraiment réussi à me pencher dessus.
    C'est donc un titre qui peut faire évoluer le genre mais l'absence d'une trame réelle et le manque d'explications de certaines mécaniques rendent l'expérience éprouvante pour moi.
  • Bande-annonce

    Killer is Dead (2013)

    Sortie : . Action.

    Jeu vidéo de Goichi Suda, Grasshopper Manufacture et Deep Silver sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC

    Terminé.
    Difficile de rentrer dedans mais une fois ce cap franchi (techniquement, le jeu n'est pas jojo), c'est un beat'em all très efficace et relativement riche en possibilités. Ce n'est pas Bayonetta, mais plus on joue plus on ses sent en symbiose avec le titre et réussir des esquives parfaites en boucle en ralentissant le temps devient jouissif.
    Artistiquement, c'est plutôt très cool. Le seul souci, disons, c'est que je suis resté très hermétique au scénario qui même dans son aspect barré ne m'a fait sourire que deux ou trois fois.
  • Bande-annonce

    Legacy of Kain : Soul Reaver (1999)

    Sortie : . Action-Aventure, plateforme et puzzle.

    Jeu vidéo de Crystal Dynamics et Eidos Interactive sur PlayStation, Dreamcast, PC, PlayStation 3 et PSP

    Terminé.
    On peut passer tout de suite sur les faits évidents : le jeu a vieilli. Visuellement, la distance d'affichage n'est pas top et manette en main, il faut un certain temps d'adaptation pour passer outre la rigidité du personnage. Après, ça se fait mais certains passages (notamment des phases de plateformes) peuvent faire rager.
    Malgré ces quelques points noirs, c'est un jeu très étonnant qui m'a pas mal rappelé Dark Souls, ce qui n'est pas pour me déplaire. L'histoire est plus racontée par ce qu'il reste des environnements que par une narration véritablement explicite et le monde complètement connecté sans temps de chargement est très impressionnant.
    Le système de combat demeure un peu rigide aussi mais la montée en puissance du personnage de Raziel se ressent toujours.
    Je regrette de ne pas l'avoir fait en anglais tant on m'a vanté le mérite des doubleurs mais les deux principaux sont aussi très bons en français et l'écriture m'a semblé fidèle et toujours très très classe.
  • Bande-annonce

    Samurai Warriors 4 (2014)

    Sengoku Musō 4

    Sortie : . Beat'em all.

    Jeu vidéo de Omega Force et Koei Tecmo Games sur PlayStation 4, PS Vita et PlayStation 3

    Joué en multi et en solo de temps à autre.
    Un bon cru. C'est ultra fluide sur PS4 et le titre affiche des centaines d'ennemis à l'écran sans ralentissements.
    Les campagnes sont classiques mais comme d'habitude, extrêmement riches en contenu.
    La petite surprise de cet épisode vient du mode Chronicle qui nous propose d'incarner notre propre personnage créé à l'aide d'un éditeur plutôt complet. Ça offre tout de suite une meilleure motivation pour se relancer une partie de temps en temps.
  • Bande-annonce

    Batman : Arkham Knight (2015)

    Sortie : . Action-Aventure, infiltration et beat'em up.

    Jeu vidéo de Rocksteady Studios et Warner Bros. Games sur PlayStation 4, Xbox One et PC

    Terminé. Second run, sur PS4.
    La note ne change pas, histoire de sanctionner le jeu qui a voulu m'imposer la récupération de tous les trophées de l'Homme Mystère même pour voir la première fin.
    Pour le reste, le jeu n'a pas forcément un mauvais scénario mais le rythme est franchement mal géré, enchainant les moments forts dans toutes la dernière partie alors qu'il ne se passe pas grand chose pendant les 20h qui ont précédées. Rythme aussi impacté par les quêtes annexes qui nous demandent, pour la plupart, d'effectuer les mêmes actions ad nauseam.
    Fort heureusement, on fait tout ça avec un gameplay toujours très carré et jouissif tout en étant aussi bien plus bourrin que les précédents épisodes.
  • Bande-annonce

    Nier (2010)

    Nier Gestalt

    Sortie : . Action et jeu de rôle.

    Jeu vidéo de Yoko Taro, Cavia et SQUARE ENIX sur PlayStation 3 et Xbox 360

    https://cinemadepigalle.wordpress.com/2016/04/09/jai-fini-nier-et-jai-des-choses-a-dire/

    Terminé. Fin A et B.
    Un titre bourré de défauts mais finalement très attachant. On sent constamment que le jeu n'a pas eu un budget énorme mais il tente toujours de trouver des alternatives pour raconter son histoire. Que ce soit via des phases étonnantes type livre interactif ou dans la nécessité de faire un second run pour avoir d'autres éléments de scénario (une fois suffira). Malheureusement, ça signifie aussi 4 ou 5 régions différentes que l'on visite une fois dans la première partie de l'aventure, puis une seconde fois dans la seconde partie et une troisième fois quand on lance le second run.
    Frustrant, d'autant plus que le gameplay, s'il a un côté jouissif et que l'on ressent clairement la montée en puissance du personnage, manque de richesse que ce soit dans les mouvements du personnage ou dans le bestiaire qui n'évolue pas du début à la fin.
    Heureusement, là encore le jeu se rattrape grâce à des boss franchement bien pensés et toute une mécanique de shoot'em up où il faut constamment esquiver les tirs des ennemis. Ça donne des affrontements souvent très intéressant. De plus, la volonté des développeurs de faire un jeu melting-pot hommage à d'autres licences permet de dynamiser la progression : manoir en noir et blanc avec des caméras fixes, vue isométrique de hack'n slash, passage en 2D en intérieurs,... C'est sympa même si je m'interroge parfois sur l'intérêt de ces références en dehors du gameplay, outre l'aspect juste clin d’œil.
    Cet aspect un peu mitigé est aussi présent sur l'histoire. La relation père/fille de notre héros ne m'a absolument pas convaincu tandis que tout ce qui touche globalement aux personnages secondaires est parfois fantastique et bien écrit (la relation Weiss/Kainé <3 ).
    Reste les musiques franchement belles qui me donne directement envie de me procurer l'ost.
    Au final, Nier, c'est un titre un peu bancal mais plein de bonne volonté. On en sort avec un sentiment d'affection agréable. Et on se prend à rêver de la suite développé par PG.