Le Club des lecteurs

Avatar Médiathèque de Villepinte Liste de

352 livres

par Médiathèque de Villepinte

Le club des lecteurs est un moment convivial d'échanges entre bibliothécaires et lecteurs autour de coups de cœur littéraires, musicaux et cinématographiques. La participation se fait sans inscription et peut être ponctuelle ou régulière.

Samedi 16 décembre à 14h30
Samedi 20 janvier à 18h À l’occasion de la nuit de la lecture 
Samedi 17 février à 14h30
Samedi 17 mars à 14h30
Samedi 14 avril à 14h30
Samedi 19 mai à 14h30
Mardi 12 juin à 19h Apéro du club des lecteurs

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • San Miguel (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de T.C. Boyle

    Avis de Christelle Merlin
    C'est l'histoire de trois femmes et d'une île sauvage et rude. On y vit, dans le vent, sous la pluie, imprégné des odeurs et partageant leurs tourments si justement créés par T.C. Boyle.
  • Deux Petits Pas Sur le Sable Mouillé (2011)

    Sortie : . Récit.

    Livre de Anne-Dauphine Julliand

    Avis de Monique Jaouan
    Sur une plage une maman se rend compte que sa petite fille de 2 ans marche d’un pas hésitant. Après une série d’examens le couperet tombe : elle est atteinte d’une maladie génétique orpheline, elle n’a que quelques mois à vivre. On suit dans ce roman tout ce que peuvent donner les parents, la famille, les amis pour permettent à la fillette d’avoir «une belle vie».
    «Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu’on ne peut pas ajouter de jours à la vie».
  • Haut vol (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Olivier Bleys

    Avis d'Agnès Bajard
    Une ambiance et un univers bien particuliers dans ce roman qui nous plonge dans le monde des forains, leur mode de vie, leur code d’honneur. L’écriture, très poétique, peut faire penser à un conte et nous offre de très belles descriptions. Un roman d’ambiance à découvrir !
  • La reine, le moine et le glouton, la grande fissure des fondations (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Shafique Keshavjee

    Avis d'Agnès Bajard
    C’est la famille royale d’un pays lointain, frappée par des drames, qui décide d’organiser un grand débat des convictions en invitant un professeur de philosophie, un scientifique athée, une enseignante de sagesse orientale et une mathématicienne croyante. Quel est le sens de la vie et de la mort ? Que pouvons-nous croire, qu’est-ce que la résilience, comment expliquer les expériences de mort imminente ? Un débat où les vérités de chacun se confrontent. Il est intéressant de réfléchir avec eux, de commencer le livre avec une opinion assez tranchée et de le refermer en se disant qu’il y a peut-être une part de vérité en chacun d’eux et que finalement, débattent peut-être aussi en nous un agnostique, un athée et un croyant. Un livre qui incite à la tolérance, à l’écoute, à l’acceptation du fait que les autres puissent avoir des vérités différentes des nôtres. Un conte, un livre philosophique, mais surtout un livre qui pousse à la réflection.
  • Voyage d'une parisienne à Lhassa (2008)

    Sortie : janvier 2008.

    Livre de Alexandra David-Néel

    Avis de Mme Boyer
    Nous sommes en 1924. Après 8 mois d’essais infructueux et d’un pénible voyage, pour la première fois, une femme étrangère, Alexandra David-Néel va enfin entrer dans la ville interdite de Lhassa. Ce fabuleux voyage revêt la valeur d’un exploit physique mais s’y ajoute une dimension spirituelle à la rencontre d’une civilisation inconnue.
    Ce livre, facile à lire, mériterait cependant une approche au préalable : la lecture d’une biographie de la narratrice.
  • Amok (1922)

    Sortie : 1922. Nouvelle.

    Livre de Stefan Zweig

    Avis de Mme Michard
    Un médecin vit depuis plusieurs années en Malaisie, ses seuls contacts sont avec les indigènes jusqu'au jour où une dame blanche force sa porte. A mots couverts elle lui demande de la faire avorter. Son mari est à l'étranger depuis plusieurs mois et son retour est imminent. L'arrogance de cette femme et son air hautain le poussent à refuser mais, il se sent attiré par elle.
    Il cherchera à la recontacter lors de réunions mondaines mais sans résultat immédiat…
    La deuxième nouvelle : Lettre d'une inconnue
    Une toute jeune fille s'éprend secrètement de son voisin de palier, un écrivain. Bien qu'elle le voit mener une vie frivole, tout en lui la subjugue. Elle aura plus tard une relation d'un soir avec lui et un enfant naitra, sans qu'il soit informé. Elle va garder pour elle seule et chérir cet enfant qui représente pour elle une part de l'être aimé. Ce n'est qu'après le décès de l'enfant qu'elle relate cet amour dans une lettre qui ne doit parvenir à l'écrivain qu'après son propre décès.
    Dans chacune de ces nouvelles Zweig décrit avec beaucoup de pudeur les sentiments de ses héros.
    J'ai moins apprécié la troisième nouvelle : "la Ruelle au Clair de Lune" mais l’auteur traite également de l'aide qu'un tiers peut apporter.
  • Numéro six (2002)

    Sortie : 2002. Roman.

    Livre de Véronique Olmi

    Avis de Mme Michard
    L'héroïne est la dernière d'une famille de 6 enfants. Lorsqu'elle arrive, son frère ainé a 20 ans.
    Elle se sentira toujours déphasée au milieu de ce monde d'adultes. Elle voue un grand amour à son père mais celui-ci, très amoureux de sa femme, ne s'en rend pas compte. Après le décès de sa mère elle espère pouvoir prendre dans le cœur de son père la place qu'occupait cette défunte mais sans grand résultat. Elle gardera cependant son amour intact pour lui et c'est elle qui l'accompagnera jusqu'à sa fin.
    Très belle étude d'un amour filial.
  • La Tour d'arsenic (2011)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Anne Birkefeldt Ragde

    Avis de Monique Jaouan
    Après «Zona Frigida» et la trilogie «la ferme des Neshov» l’auteur nous emmène dans un sombre roman sur la condition féminine sur un siècle en Norvège.
    Amalie vient de rendre l’âme : sa fille Ruby semble contente, sa petite fille Thérèse pleure cette femme qu’elle aimait plus que sa mère. En rangeant ses affaires, avant la vente de sa maison, elle reconstruit la vie de sa grand-mère qu’elle pensait bien connaître mais que sa mère Ruby détestait. Dans ce magnifique roman on voit défiler plusieurs générations de femmes dont la vie n’a pas été facile. Le grand-père peignait le bleu sur la porcelaine : le bleu cobalt obtenu dans les fours à arsenic.
  • Chronique d'hiver (2013)

    Winter Journal

    Sortie : . Récit.

    Livre de Paul Auster

    Avis de M. Ounadjela
    Il ne s’agit pas d’une autobiographie au sens strict du terme, ce n’est pas structuré comme tel, c’est plutôt une compilation d’événements, de situations, de portraits. Il n’y a pas d’ordre précis. Les souvenirs fusent au détour de la discussion. Auster se regarde. Il regarde son corps vieillissant, support des douleurs et des joies d’une vie aujourd’hui derrière lui. Il approche des 65 ans au moment où il rédige son livre.
    Anecdotes sur ses passages et séjours en France. Rencontre avec sa femme, l’écrivain Siri Hustvedt. Catalogue de ses différentes adresses, de ses voyages à travers les Etats-Unis. Souvenirs d’avec sa mère. Souvenirs d’avec son père. Souvenirs d’avec les femmes qu’il a pu rencontrer, aimer ou partager le lit.
    Cette conversation où le « tu » est dominant nous laisse spectateur et sublime le côté intimiste. Déclaration d’amour à sa femme, à sa mère, à la vie. Instants tragiques, comme ce jour où suite au décès de sa mère une violente crise d’angoisse le cloue au sol, ou cet accident de voiture qui aurait pu tourner au drame.
    « Tu as soixante-quatre ans. Dehors l’air est gris, presque blanc, pas de soleil en vue. Tu te demandes : combien de matins reste-t-il ? »
    Lucide, il évoque ses faux-semblants, son penchant pour l’alcool, la cigarette, ce corps qui lâche. Pour partager cette intimité avec l’auteur, il faut être proche de ses premiers écrits, notamment L’invention de la solitude, premier récit intimiste et élément fondateur de son œuvre littéraire.
  • Billie (2013)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Anna Gavalda

    Avis d'Elizabeth Alvès
    Une gamine vit rejetée par sa famille recomposée. Sa tenue misérable la tient également à distance de ses camarades de classe jusqu'au jour où la maitresse envisage de faire jouer à ses élèves "Les Caprices de Marianne". Elle se trouve associée à un garçon également mal dans sa peau.
    Au fur et à mesure des séances de travail une amitié va naitre entre eux qui subsistera malgré les aléas de la vie qu'ils connaitront l'un et l'autre.
    Dans un langage très contemporain une très belle analyse des tempéraments.
  • Histoire de la virilité (2012)

    Sortie : 2012. Culture et société, histoire et beaux livres.

    Livre de Alain Corbin et Jean-Jacques Courtine

  • Dictionnaire amoureux de la Résistance (2014)

    Sortie : .

    Livre de Gilles Perrault

    Avis de M. Pernoud
    Âmes sensibles s'abstenir ! C'est à la fois terrible et passionnant, mais raconté avec objectivité. Un grand livre.
  • Modérément moderne (2014)

    Sortie : . Essai.

    Livre de Rémi Brague

    Avis de M. Pernoud
    Si vous êtes « in », chébran, tendance, cablé, la lecture de ce bouquin vous remettra les idées en place, car beaucoup de nouveautés sont parfois des redécouvertes à l'aune de l'histoire humaine.
  • Sur les épaules de Darwin, 2 (2013)

    Sortie : . Essai.

    Livre de Jean-Claude Ameisen

    Avis de Mme Thébault
    Mon coup de cœur de l'été ! Un livre qui nous fait redécouvrir la beauté du monde. Ameisen est un vrai conteur, il nous rend accessible tout un monde mystérieux, des abeilles aux fourmis. Passionnant !
  • Limonov (2011)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Emmanuel Carrère

    Avis d’Alain Tarrieu
    Un livre passionnant sur un itinéraire et un homme déconcertant.
  • L'Âme du monde (2012)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Frédéric Lenoir

    Avis de Valérie Amestoy
    Une très belle interrogation sur l'humain, sur la quête de la vérité.
  • Nymphéas noirs (2011)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Michel Bussi

    Avis de Monique Jaouan
    Giverny le village de Claude Monet. Le passé et le présent s’entremêlent sur fond de toiles volées ou perdues. Au fur et à mesure de l’intrigue le puzzle se met en place avec une formidable documentation sur l’impressionnisme : captivant jusqu’au dénouement. Très bon roman policier.
  • Théorème vivant (2012)

    Sortie : . Récit.

    Livre de Cédric Villani

    Résumé et avis de Hatem Zaag
    L'auteur, Cédric Villani, Médaille Fields 2010 (l'équivalent du Prix Nobel en mathématiques), raconte la "saga" du résultat qui lui a valu la médaille. Attention, il ne s'agit en aucun cas d'un livre de math pour spécialistes ! Bien au contraire, c'est une sorte de carnet de route, invitant le lecteur à partager le quotidien d'un chercheur, entre passion, ambition, doute, patience, découragement, ténacité, etc..., mais pas que. En effet, l'auteur n'hésite pas à rajouter une touche de réalisme en publiant les emails échangés avec son collègue, la musique qu'il écoute, les parfums qu'il sent, sans oublier sa famille ou encore ses voyages et rencontres à travers le monde.
  • Ne lâche pas ma main (2013)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Michel Bussi

    Résumé et avis de Monique Jaouan
    L’intrigue se passe à la Réunion : un couple et leur petite fille passent leurs vacances dans cette île paradisiaque. La femme disparait tout à coup et le mari est vite suspecté. Il s’enfuit avec sa fille. L’auteur nous décrit cette fuite avec comme toile de fond l’île de la Réunion et son volcan « le piton de la Fournaise », ses coulées de lave, ses cirques creusés par l’érosion et ses phénomènes météorologiques. Polar qui nous tient en haleine jusqu’à une fin surprenante.
  • Son carnet rouge (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Tatiana de Rosnay

    Résumé et avis de Pierrette Gilard
    Recueil de onze petites histoires sur l’adultère, la vengeance, les mensonges.
    C’est drôle, parfois diabolique, toujours surprenant. C’est aussi grave mais raconté avec légèreté et intelligence. C’est tout en nuances et plutôt subtile.
  • Chevrotine (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Eric Fottorino

    Résumé et avis de Jeanne Michard
    Une famille unie se trouve brutalement déstabilisée par la mort prématurée de la mère.
    Le père élève ses deux fils en parfaite harmonie avec, toujours présent, le souvenir de la disparue.
    Un jour une jeune femme fait la connaissance des enfants, elle les séduit puis va conquérir le père.
    Elle est divorcée et vit avec un enfant d'âge à peu près identique.
    Ils vont se mettre en ménage. Les trois enfants s'accordent bien mais très vite le caractère instable de cette femme va se révéler; elle peut être très cajolante comme odieuse envers tous.
    Elle détruit le climat serein de la famille et pousse les 2 garçons à partir en internat puis à rejeter leur père.
    Celui-ci a de plus en plus de mal à supporter ces sautes d'humeur et finira par craquer...
    Très belle analyse de la situation
  • Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qui lui arrive (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Christophe Donner

    Avis de Guillaume Duchêne
    On apprend beaucoup sur le cinéma des années 60 et 70 avec cette équipe de réalisateurs et producteurs sans foi ni loi qui font tourner leur propre famille dans leurs films et qui parfois récoltent un Oscar à Hollywood. Non décidément, il faut vraiment avoir envie de se faire du mal pour exercer un tel métier !
  • Peine perdue (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Olivier Adam

    Avis de Christelle Merlin
    Ce dernier roman d’Olivier Adam retourne enfin (c’est tellement là que je l’apprécie vraiment !) à la fiction.
    Ces 22 voix pourraient être autant de nouvelles tant elles sont ciselées et brutes. Même si la misère sociale, noire, sombre est toujours traitée presque jusqu’au cliché, l’écriture d’Olivier Adam faite d’émotion et de personnages justes et puissants nous embarque cette fois-ci.

    Avis et résumé de Monique Jaouan
    Nous sommes dans le sud de la France, les touristes ont déserté les plages. Une tempête ravage la côte. Antoine, une figure locale de foot, est retrouvé blessé devant l’hôpital, des gens disparaissent…
    L’auteur nous dépeint à travers 22 personnages le tableau noir de ce pays qui part à la dérive … chômage, petits boulots, sans avenir pour les jeunes. Très beau roman qui se lit comme un roman à suspens.




  • Constellation (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Adrien Bosc

    Avis de Christelle Merlin
    Ce premier roman est construit comme une délicate enquête sur les sommes de hasards qui régissent nos vies. Intime et poétique sa réflexion apparaît au fil du roman nous faisant sortir des personnages et de leurs histoires sans jamais les abandonner. Une belle réussite.
  • L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage (2014)

    Shikisai wo motanai Tazaki Tsukuru to, kare no junrei no toshi

    Sortie : . Roman.

    Livre de Haruki Murakami

    Avis de Christelle Merlin
    Haruki Murakami nous emporte cette fois-ci dans une ballade nostalgique et mélancolique, légèrement plus réaliste que sa dernière trilogie mais tout aussi empreinte de musique, de couleur et de joie.
  • Le ravissement des innocents (2014)

    Ghana must go

    Sortie : .

    Livre de Taiye Selasi

    Avis de Renée Thébaullt
    Un très beau premier roman, très agréable à lire. Chaque mot y est pesé soigneusement, la poésie n'est jamais loin. Une saga à la psychologie juste et fine. Un vrai coup de coeur !
  • Le Royaume (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Emmanuel Carrère

    Avis de Chantal Courmont et Pamela Pianezza
    Fidèle a son habitude, Emmanuel Carrère ("D'autres vies que la mienne", "Un roman russe", "Limonov"...) joue avec les registres - autobiographique, intime, documentaire, historique - pour dresser une histoire du christianisme, de ses origines à nos jours : désormais athée, l'auteur a auparavant connu une phase mystique intense durant laquelle il travailla chaque jour a une exégèse approfondie des Écritures. Dans "Le Royaume", il se plonge dans ses notes de l'époque et les analyse en écho avec sa vie d'aujourd'hui. Le résultat est un texte hybride, singulier et passionnant.
    Avis de Renée Thébault :
    On y découvre la naissance d’une religion, c’est très intéressant. L’auteur se pose des questions en tant qu’historien et retombe souvent sur l’Histoire romaine.
  • Marina Bellezza (2014)

    Sortie : .

    Livre de Silvia Avallone

    Avis de Christelle Merlin
    Silvia Avallone poursuit avec justesse, rudesse et lucidité son approche de la jeunesse et de la société italienne. Un très beau roman d’amour, dur et alarmant.
  • La Terreur (2014)

    Sortie : août 2014. Roman.

    Livre de Patrick Wald Lasowski

    Avis de Guillaume Duchêne
    Les amateurs d’Histoire apprécieront cette plongée dans le Paris du Tribunal Révolutionnaire avec ses personnages hauts en couleurs. Sous forme de chroniques tenues par le Commissaire Grand Jacques, on découvre les affres des prostitués du Paris coupe gorge mais aussi les batailles terribles qui se jouent chaque jour entre les acteurs révolutionnaire à la Convention et au Comité de Salut Public. Une percée réussi dans le fictionnel pour cet érudit du 18e siècle.
  • La lettre oubliée (2014)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Nina George

    Résumé et avis d’Elizabeth Alvès
    Il a toujours un livre en tête pour soulager les maux de l’âme : dans sa « Pharmacie littéraire » installée sur une péniche, le libraire Jean Perdu vend des romans comme on vendrait des remèdes pour vivre mieux. Il sait soigner tout le monde – à l’exception de lui-même.
    Cela fait vingt-et-un an, déjà, que Manon, la belle Provençale, s’est éclipsée pendant qu’il dormait en lui laissant pour tout adieu une lettre qu’il n’a jamais osé ouvrir. Mais voilà qu’arrive l’été, un été pas comme les autres qui verra Jean Perdu s’échapper de la rue Montagnard pour s’engager dans un voyage au pays des souvenirs, en plein cœur de la Provence, avant de revenir à la vie.
    Une histoire pleine de chaleur, de réflexion et de drôlerie, racontée avec beaucoup de finesse, qui va tout droit au cœur du lecteur. Bien belle histoire, d'amour, oui, d'amour des livres, d'amour de personnes, d'amour de soi.... Et finalement, oui, ce livre peut rendre heureux...